Phu Chi Fa, Golden Triangle et Mae Salong, Thaïlande

Étape 29 : Phu Chi Fa, Golden Triangle & Mae Salong – 16/19 janvier 2017

Chiang Rai > Phu Chi Fa ❤

En prenant notre petit-déjeuner à Chiang Rai, nous rencontrons Marie, une maman française de Tours voyageant seule, qui nous parle de Phu Chi Fa (ou Phu Chee Fah), une montagne dont le sommet atteint 1628m d’altitude, se situant à la frontière du Laos. Deux heures plus tard, nous nous retrouvons avec elle dans un minivan en direction de cette fameuse destination !

À notre arrivée au camp de base de Phu Chi Fa vers 16h, nous trouvons une guesthouse qui offre une vue plongeante magnifique ! Les prix des logements sont ici un peu plus élevés que notre moyenne habituelle ! 😯

dscf2428-copie

À peine nos affaires déposées, nous partons de suite au sommet de cette tant attendue montagne ! Il s’agit juste d’une heure de montée, 3,5km et 350m de dénivelé ! Arrivés là-haut, nous sommes émerveillés par ce que nous voyons ! Face à nous, nous apercevons au loin en contrebas le Mékong, mais surtout le Laos ! En effet, cette chaîne de montagne constitue la frontière naturelle entre la Thaïlande et le Laos, autrement dit, si nous tombons dans le vide, nous mourrons au Laos ! 😆 Le spectacle à 360 degrés de la chaîne montagnarde et de la nature luxuriante est juste magnifique, et le coucher du soleil rajoute une touche encore plus spectaculaire ! 😉

dscf2436-copie dscf2437-copie dscf2451-copie dscf2444-copiedscf2452-copie dscf2456-copie dscf2457-copie dscf2458-copie

Nous commençons à redescendre à pied, jusqu’au moment où une famille thaïlandaise nous propose de nous déposer gratuitement ! Nous nous retrouvons à l’arrière d’un truck, entourés des affaires personnelles de la famille, et avec un vieil homme qui semble nous raconter sa vie en thaï sans se rendre compte que nous ne comprenons rien ! Ahah, nous vivons un très beau moment de partage ! 😳

dscf2481-copie

Après une courte nuit glaciale, réveil à 5h, nous remontons au sommet, mais cette fois-ci en truck (il fait froiiiid), pour le lever du soleil ! Un moment magique nous attend : une énorme mer de nuage recouvrant tout le paysage, nous laissant juste apercevoir les sommets des montagnes ! Nous partageons avec notre amie Marie, un spectacle extraordinaire et paisible, sans doute le plus incroyable depuis le début de notre tour du monde !

dscf2529 dscf2567 dscf2595 dscf2609

Nous ne sommes pas du tout déçus de cet aller-retour imprévu de moins de 24 heures hors des sentiers battus, et sommes enchantés d’avoir rencontré Marie ! Un seul mot : inoubliable ! ❤


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts)

Déplacements :

  • Minivan Chiang Rai/Phu Chi Fa : 150 bahts/personne, départ 13h30 (seulement deux départ/jour, premier départ à 7h30), 2,5 heures de trajet.
  • Minivan Phu Chi Fa/Chiang Rai : 150 bahts/personne, départ 9h (un seul départ/jour).
  • Truck camp de base/sommet : 60 bahts/personne aller/retour (possibilité de faire à pied très facilement ou en stop).

Logement :

  • Phuk Hai Fa (à la fin de la route principale du village) : 700 bahts, chambre double, salle de bain eau chaude, boissons chaudes à volonté, négociée 500 bahts.

Phu Chi Fa > Chiang Rai

De retour à Chiang Rai, nous retrouvons nos amis d’Orléans, Marie&Jonathan, afin de passer notre dernière soirée ensemble en Thaïlande, dans un bar reggae, le Peace House Bar, où nous faisons une partie de Jungle Speed. Nous espérons fortement les recroiser au Laos !

Pour nos 2 derniers jours en Thaïlande, nous louons un scooter afin de continuer notre exploration, plus en profondeur de cette province qui nous plaît tant, avec la boucle : Chiang Rai > 70km > Golden Triangle > 90km > Mae Salong > 76km > Chiang Rai, en une journée ! Une très grande balade s’annonce !

Chiang Rai > Golden Triangle

La route pour nous rendre au Golden Triangle se fait sur des grandes routes de nationales urbaines (Chiang Rai > Mae Chan > Chiang Saen > Golden Triangle), donc avec une circulation un peu dense, et ce n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus agréable !

Le triangle d’or est la région aux confins de la Thaïlande, du Laos et du Myanmar ! Ici, nous pouvons apercevoir le point de rencontre des 3 pays. Mais il est aussi connu pour être le royaume de l’or blanc : en effet, c’est une des principales zones mondiales de production d’opium, depuis les années 20 ! Quelques temples se trouvent autour (avec des viewpoints), ainsi que des musées sur l’opium.

dscf2639 dscf2647 dscf2652 dscf2662 dscf2673

Golden Triangle > Mae Salong

Nous reprenons la route retour jusqu’à Mae Chan, puis prenons la direction de Mae Salong où la route devient un peu moins fréquentée, plus campagnarde, donc plus agréable ! Cependant, à partir du croisement où nous devons commencer à monter la montagne, nous nous rendons compte que l’ascension avec notre 110cc risque d’être compliquée ! Finalement, nous réussissons à arriver à notre destination sans trop de mal ! 😉

Mae Salong est une petite ville dans les montagnes où la population est majoritairement chinoise. Nous roulons entre des plantations de thé et de café, dont les odeurs nous envahissent les narines ! Magnifiques paysages qui nous rappellent Darjeeling en Inde ! De plus, nous traversons plusieurs villages de tribus montagnardes, où les enfants sont ravis de nous voir passer et nous saluer ! 🙂

dscf2686 dscf2693 dscf2695-copie

Mae Salong > Chiang Rai

Sur le chemin retour vers Chiang Rai se trouvent une multitude de stands d’ananas ! Nous en achetons 2 pour seulement 20 bahts ! Ils sont d’une sweetness incroyable ! Des merveilles !

La balade était bien sympathique, mais plus de 230km dans la même journée, c’est peut-être un peu trop fatiguant ! 😉 Nous rentrons complètement épuisés, juste le temps de dîner au Night Bazaar Food Court, puis nous nous écroulons dans notre lit !

