Ha Noi, Viet Nam

Hà Nội, 23/26 avril 2017

Nous faisons notre dernier trajet de jour du Vietnam en sleeping bus pour rejoindre sa capitale, notre dernière étape avant de changer de pays  ! Un sentiment de tristesse nous envahi ! 😦

LA VILLE

Hà Nội, la capitale du Viet Nam, la ville qui ne dort jamais avec ses plus de 7 millions d’habitants, énergique et toujours en mouvement, c’est la capitale la plus atmosphérique d’Asie !

Nous logeons dans le vieux quartier de Hà Nội, très animé avec de la street food, des marchands ambulants, des magasins et surtout de très nombreux deux roues ! Se balader est autant folklorique qu’à Sài Gòn ! Nous adorons cela, mais c’est tout de même très fatiguant ! 😉

Ici les logements plus sont chers que partout au Viêt Nam, et pourtant ce ne sont pas les meilleurs ! 🙄

TO DO

Nous n’avons pas un programme très chargé, nous avons énormément couru au Vietnam et nous avons désormais besoin de repos… Sauf que le repos chez Martin&Serena n’existe pas (et à Hà Nội non plus) ! 😆

Nous nous baladons autour du paisible Lac Hoàn Kiếm, où se trouve le Temple Ngoc Son ! La circulation automobile est fermée le weekend dans ce quartier, c’est un vrai bonheur ! 😎

Vietnamese Women’s Museum : nous décidons de visiter le musée des femmes vietnamiennes, où leurs rôles dans la société et la culture vietnamienne sont mises à l’honneur : les mariages, la femme travailleuse, la femme guerrière, la femme des tribus, et ainsi de suite, illustrés par l’intermédiaire de textes, de photos, de modèles de vêtements, d’objets, etc. Un très bel hommage ! 🙂

La Cathédrale Saint Joseph : une cathédrale néo-gothique, inaugurée en 1886, un vestige de la colonisation française, qui n’ouvre ses portes que durant les messes…

Le temple de la literature : un petit temple pour le plaisir, qui marque la fin pour nous des temples bouddhistes ! Fondé en 1070 par l’empereur Ly Thanh Tong, ce temple est dédié à Confucius (Khong Tu).

La lecture, ça endort

Le Mausolée de Ho Chi Minh : tout comme Lenin, Staline et Mao, Ho Chi Minh a été embaumé et réside dans un monumental édifice en marbre ! Il est tout a fait possible d’aller voir son corps mais nous ne sommes pas allés le voir pour des raisons éthiques (la famille de Serena a subit la guerre du Viêt Nam)…

Ah, et voici les célèbres rails qui passent dans une rue, à ras les maisons ! Nous n’avons pas la chance de voir un train passer, mais se promener dans cette rue est très sympa, nous avons comme l’impression d’être dans la rue Crémieux à Paris, comme immergés dans la vie quotidienne des habitants ! 😉

FOOD

Nous sommes heureux d’être de retour dans une grande ville, ce qui signifie, retour des restaurants exclusivement végétariens/vegans ! Ce sont nos derniers repas vietnamiens, et nous comptons bien en profiter ! 😉

Minh Chay Vegan Restaurant : un peu cher et cul cul la praline (phở à 79 000 VND) mais vraiment très bon !

Duong Sinh Chay / Spring Lotus : situé dans le vieux quartier, les prix sont raisonnables (phở à 45 000 VND).

Loving Hut : une chaîne de restaurants vegans que nous avions déjà testé à Phú Quốc, notre préféré à Hà Nội et vraiment pas cher (phở à 30 000 VND).