Nous profitons de notre dernière journée à Chiang Rai et de nos dernières heures de location du scooter pour nous balader une nouvelle fois dans les environs proches de la ville (impossible de s’en lasser). Nous traversons des rizières, des champs de maïs, puis « par le plus grand des hasards » nous tombons sur des champs d’ananas (ahah, au fait merci Marie&Jo pour le tips 😉 ) !! Des ananas par millions sortant du sol ! Nous en cueillons un bien jaune, qui dégage une odeur miam-nifique ! Un régal, nous avons bien assouvi notre besoin d’ananas ! 😉

dscf2700-copie dscf2706dscf2725-copie dscf2727-copie dscf2735-copie dscf2713-copiedscf2742 dscf2749 dscf2754-copiedscf2758

Nous déjeunons nos derniers Kaow Soi, de loin notre plus belle découverte culinaire en Thaïlande ! 😛

dscf2760

Chiang Rai > Chiang Khong

Le jour de quitter la Thaïlande est arrivé, nous prenons notre dernier bus local afin de rejoindre la frontière du Laos !

Nous avons adoré nos deux semaines passées dans le nord de la Thaïlande ! De loin, ce que nous avons préféré (coup de coeur particulier pour Pai et Phu Chi Fa) ! Ces 30 jours sur les terres sont passées à une vitesse folle, et comme quoi, il est tout à fait possible de visiter la Thaïlande sans faire les îles (que Martin a déjà fait et qui ne nous attirent pas du tout). 😎


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts).

Déplacement :

Scooter 110cc : 200 bahts/24 heures, hors essence (1 plein = 60 bahts).

Chiang Rai/Chiang Khong (frontière Laos) : 65 bahts/personne, toutes les heures à partir de 6h30, durée 2 heures.

Logement :

Jansom House : 450 bahts, chambre double spacieuse avec A/C, salle de bain eau chaude, petit déjeuner à volonté.


Prochaine étape : Laos !

Chiang Rai, Thaïlande

Étape 28 : Chiang Rai, 70 000 habitants – 12/15 janvier 2017

Nous quittons Chiang Mai en bus pour prendre la direction de Chiang Rai !

Arrivée ensoleillée en milieu d’après-midi, nous partons à la recherche d’une guesthouse ! Une fois nos affaires déposées, nous prenons un petit encas dans un café des chats repéré sur le chemin, Cat ‘n’ a cup, 🙂 puis partons dîner au Nigh Bazaar Food Court, le marché très animé de la ville !

dscf2087 dscf2095

Le lendemain, nous petit-déjeunons dans un café tendance, le Nangnon (bon café, croissants, muesli et compagnie), puis partons visiter le musée des tribus montagnardes (Hilltribe Museum), afin d’en connaître un peu plus sur les 6 différentes tribus qui vivent dans le nord de la Thaïlande, à savoir : Lisu, Lahu, Yao, Akha, Hmong et Karen. Nous découvrons leurs origines, leurs façons de vivre, leurs habitations, leurs tenues traditionnelles, leurs religions (beaucoup sont chrétiens), etc. Ce musée est tout petit mais vraiment très intéressant !

dscf2132 dscf2138 dscf2140

Ensuite, nous prenons un bus local en direction du célèbre Wat Rong Khun, plus connu sous le nom de White Temple ! Ce temple est artistiquement différent de tous les temples de Thaïlande ! L’artiste, Chalermchai Kositpipat, a voulu construire le plus beau temple dans le monde et montrer la gloire de l’art bouddhiste thaïlandais ! L’extérieur ressemble plutôt au château de la reine des neiges, d’un blanc éclatant, avec des mains et des crânes sortant des enfers, et l’intérieur à un monde imaginaire, avec des personnages connus du monde moderne (Harry Potter, Dark Vador, Sailor Moon, les Minions, etc.). L’atmosphère est totalement féerique ! Nous visitons ensuite le musée gratuit où sont exposées les œuvres originales de l’artiste, où nous pouvons nous rendre compte de son ingéniosité et de sa folie ! Un artiste moderne, complètement déjanté !

dscf2143 dscf2151 dscf2152 dscf2161 dscf2162 dscf2173 dscf2226 dscf2240

Nous repartons à Chiang Rai et snackons dans une boulangerie française, Nico !

Pour cette nouvelle journée, nous louons un scooter afin d’explorer la province de Chiang Rai !

Tout d’abord, nous allons visiter le Baandam Museum, plus connu sous le nom de Black House ! Waouh ! Nous n’avons pas vraiment compris si c’était un musée ou un temple, mais c’est de loin notre temple préféré de toute la Thaïlande !!!! Un show de musique entraînante et de danse nous accueille. Ce musée est un énorme cabinet de curiosité avec des objets étranges et glauques, mais qui donnent tout le charme au lieu : des peaux d’animaux, des crânes, des cornes, des sculptures de penis en bois, etc. Bref, ce n’est pas du tout vegan, mais nous adorons tout de même ! 😉

dscf2257 dscf2262 dscf2276 dscf2285 dscf2297 dscf2308 dscf2316 dscf2325

Notre programme pour la suite de la journée est totalement improvisé : notre but est de nous balader en scooter tout en découvrant les alentours de Chiang Rai, nous pointons juste des endroits au hasard sur notre maps, puis attendons d’être surpris ! 😉

Nous prenons pour commencer la direction du Wat Tham Tu Pu, une cave bouddhiste, qui s’avère être… Fermée ! Ahah, pas de bol ! 😉 Nous allons alors au Wat Huai Pla Kang, pas très loin, où un énorme Bouddha blanc assis nous attend, ainsi qu’un temple à 9 étages qui possèdent chacun une statue de Bouddha en bois ! Martin voit de loin une pancarte « Free Food » … Nous allons voir par curiosité : le temple offre un buffet contre une donation à notre convenance ! Génial non ? Il n’y a pas beaucoup d’étrangers, mais énormément de touristes locaux ! 🙂

dscf2328 dscf2337

Nous nous dirigeons maintenant vers la Huay MaeSai Waterfall, deux cascades de 15 et 20 mètres cachées dans une forêt luxuriante ! Cette cascade n’est pas du tout touristique, nous avons seulement croisé un petit groupe de jeunes locaux ! Nous ne nous sommes pas baignés mais la balade pour y parvenir (scooter + marche) est très sympa !