KingRoti : nous découvrons ces merveilles seulement le dernier jour et quelle tristesse ! Des chocolate buns (14 000 VND) succulents avec du VRAI chocolat ! Nhom nhom nhom ! 😀

Sinon tous les weekends il y a le Night Market dans le old quarter, à ne surtout pas manquer ! 😉

Et enfin, nous nous offrons un gros kiff, le plus cher de nos repas en 7 mois et notre seul écart en 41 jours au Viêt Nam  ! 😆 Pizza 4Ps, où nous envoyons la totale : plateau de fromage, pizza 5 fromages (Blue, Mozzarella, Taleggio, Parmesan et Camembert) et tarte au citron meringuée, pour un total de plus de 900 000 VND ! 😆 Comme diraient nos parents, il faut se faire plaisir de temps en temps ! 😉

Le Viêt Nam c’est déjà fini, mais nous savons que nous reviendrons vite ! C’est tout de même notre pays ! À très bientôt coup de coeur ! ❤ 😉


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Sleeping Bus Ha Giang/Hà Nội : 200 000 VND/personne. 
  • Bus local Bus Terminal de My Dinh/City Center : 7 000 VND/personne.
  • Bus local City Center/Aéroport : 30 000 VND/personne.

Hébergements :

  • Nous avons réservé chez Real Hanoi Hotel (250 000 VND, chambre double avec salle de bain privée, petit déjeuner inclus), mais suite à un problème de booking ils nous ont envoyé au Hanoi Old Quarter Boutique Hotel !

Activités payantes :

  • Vietnamese Women’s Museum : 30 000 VND/personne (+30 000 VND pour l’audio guide).
  • Temple de la Littérature : 30 000 VND/personne.

Prochaine étapes : Les Philippines !

Sa Pa et la boucle d’Ha Giang, Viet Nam

Sa Pa – 16/18 avril 2017

Nous quittons l’île de Cát Bà pour rejoindre Hà Nội, puis le lendemain matin nous partons en direction de Sa Pa ! Nous arrivons en début d’après midi, sous un beau soleil, si rare dans cette région ! 🙂

LA VILLE

La ville de Sa Pa est située à 1650 mètres d’altitude. C’est une station climatique fondée par les français en 1922 ! Nous ne la trouvons pas spécialement belle, des immeubles sont en cours de construction un peu partout ! Sa Pa est aujourd’hui connue pour être le point de départ de nombreux treks, au milieu de ses magnifiques rizières et en compagnie des tribus montagnardes ! 🙂

TO DO

Avec la pluie qui s’est abattue toute la nuit, nous décidons de ne pas faire de trek, mais tout de même d’affronter cette mauvaise météo en scooter. 😕

Nous sommes vêtus de nos combinaisons de cosmonautes en plastique, et partons premièrement pour une petite boucle : Ta Phin – Ma Cha, deux petits villages, au nord de Sa Pa, entourés de splendides rizières en cascade ! C’est juste magnifique ! 😀

Nous passons ensuite voir la Silver Waterfall et continuons vers le Tram Ton Pass, mais pas de chance nous sommes complètement sous la brume, nous ne voyons absolument rien à plus de 5 mètres ! 😆

Nous avions ensuite prévu de faire les villages du sud (Lao Chai, Ta Van et Su Pan), mais il recommence à pleuvoir des trombes, nous rentrons et passons la fin de la journée « au sec » dans notre chambre (même l’air de la chambre est humide) ! 😦

Nous retrouvons nos marseillais préférés, Marine&Robin, pour dîner ! La météo morose et déprimante de Sa Pa nous incite à repartir le lendemain vers notre prochaine étape !

Nous petit déjeunons une dernière fois avec les copains, puis leur disons au revoir ! Snif, ce fut un plaisir de voyager pendant 2 semaines entières avec eux (depuis Hội An) et espérons les revoir très bientôt (et au plus tard à Marseille 😉 ) ! Très belle rencontre, vous nous manquez déjààààà ! ❤

FOOD

Les restaurants sont plus chers ici par rapport à notre moyenne (mais tout de même abordables 😉 ) !

Viet Émotion : nous trouvons un petit restaurant fétiche où le tofu&tomato est succulent (55 000 VND), notre plat préféré depuis le nord du Vietnam, qui ne possède plus vraiment de restaurants végétariens (à part à Hà Nội, tristesse) ! Au petit déjeuner nous prenons un merveilleux Shakshouka (75 000 VND), une spécialité israélienne composée d’oeufs et de tomates, que nous avait fait découvrir Raz, un ami voyageur israélien au Myanmar !