dscf2356 dscf2361 dscf2367

Maintenant, nous allons vers le Doi Bo View Point. La route pour y accéder est un peu compliquée : une montée sur un chemin escarpé en mauvais état, mais la récompense en vaut la peine ! Une magnifique vue sur la province de Chiang Rai ! Nous sommes une nouvelle fois complètement seuls, mais des traces de feu de camp nous font supposer que des gens viennent ici camper le soir !

dscf2369 dscf2394dscf2373 dscf2384 dscf2387

Nous passons ensuite dans un autre temple caché dans une cave, le Wat Tham Phra, qui possède un merveilleux chat noir ! 😉

dscf2401 dscf2402

Dernière étape de notre virée en scooter : le Chiang Rai Beach, où nous dégustons une merveilleuse glace (en réalité c’est juste un Cornetto à la vanille, mais c’est si bon pardi 😉 ) ! L’endroit est très paisible !

dscf2409 dscf2413

Fin de notre virée, nous retournons à Chiang Rai pour dîner une fondue thaï végétarienne au Night Bazaar Food Court ! 🙂

dscf2418dscf2633

Nous prenons notre dernier petit-déjeuner à notre guesthouse, prêts pour partir vers Mae Salong… Cependant, nous rencontrons Marie, une maman voyageuse solo, qui nous fait complètement changer notre programme ! L’aventure les amis, l’aventure ! 😉

Nous avons été très agréablement surpris par Chiang Rai ! Nous pensions y rester seulement une journée mais la ville est à taille humaine et les alentours sont justes splendides et apaisants, nous avons été totalement charmés ! Notre balade en scooter nous a permis de sortir des sentiers battus et de découvrir de magnifiques paysages !


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts)

Déplacements :

  • Chiang Mai/Chiang Rai (Green Bus) : 166 bahts/personne, départ Chiang Mai Bus Terminal 2, très fréquent, 3h20.
  • Chiang Mai/White Temple (bus local bleu) : 20 bahts/personne, départ Chiang Rai Bus Terminal 1, très fréquent.
  • White Temple/Chiang Rai (songthaews : pickup truck rouge transformé en taxi/bus) : 20 bahts/personne (moins confortable mais plus rapide que le bus).
  • Scooter 110cc : 200 bahts/24 heures, hors essence.

Logement :

  • Jansom House : 450 bahts, chambre double spacieuse avec A/C, salle de bain eau chaude, petit déjeuner à volonté.

Activités payantes :

  • Hilltribe Museum : 50 bahts/personne.
  • Wat Rong Khun / White Temple : 50 bahts/personne.
  • Baandam Museum / Black House : 80 bahts/personne.

Prochaine étape : Phu Chi Fa !

Pai, Thaïlande

Étape 26 : Pai, 2 000 habitants – 8/11 janvier 2017

Nous avions prévu de faire la boucle [Chiang Mai – Pai – Mae Hong Son – Mae Sariang – Chiang Mai] en moto, mais au vu de la météo annoncée, nous ne prenons aucun risque et empruntons les transports en commun !

Nous quittons alors Chiang Mai au petit matin en minivan. 3 heures, 146km et 762 virages plus tard (et Serena évidemment malade comme un chien, nous ne changeons pas une équipe qui gagne 😉 ), nous arrivons dans un véritable havre de paix, que nous nommons Pai !

Pai est une toute petite ville hippie à environs 600 mètres d’altitude, entourée par de hautes montagnes ! Elle est très fréquentée par les backpackers et un peu moins des touristes, dans le sens où les voyageurs viennent ici pour se poser ! Il y a beaucoup de boutiques baba cool et de bars branchés (techno, reggae, etc.), mais il n’y a pas grand chose à faire dans la ville même, l’aventure est plutôt au-delà de la vallée !

dscf1884

Nous trouvons une adorable guesthouse qui propose des bungalows avec hamacs, puis surtout 18 petits et magnifiques chats (merci encore Instagram ahah) ! Autant dire que nous n’allons pas énormément sortir ! 😉

dscf1953

Nous louons un scooter puis rejoignons un couple d’Orléans, Marie&Jonathan, voyageurs à long terme aussi, que nous avions aperçu à Kanchanaburi une première fois puis rencontré par hasard à Chiang Mai deux jours plus tôt, avec qui nous passons la journée !

dscf1886

En premier lieu, nous partons à une cascade useless sans eau (Mo Paeng Waterfall), où nous ne restons que quelques minutes. Nous prenons ensuite la direction du World War II Memorial Bridge (Saphan Prawatsart Pai), un vieux pont en bois et métal, vestige de la Seconde Guerre Mondiale par l’armée japonaise qui, rappelons-le, a fait construire un nombre important de routes reliant la Thaïlande à la Birmanie (cf. Death Railway, Kanchanaburi).

dscf1889 dscf1891

Nous continuons notre journée au Pai Canyon, sans doute pour nous l’attraction la plus impressionnante des environs ! Une petite montée de 300 mètres et nous nous retrouvons dans un tout autre univers d’une beauté mystique : un énorme canyon où nous marchons sur un chemin, parfois de quelques centimètres de large, entre deux énormes gouffres (ça donne vraiment le vertige…) ! Le panorama à 360° est juste époustouflant, nous ne nous attendions pas à une nature si dominante ! Nous nous asseyons le long d’une falaise afin d’admirer le coucher du soleil !

dscf1901 dscf1902 dscf1904 dscf1910 dscf1915 dscf1917 dscf1921 dscf1931img_8227

Le soir, nous dînons au night market puis allons boire un verre dans un bar qui passe de la bonne musique (ça manquait tellement) ! 😉

Le jour suivant, après un petit-déjeuner local (omelette on rice), nous fonçons en direction de la Sai Ngam Hot Spring afin d’y arriver le plus tôt possible ! Pari gagné, nous sommes quasiment seuls ! Par ailleurs, nous doutions de la chaleur de cette « hot » spring et avons une agréable surprise : la température de cette énorme piscine naturelle avoisine les 40° !!! Incroyable baignade matinale dans une eau totalement transparente !

dscf1963 dscf1978  dscf2001

Dès l’arrivée des quelques premiers groupes, nous quittons ce petit coin de bonheur ! Sur la route du retour, nous passons à côté d’un champ de fraises et Martin décide de s’arrêter par curiosité ! 3 thaïlandais sont en train d’y travailler : c’est avec un grand sourire qu’ils nous invitent à venir voir les plantations et surtout à nous en cueillir ! Les fraises sont juste merveilleuses et sucrées à souhait (nhom nhom nhom) !

dscf2009 dscf2013

Nous prenons maintenant la direction d’une statue de Bouddha blanc que nous apercevons cachée au milieu d’une forêt luxuriante au loin depuis Pai ! Il s’agit du Wat Pra Thad Mae Yen, un temple en construction : nous devons gravir quelques marches afin d’atteindre la fameuse statue ! Nous ne sommes pas déçus, le Bouddha est d’une blancheur éclatante sous un ciel bleu magnifique et surtout la vue environnante sur Pai est grandiose !

dscf2021 dscf2022

Après-midi ensoleillé détente à la guesthouse avec nos petits chats en attendant le night market !

Nous décidons de rester une journée et une nuit de plus à Pai, à cause de la mauvaise météo annoncée et nous annulons malheureusement notre virée à Mae Hong Son !

Le début de journée est plutôt ensoleillé, mais la pluie tombe à partir de 15h30 jusqu’au lendemain, jour de notre départ ! Heureusement, notre merveilleuse guesthouse aux chats et le pouvoir de la ronron thérapie nous font oublier ce mauvais temps ! 😉

dscf2031 dscf2045 dscf2046 dscf2059 dscf2081img_8395 img_8396

Nous reprenons la route aux 762 virages (youhou) afin de passer une nouvelle nuit pluvieuse à Chiang Mai (dans le meilleur logement rapport qualité/prix pour nous en Thaïlande) avant de continuer vers notre prochaine étape !

Pai est notre premier coup de cœur en Thaïlande ❤ ! Malgré la mauvaise météo des derniers jours, cette ville est très paisible et notre guesthouse était plus que parfaite ! 😉 Il y a d’autres activités à faire dans les alentours de Pai (cascades, caves, Mae Hong Son, etc.) que nous n’avons pas eu la chance de faire à cause de la pluie, ce qui nous donnera peut-être une occasion de revenir dans le nord de la Thaïlande ! 🙂


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts)

Minivan Chiang Mai/Pai : 180 bahts/personne, pickup à la guesthouse, toutes les heures, 3 heures.

KK Hut Guesthouse (Pai) : 400 bahts, bungalow avec salle de bain eau chaude, ventilateur.

Scooter 115cc : 150 bahts, 24 heures, hors essence.

Sai Ngam Hot Spring : 20 bahts/personne (parc national) + 20 bahts/personne (hot spring) + 20 bahts/scooter.

Minivan Pai/Chiang Mai : 150 bahts/personne jusqu’à la bus station de Chiang Mai (terminal 3), toutes les heures, 3 heures.

Chiang Mai Inn (Chiang Mai) : 250 bahts, chambre double avec salle de bain eau chaude, ventilateur.


Prochaine étape : Chiang Rai !

Chiang Mai, Thaïlande

Étape 25 : Chiang Mai, 398 000 habitants – 6/8 janvier 2017

Nous quittons Lopburi pour prendre la direction de Chiang Mai.

Pour les longues distances, nous essayons toujours de faire un trajet de nuit, afin d’économiser une nuit d’hôtel ! Nous bookons nos billets à la gare le matin même, donc nous n’avons pas le choix : train de 16h23 en 2ème classe, tout le reste est complet. Le prix est assez élevé, mais le bus est à priori plus cher, moins confortable et les horaires de départ ne nous conviennent pas (22h30, 23h ou minuit), nous choisissons donc de prendre ce train !

Ce dernier est très confortable (encore mieux qu’en Inde), nous avons deux places en « upper » côte à côte et nous avons même des rideaux ! Une « presque » bonne nuit de sommeil nous attend ! 😉

Comme nous l’espérions, nous arrivons avec 2h30 de retard, soit à 6h30, ce qui nous évite d’errer dans la nuit sans logement ! Nous décidons, comme à notre habitude, de rejoindre la vieille ville de Chiang Mai à pied, soit 3,5km sous une petite brise matinale (le mauvais temps s’est abattu sur toute la Thaïlande depuis quelques jours) ! Nous faisons une petite tournée des guesthouses et trouvons un repère de backpackers pour 260 bahts !

Chiang Mai, la rose du nord, est une ville moderne avec une population plutôt jeune et branchée. L’ambiance est vivante mais plus paisible qu’à Bangkok ! La vieille ville est en forme de carré, entourée de douves et de quelques restes de murs de style médiéval, construits il y a 700 ans pour se protéger des incursions provenant de la Birmanie ! L’énorme brouhaha de la circulation autour des murs contraste avec la tranquillité qui règne à l’intérieur !

Après un peu de repos, nous partons à la découverte de Chinatown avec le marché local Talat Warorot à l’est de la vieille ville ! Nous déjeunons sur place de succulents rouleaux de pâte de riz au tofu et champignons et faisons quelques petites emplettes…

dscf1587 dscf1591

Le temps gris nous déprime, nous décidons d’aller passer l’après-midi dans un café que nous avons repéré sur Instagram avant le départ. C’est un peu loin de Chinatown (5,7km), mais nous y allons quand même à pied (allier le sport et les économies, quoi de mieux 😉 ) ! Après s’être lavés les mains et avoir enfilé des chaussons, nous nous retrouvons dans un fabuleux café, Catmosphere, avec 22 splendides chats tous plus mignons les uns que les autres ! Ambiance plus qu’apaisante, en mode ronron thérapie !

dscf1598 dscf1603 dscf1624 dscf1640 dscf1714

Nous passons un très bon moment en compagnie des chats puis repartons en direction de la vieille ville… Le fait de tout faire à pied nous fait une nouvelle fois découvrir un endroit inattendu : nous découvrons le Night Out Market où nous trouvons pleins de stands très tendances, qui nous poussent ENCORE à dépenser (le shopping stimule l’économie paraît-il ?) ! Martin se trouve un short, qu’il n’a même pas besoin de négocier : la vendeuse se met à baisser 3 fois le prix sans que nous ne demandions rien ! Ahah, ok deal ! 😉 Nous trouvons par la même occasion, des Dim Sum vegan qui sont juste merveilleux ! La ville de Chiang Mai a l’air d’être bien avancée niveau veganisme, organic et écologie (énormément de restaurants végétariens) : nous sommes aux anges ! 🙂

dscf1720

Le soir, nous nous baladons et tombons sur un concert très sympa de didgeridoo et trouvons par hasard un restaurant italien… Mais cette fois-ci un vrai, tenu par un italien ! Nous n’hésitons pas et fonçons prendre une Marguerita et une 4 fromages ! Une pâte fine, une sauce tomate goûteuse et du vrai fromage ! Un bonheur (rien à voir avec notre pizza Grazie à Paris mais le bidon est content quand même) ! 😀