Sa Pa c’était bien beau, nous l’avons fait pour le faire, mais nous savons que le meilleur nous attend pour la suite ! 😉


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus/Speed Ferry/Bus Cát Bà/Hai Phong/Hà Nội : 250 000 VND/personne.
  • Sleeping bus Hà Nội/Sa Pa : 249 000 VND/personne.
  • Scooter : 100 000 VND/jour.

Hébergement :

  • Asiana Sapa Hotel : 195 000 VND, chambre double avec salle de bain privée, eau chaude.

Activités payantes :

  • L’accès à la boucle Ta Phin – Ma Cha est payante, 20 000 VND/personne, mais en arrivant devant le check point, mouillés comme des chiens maltraités, nous avons fait les yeux doux du chat botté pour ne pas payer, et ça a marché ! 😀

Hà Giang – 18/23 avril 2017

Maintenant, nous passons aux choses sérieuses ! 😉

Nous prenons un premier bus local pour nous rendre à Lào Cai (départ 9h30), où nous en prenons ensuite un deuxième qui nous emmène à Hà Giang (départ 11h30)… Un trajet de malade dans tous les sens du terme : paysages de malade pour Tintin, et malade comme un chien pour Nana ! Ah les belles routes de montagnes, avec ses nombreux virages ! 😉 😦

Nous arrivons en fin de journée, nous installons et nous reposons pour être prêts pour une boucle en moto qui nous attend le lendemain ! 😀

Nous louons une copie de la célèbre Honda Win, une Detech Espero Deluxe 120CC, totalement neuve (40km au compteur) ! Nous la nommons Shagiang (prononcer Shazieng), un mix entre Shasha (notre petite panthère noire) et la province d’Hà Giang ! 😉

Cette boucle se fait en 3 jours, ou 4 si nous voulons prendre notre temps ! Étant donné la météo annoncée (33° avec grand soleil les deux premiers jours, puis chute des températures avec possibilité de pluie les deux jours suivants), nous décidons de faire la boucle en 3 jours ! 😉

Nous laissons nos gros sacs à l’hôtel, puis enfourchons notre Shagiang pour l’aventuuuure ! 😀

Jour 1 : Hà Giang – Tam Sơn (Quản Bạ) – Yên Minh – Sà Phìn – Đồng Văn – 140KM

Départ d’Hà Giang à 10h15, nous entamons l’ascension dans les montagnes verdoyantes et entrons dans le deuxième géo-parc d’Asie, protégé par l’UNESCO ! Les espaces sont très grands, nous nous sentons de plus en plus petits et les paysages sont de plus en plus incroyables !

Quelques viewpoints ponctuent notre balade, comme le Thạch Sơn Thần, des montagnes pointues, le Quản Bạ Heaven Gate, et les Núi Đôi (Núi Cô Tiên), les seins légendaire de la fée Hoa Dao. Les rizières en cascade commencent progressivement à faire leurs apparitions !

 

Nous arrivons à Yên Minh à 14h15 pour notre pause déjeuner (Fusion Café) et ne tardons pas pour repartir 45 minutes plus tard !

Les paysages changent régulièrement et se transforment parfois en montagnes rocheuses et terreuses, complètement différents mais tout autant magnifiques ! 😀

Nous traversons un village et sentons tout d’un coup une odeur étrange ! Nous cherchons d’où cela peut venir et que voyons nous ? Des immenses champs de weed ! WAAAA complètement sous le choc, nous nous croyons dans un remake de La Plage ! 😆 Ces champs poussent en toute normalité à côté des champs de patates, de choux et surtout d’enfants ! 😉

Nous adorons la route, elle est incroyable avec tous ces virages, nous sommes comme des fous et tout surexcités par ce que nous voyons !

Nous faisons une halte à Sà Phìn pour visiter la Résidence de la famille Vương, le roi de la tribu Hmong !

Puis, nous nous dirigeons enfin vers notre destination finale pour la journée, la ville de Đồng Văn, où les derniers paysages sont habillés par des étranges et somptueuses montagnes en dôme ! Incroyable !

Nous arrivons à Đồng Văn à 17h15 et dînons au Bar Wine Pool !