Le jour suivant, retour du beau temps ! Nous partons à la découverte de la vieille ville ! Nous traversons des petites ruelles qui nous donnent l’impression d’une Berlin à la thaïlandaise ! Du street art, de la verdure, des cafés, des petits shops tendances et handmade, etc. Nous aimons beaucoup !

dscf1731 dscf1751 dscf1753 dscf1756 dscf1781 dscf1830 dscf1836

Nous déjeunons dans un restaurant local le plat traditionnel du nord de la Thaïlande, aux influences birmane, chinoise et shan : le Kaow Soi, une soupe de nouilles au curry piquant ! Un délice !

dscf1770

À Chiang Mai, il y a beaucoup (trop ?) de temples… Nous décidons de ne programmer aucune visite, juste nous balader et entrer par hasard dans des temples s’ils nous attirent de l’extérieur (et s’ils sont gratuits bien sûr 😉 ) !

  • Wat Phan Tao : un atmosphérique temple en teck !

dscf1735

  • Wat Prah Singh : le plus vénéré temple de Chiang Mai !

dscf1764 dscf1766

  • Wat Chiang Man : le plus vieux temple de Chiang Mai (1296) !

dscf1787 dscf1792 dscf1795 dscf1805

À 16h, nous nous dirigeons vers le Saturday Walking Street Market, un énorme night market ! Et oui, nous adorons les marchés de nuit, tout est si bon et si beau ! Celui-ci est le plus grand que nous ayons fait en Thaïlande, il ressemble fortement aux marchés de East London ! 🙂

dscf1846

Sur le chemin, nous visitons the last but not the least temple de la journée :

  • Wat Srisuphan où se trouve le Silver Ubosoth, un magnifique temple totalement fait en argent ! Une prière est en cours à l’intérieur avec une dizaine de bonzes.

dscf1851 dscf1863 dscf1869 dscf1877

Chiang Mai nous a fait un grand bien fou ! Très paisible, pas de visites acharnées, juste du chill out ! 🙂


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts)

Train Lopburi/Chiang Mai, 2ème classe avec A/C, place upper, départ 16h23 arrivée 4h05 : 646 bahts/personne (plus cher en place lower). 

Julie Guesthouse : 260 bahts chambre double avec salle de bain eau chaude, ventilateur (beaucoup de français et très bruyant).


Prochaine étape : Pai !

Ayutthaya et Lopburi, Thaïlande

Étape 24 : Ayutthaya & Lopburi – 2/5 janvier 2017

Ayutthaya, 83 217 habitants – 2J/2N

Après avoir passé le nouvel an à Khao San Road avec nos bayonnais, Lucas&Nicolas, nous partons en direction d’Ayutthaya en minibus, à seulement 1 heure au nord de Bangkok !

Pour la petite histoire, Ayutthaya, qui signifie « l’invincible », fut la capitale du royaume de Siam en 1350 (le pays a pris le nom de Thaïlande en 1939), juste après la destruction de Sukhothaï ! Pendant plus de 400 ans et sous 33 règnes successifs, Ayutthaya a dominé le royaume jusqu’en 1767, quand les birmans ont lancé une nouvelle et dernière attaque sur la ville qu’ils mirent à sac, en évinçant la monarchie et détruisant la capitale (pas si invincible que ça 😉 ) ! En 1982 débuta le projet de faire d’Ayutthaya un parc historique et la cité fut classée en 1991 au patrimoine mondial de l’UNESCO !

À notre arrivée, nous trouvons une superbe guesthouse dans le quartier des backpackers et partons déjeuner dans un restaurant local, qui sert des succulentes soupes de nouilles au tofu pour 50 bahts !

dscf1124

Ayutthaya se divise en deux parties : les ruines « on the island », la partie centrale où tout peut se faire à pied ou à vélo et les ruines « out the island« , où il est préférable de soit faire un boat trip, soit louer un scooter ! Nous décidons de ne faire que la partie « on the island », nous sommes devenus fainéants et malgré la beauté du site, ce sont des ruines, l’overdose est facile ! 🙂

Arrivés à l’entrée du site, nous constatons que tout est exceptionnellement gratuit, tout comme Sukhothaï (danse du bonheur : il n’y a pas de petites économies) ! Il y a un peu plus de monde qu’à Sukhothaï, mais la visite est tout de même agréable ! Accompagnés de nos délicieux (et énormes) iced coffees, nous flanons tout l’après-midi entre les ruines, nous asseyons dans l’herbe, regardons ce qui se passe autour de nous et expérimentons notre nouvelle acquisition de la veille : la Go Pro Hero 5 (Bangkok nous aura massacré notre budget ahah) !

dscf1053 dscf1064 dscf1071 dscf1077 dscf1083 dscf1090 dscf1095 dscf1099 dscf1105

En fin d’après-midi, nous nous dirigeons vers le night market qui s’installe tout juste, où les odeurs sont toutes plus bonnes les unes que les autres ! Nous trouvons un délicieux Pad Thaï au tofu (un vrai de vrai, pas comme ceux de Khao San Road sans aucun goût) !!!

Le lendemain, journée un peu grise, nous en profitons pour nous reposer dans notre paisible guesthouse, et faire un tour au marché en bas de notre rue où nous dégotons un Mango Sticky Rice et goûtons au Jackfruit Sticky Rice (pas mal, mais le mango reste imbattable) !

dscf1140

Les tuk-tuks d’Ayutthaya 🙂

dscf1137

Mango & Jackfruit Sticky Rice

Pour le coucher du soleil, nous retournons faire un tour aux ruines car sans doute beaucoup plus calme qu’en pleine journée : effectivement, nous sommes seuls 😉 ! Puis en repartant, nous voyons des thaïs en train de jouer à la pétanque ! Nous décidons de nous asseoir afin de les regarder, jusqu’au moment où l’un d’eux invite Martin à les rejoindre ! Bon pour le coup, même si la pétanque est belle et bien française, ici le niveau est très élevé, ils sont beaucoup plus forts que notre Tintin (malgré notre entraînement cet été au Cap Benat) ! 😉

dscf1203 dscf1214dscf1189 dscf1200

Nous dînons une nouvelle fois au night market ! Toujours beaucoup de viande ou de poisson (trop de carnivores sur cette planète), mais cela fait tout de même de très jolies photos ! Et puis comme toujours, tout le monde a parlé à Serena en thaï ! 😉

dscf1113 dscf1150 dscf1162 dscf1166 dscf1176 dscf1215 dscf1233 dscf1236 dscf1239

Ayutthaya est très paisible et reposante : bon logement, bonne nourriture et puis des chats partout (pour changer) ! Nous serions bien restés une nuit de plus, mais malheureusement les 30 jours d’exemption de visa nous pressent un peu !

dscf1144


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts).

Minivan Bangkok/Ayutthaya : 60 bahts/personne, durée 1 heure.

Chantana Guesthouse : 400 bahts (chambre double avec salle de bain eau chaude et ventilateur).


Lopburi, 161 040 habitants – 2J/1N

Le lendemain matin, nous partons plus au nord en minibus en direction de Lopburi !

Lopburi est une ancienne ville qui possède AUSSI des ruines ! Mais cette ville est surtout connue pour ses singes sacrés, qui se baladent un peu partout et en particulier autour du Phra Prang Sam Yot !

Nous arrivons en fin de matinée et nous dirigeons vers un homestay que nous avons repéré la veille ! Une plus que paisible maison d’hôtes, où des massages sont aussi proposés !

Nous partons de suite à la découverte du centre ville ! Et encore une fois, tout est exceptionnellement gratuit (danse du bonheur, danse de la joie) !!! Nous en profitons pour visiter des sites que nous n’aurions pas visité si nous avions eu à payer : avec la gratuité, nous trouvons que tout est beaucoup plus beau ! 😉

  • Wat Phra Si Rattana Mahathat : le plus haut temple de Lopburi !

dscf1249 dscf1254 dscf1261 dscf1262

  • Phra Prang Sam Yot : le célèbre temple où les singes ont élu domicile ! Les plus gros peuvent effrayer mais les petits sont très mignons. Martin se lance en premier à les approcher, tandis que Serena est terrorisée… Finalement, les singes nous adoptent tous les deux au sein de leur gang malfaisant et ils nous cherchent même les poux ! Les petits mordent, mais pas d’inquiétude, ils n’ont pas de dent ! 😉

dscf1294 dscf1295 dscf1309  dscf1392 dscf1394 dscf1472dscf1509 dscf1525 dscf1533 dscf1559 dscf1561 dscf1578dscf1582

  • Phra Narai Rachanivet : ancien Palais Royal désormais transformé en musée !

dscf1373

Et comme toujours, nous faisons un petit grand tour au night market de la ville ! Toujours un régal ! 🙂

dscf1378 dscf1382 dscf1487 dscf1488

Nous avons adoré Lopburi, la présence de singes adorables doit y être pour quelque chose ! 🙂 Le lendemain, journée plus chill avant de prendre un train de nuit pour rejoindre notre prochaine étape !

Green Curry au Tofu

Green Curry au Tofu

Black Rat Cider & Garlic Bread

Black Rat Cider & Garlic Bread

dscf1499


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts).
Minivan Ayutthaya/Lopburi : 80 bahts/personne, durée 1 heure.
Pee Homestay : 340 bahts (chambre double avec salle de bain eau froide et clim).


Prochaine étape : Chiang Mai !

Kanchanaburi, Thaïlande

Étape 24 : Kanchanaburi, 94 602 habitants – 27/31 décembre 2016

Nous quittons l’hyperactive Bangkok pour nous rendre à Kanchanaburi, située à 2 heures en bus local à l’ouest de la capitale !

Comme depuis le début de notre voyage, quand la distance nous le permet, de la bus station nous rejoignons le centre ville (2,5 km) à pied ! Avec nos nouveaux sacs à dos hyper légers, marcher avec (et même danser) est un réel plaisir ! 😉 Nous partons pour une tournée des guesthouses et trouvons un repère de backpackers (et de chaaaats) au bord de la rivière Kwaï pour seulement 230 bahts (6€) : le Jolly Frog !

dscf0893 dscf0902 dscf1033

Kanchanaburi longe la rivière Kwaï et possède des vestiges de la seconde guerre mondiale, datant de l’occupation japonaise en Thaïlande (1941-45) !

La Death Railway (la ligne Siam-Birmanie, ou voie ferrée de la mort) reliait auparavant Bangkok et Rangoon (actuelle Yangon) dans le but de ravitailler les troupes japonaises installées là-bas, pendant leur conquête des pays d’Asie de l’ouest ! Elle a été laborieusement construite par des prisonniers de guerre, dont énormément en sont morts ! Nous allons voir l’attraction principale de Kanchanaburi, le célèbre pont de la rivière Kwaï (très touristique), par où cette Death Railway traverse la rivière, plusieurs fois bombardé par les alliés ! Ce pont est d’ailleurs mis à l’affiche dans le film Le pont de la rivière Kwaï (1957).

dscf0883

Le lendemain matin, nous partons prendre un petit-déjeuner et croisons par le plus grand des hasards, 2 français, Lucas&Nicolas, que nous avions aperçu 3 fois au Myanmar, mais sans vraiment faire connaissance ! Le destin veut apparement que nous sympathisions, nous les invitons alors à notre table ! Nous décidons de les suivre dans leur programme de la journée : 30 minutes plus tard, nous prenons un train sur la Death Railway, pour rejoindre Nam Tok (2 heures), à l’ouest de Kanchanaburi.

dscf0911

Sur le viaduc en bois de Wang pho, à flanc de falaise !

Après un premier échec à une cascade ridiculement petite, nous prenons un bus local (15 minutes) jusqu’au Hellfire Pass (la coupe de Konyu), où nous attend une promenade commémorative sur les traces de l’ancienne voie ferrée de la mort, aujourd’hui paisible et sereine (elle s’arrête désormais à Nam Tok et ne relie donc plus le Myanmar). Les prisonniers ont travaillé durant 16 à 18 heures par jour pour creuser une tranchée de 17 mètres de profondeur et 110 mètres de long à travers le calcaire et les rocs de quartz en douze semaines seulement !

dscf0914 dscf0917 dscf0925

Très jolie balade mais nous n’avons malheureusement pas le temps de faire la randonnée de 3 heures en entière. Nous rentrons en bus à Kanchanaburi !

Le jour suivant, toujours accompagnés de Lucas&Nicolas, nous partons au petit matin en bus local, le moyen le plus économique et pratique pour nous rendre à l’Erawan Waterfall (2 heures), un supposé parc naturel ! Au final, c’est un chemin battu de 2,5 km à travers une forêt dense, qui nous emmène vers 7 niveaux de cascades… Et surtout, une surpopulation touristique qui nous accompagne ! Nous décidons de monter directement jusqu’à la 7ème cascade, en espérant être plus tranquilles, car sans doute plus compliquée d’accès… Pas de chance, le chemin est tellement bien tracé que tout le monde, même les enfants, peut y accéder aisément ! Nos photos donnent l’impression que nous sommes seuls au monde, mais l’envers du décor est bien différent ! 😉 Nous profitons tout de même d’un fish massage naturel et d’une baignade très agréable dans une eau cristalline !

dscf0956 dscf0978 dscf0991 dscf0993 dscf1007 dscf1012 dscf1017

Kanchanaburi n’est, pour nous, vraiment pas une étape indispensable à effectuer en Thaïlande ! Tout est très touristique et les rues sont remplies de bars avec des occidentaux ivres et des thaïlandaises aguicheuses, les uns à la recherche des autres. De plus, depuis notre arrivée en Thaïlande, et plus particulièrement à Kanchanaburi, énormément de locaux parlent à Serena en thaï, pensant qu’elle est locale, et surtout beaucoup de pervers nous regardent vicieusement… Au-se-cours !

Notre étape à Kanchanaburi nous aura finalement servi à faire une très belle rencontre, à bien manger, à nous reposer une journée entière et à économiser pas mal, car moins chère que Bangkok ! Cependant, nous décidons de ne pas passer le nouvel an dans cette atmosphère glauque et malsaine : nous repartons à Bangkok retrouver nos potes ! 😉

dscf0839

dscf1022

C’est bon mais c’est chaud !

Prochaine étape : Bangkok (2 jours) puis Ayutthaya !

Bangkok, Thaïlande

Étape 23 : Bangkok, 9,6 millions d’habitants – 24/27 décembre 2016

Nous quittons Sukhothaï au petit matin, afin de rejoindre Bangkok en bus (7 heures) pour y passer Noël. Le bus est hyper spacieux et confortable, d’autant plus que le déjeuner est inclus dans le ticket ! Sauf qu’ici, les plats de carnivores dominent… Nous nous retrouvons avec une assiette de riz et de la sauce soja en guise de repas ! 😦

Nous arrivons à la gare de Chatuchak à Bangkok et prenons un Taxi Meter (pas le choix) pour nous rendre à Khao San Road où nous trouvons une confortable guesthouse (New Siam I).

Bangkok est une capitale moderne qui bouillonne où tout est permis ! Khao San Road est le quartier très animé des babos et des fêtards ! La rue n’est que bars, musique globalement bonne (du Ten Walls !!!), street food à gogo et marchés hippies (puis bien évidemment encore et toujours des chats) ! Bref, tout pour que nos vices refassent surface ! 😉

dscf0562 dscf0666dscf0834

Mais il n’y a pas que Khao San Road à Bangkok (fort heureusement) ! Dès notre arrivée, nous repartons directement en bateau métro de Phanfa Leelard jusqu’à Sapan Hua Chang (attention aux éclaboussures) afin de nous rendre dans les nombreux centres commerciaux de Bangkok pour nous offrir nos cadeaux de Noël ! 😉

dscf0687 dscf0689

Dans ce quartier, les malls dominent et sont tous reliés par des skywalks ! MBK, Siam Discovery, Siam Center, Siam Paragon, Central World, etc. Nous les faisons tous afin de nous trouver de parfaits nouveaux sacs à dos 😉 ! Et oui, nous décidons de laisser tomber nos deux (trop gros) sacs Deuter 45&50L afin de nous acheter des plus petits sacs, car pour voyager mieux, il faut voyager léger ! 😉 Nous trouvons deux sacs Osprey, 30L pour Martin et 34L pour Serena, qui abandonne son sac d’appoint Fjallraven 16L et prend à la place une banane The North Face. Au total, nous avons 34L pour Nana et 30+16L pour Tintin ! Nous faisons un énorme tri dans nos affaires et jetons beaucoup ! 😉 Tous nos déplacements seront désormais beaucoup plus agréables (nous qui refusons au possible de prendre des taxis/tuk-tuk) ! Nous nous offrons aussi de nouvelles sandales pour trekker, car les tongs ne sont pas faites pour cela et les baskets trop chaudes pour certaines parties de l’Asie ! 😉

dscf0701dscf0712

Après ces 5 heures de shopping acharnées (avec quelques snacks entre temps), nous rentrons à Khao San Road, où nous dînons notre repas de réveillon : Pad Thaï et Mango Sticky Rice, la BASE en Thaïlande. Puis, nous nous offrons un fish massage : nous plongeons nos pieds dans des bassins remplis de poissons qui nous grignotent les peaux mortes. Ils chatouillent au début mais c’est très agréable (pas très vegan tout ça, mais nous les nourrissons quand même 😉 ) ! Et pour finir un foot&back massage pour nous détendre ! Un bonheur !

Le lendemain, nous nous rendons en bus local au Taling Chan Floating Market ! En réalité, il s’agit plus d’un food market terrestre et d’un restaurant avec des femmes qui cuisinent sur leurs barques (beaucoup de poissons-chats et fruits de mer, donc pas pour nous) ! Mais cela n’enlève en rien au charme de ce marché ! Nous mangeons tout plein de délicieuses choses : jus frais, fruits frais, genre de banh xeo (crêpe vietnamienne), etc. 😉

dscf0566 dscf0580 dscf0581 dscf0592 dscf0624

Nous rentrons ensuite à Khao San Road, pour refaire du shopping dans les marchés hippies very cheap, afin de remplacer toute notre garde-robe ! Effectivement, après 3 mois et demi, nos vêtements sont très usés et décolorés (nous les lavons avec du détergent). De plus, en Inde, Népal et Myanmar, nous nous forcions à mettre des pantalons par respect à ces peuples qui ne dévoilent pas leurs corps ! En Thaïlande, c’est fini ! À nous les shorts à gogo !!! 🙂 Nous nous gâtons, alors pour finir tout en beauté, nous nous offrons une manucure/pédicure pour le soir de Noël ! Une première pour Tintin et il a adoré ! 😉

Le jour suivant, nous décidons tout de même de visiter la ville ! Le marché de Chinatown et le Wat Traimit pour commencer, qui possède le plus grand Bouddha en or massif du monde (3 mètres, 5.5 tonnes, estimé à 28.5 millions de GBP).

dscf0724 dscf0727 dscf0730 dscf0642dscf0748

Puis nous prenons un bateau de Ratchawongse jusqu’au Wat Arun, un énorme temple blanc, et enfin un dernier bateau pour rejoindre le célèbre Wat Pho, qui possède un énorme Bouddha couché !

dscf0752 dscf0763 dscf0774 dscf0778 dscf0785 dscf0795 dscf0809 dscf0816

Nous finissons par marcher tout autour du Palais Royal, où beaucoup de locaux, tous de noir vêtu, viennent pour se recueillir. Des stands de nourriture et de boissons gratuites se trouvent le long du palais, gracieusement offertes par le gouvernement ! Toute la ville est en deuil, des portraits du roi sont disposés, et même distribués, à chaque coin de rue…

Nous finissons par le marché des amulettes puis rentrons à pied à Khao San Road ! Énorme journée de marche, une salade de papaye pimentée est bien méritée ainsi qu’une merveilleuse glace à la coco !

dscf0669 dscf0671dscf0659

Le lendemain, sur un coup de tête, nous décidons de quitter Bangkok ! C’est une superbe ville, mais il y a beaucoup trop de tentations qui nous poussent à dépenser ! Il vaut mieux partir rapidement, afin de retrouver notre vie de backpackers économes ! 😉

Prochaine étape : Kanchanaburi !

Sukhothaï, Thaïlande

Étape 22 : Sukhothaï, 37 000 habitants – 21/24 décembre 2016

Arrivés à la frontière Myawaddy/Mae Sot, nous quittons le Myanmar pour la Thaïlande ! Le passage de la frontière se fait assez tranquillement. Une fois le tampon de départ birman reçu, nous traversons le pont de l’amitié, où nous donnons nos derniers 800 kyats à deux petites mendiantes. Durant cette traversée, nous remarquons que les véhicules venant du Myanmar, qui roulent du côté droit de la route, doivent changer de voie au milieu du pont et rouler du côté gauche de la route, puisqu’en Thaïlande ils roulent à gauche 😉 ! Au bout du pont, nous recevons notre tampon d’arrivée thaï, puis retirons de suite des bahts, notre nouvelle devise ! Un pick-up nous emmène rapidement à la bus station de Mae Sot, où nous prenons un premier mini van jusqu’à Tak (2 heures) puis un second jusqu’à Sukhothaï (1 heure) !

Après 12 ans pour Serena et 2 ans pour Martin, nous voilà de retour sur les terres thaïlandaises ! Mais entre un voyage organisé en famille et un voyage festif entres copains, nous savons que nous allons redécouvrir une Thaïlande complètement différente !

Nous restons à Sukhothaï 2J/3N afin de nous poser. Nous logeons dans une agréable guesthouse avec bungalows (et pleiiins de chats) dans New Sukhothaï : Banthai Guesthouse ! Complètement affamés après cette journée de transport, nous partons à la découverte de la ville afin de nous trouver un bon dîner ! Après un tour du night market (beaucoup trop de viande), nous nous installons finalement dans un restaurant où nous mangeons le premier Pad See Ew d’une très longue lignée 😉 !

dscf0276

dscf0472

Pad See Ew

Le lendemain, nous prenons un énorme et délicieux petit déjeuner dans notre guesthouse (nhom nhom), puis louons un scooter ROSE (à la demande de Serena 😉 ) pour 24 heures afin de partir à la découverte des ruines de Sukhothaï !

dscf0480

Bonne nouvelle pour nos budgets (mais triste pour le pays) : dans le contexte de deuil national que connaît la Thaïlande, l’accès à une grande partie du patrimoine du pays (dont Sukhothaï) est gratuite jusqu’au 31 janvier. Cette mesure est destinée à rendre hommage au roi Bhumibol Adulyadej décédé le 13 octobre dernier…

Sukhothaï fut la première capitale de la Thaïlande à sa création en 1238, puis détruite en 1438. Aujourd’hui, c’est un ensemble architectural en ruine du style d’Angkor, qui nous rappelle énormément les ruines de Polonnaruwa au Sri Lanka. Le meilleur moment pour visiter le site est le matin, pour éviter le contre jour sur presque la totalité des statues de Bouddha, et après le coucher du soleil, car en ce moment, en mémoire du défunt roi, des jeux de lumières multicolores ainsi que des bougies ont été mis sur l’ensemble du site, avec un fond de sons mélancoliques !

dscf0490 dscf0516dscf0315dscf0374 dscf0418 dscf0447 dscf0468

Sukhothaï est très paisible ! Il fait bon de se balader en scooter, puis de flâner entre les temples et s’asseoir sur la pelouse comme si le temps s’arrêtait ! Mais ce n’est pas très grand, une journée suffit amplement pour visiter l’ensemble du site et il n’y a pas grand chose d’autre à faire ! Nous profitons de nos temps libres pour nous reposer et manger merveilleusement bien ! D’ailleurs, nous avons voulu faire nos malins à commander une vraie salade de papaye (c’est à dire épicée) qui nous a arraché la bouche, mais oh lala que c’était bon ! 😉

dscf0320

Pad Thaï du bonheur

dscf0524

Iced coconut milk

dscf0528

Salade de papaye

dscf0530

Papaye sautée aux oeufs

Nous sommes ravis d’être arrivés en Thaïlande, autant pour la délicieuse nourriture que pour la redécouverte du pays. Sukhothaï est un très bon début, même si croiser un serpent mort en pleine rue est tout à fait normal ! 😉

dscf0522

Prochaine étape : Bangkok !