Jour 2 : Đồng Văn – Lũng Cú – Xín Cái – Mèo Vạc – 100KM

Le lendemain, départ à 8h ! Nous prenons la route inverse jusqu’à Sà Phìn, puis bifurquons en direction du village de Lũng Cú !

Les paysages sont juste époustouflants, des montagnes les unes derrières les autres créent des reliefs incroyables, nous n’avons pas de mot pour décrire la magnificence de ce que nous voyons ! C’est juste grandiose (par contre, les routes sont pleines de propagandes communistes) ! 😆

Nous passons au niveau d’une frontière (non officielle ?) avec la Chine, où un camion est en train de charger des sacs de nourriture (illégalement ?). Nous nous faisons discrets ! 😮

Nous arrivons à Lũng Cú, le village le plus au nord du Vietnam, aux confins de la Chine, mais aussi un village qui possède des centaines de champs de weed (les champs verts fluo 😉 ) ! Après quelques recherches, nous apprenons que les Hmong ont fait « fortune » grâce à la culture d’opium et de weed, ceci explique cela ! 😉

Nous montons au sommet de la Rong Mountain, où se trouve la Flag Tower, afin d’apercevoir la Chine ! Superbe panorama ! 😉

Nous repartons par la seconde route qui nous emmène à Đồng Văn, où nous déjeunerons !

13h, c’est reparti pour l’aventure ! Pour changer, les routes sont toujours aussi incroyables, sans doute les plus magnifiques de la boucle ! Nous traversons la célèbre Mã Pí Lèng Pass, la route la plus dangereuse de la région, mais aussi la plus merveilleuse ! À flanc de falaise, nous avons une gigantesque montagne à notre droite, et un énorme gouffre à notre gauche ! Vertigineusement splendide ! 😀 Un point de vue sur le canyon est juste à couper le souffre ! Nous n’en pouvons plus, tellement c’est beau ! 😆

En repartant, nous croisons deux petits enfants, seuls sur le bord de la route, qui nous font coucou ! Nous nous arrêtons pour leur donner (nous faire racketter ?) des bananes ! Ces enfants sont en train d’attendre leur maman, en train de travailler dans le gouffre juste en dessous de la route ! Oui, car nous avons oublié de le mentionner, mais dans ces montagnes, chaque centimètre de parcelle de terre est cultivé ! De la base jusqu’au sommet de la montagne ! Nous ne savons pas comment, car c’est vraiment très raide… C’est incroyablement fou ! 😯

Maintenant, direction Xín Cái ! Pour faire original, la route est incroyablement belle ! Nous croisons des troupeaux de chèvres, surveillés par de très jeunes enfants ! 😉

 

Puis, nous nous dirigeons enfin vers Mèo Vạc, où nous allons passer la nuit !

Jour 3 : Mèo Vạc – Khâu Vai – Hà Giang – 160KM

Aujourd’hui, le ciel est bien couvert ! Nous partons assez tôt (8h) et prenons la direction de Khâu Vai. La route qui nous y emmène est une nouvelle fois magnifique (nous pourrions presque nous en lasser… Mais non ! 😉 ) !

Arrivés sur place nous repartons par un chemin indiqué sur maps.me pour récupérer la route principale à Niêm Sơn…

Il s’agit d’une petite route bétonnée d’1m50 de large à flanc de falaise ! C’est encore splendide !

La route commence à se compliquer : elle se transforme en route de terre avec des grosses pierres, nous avons un peu peur pour la moto, mais nous continuons, ce doit être passager… Mais elle devient de plus en plus étroite et chaotique… Nous passons vraiment à flanc de falaise, Serena est obligée de descendre de la moto à plusieurs reprises…

Nous retrouvons finalement une route plus safe mais toujours faite de terre et de pierres. Quand soudain, il se met à pleuvoir des cordes ! SAPRISTI ! Nous nous précipitons pour nous réfugier dans la maison d’une adorable famille ethnique, avec la grand-mère, ses 3 filles et ses 6 petits enfants, tous plus souriants les uns que les autres ! 🙂

Nous restons à l’abris plus d’une heure à observer la pluie torrentielle tomber par la porte, qui n’arrête cependant pas les travailleurs dans les champs ! Quelle bravoure !

Il est 10h30, la grosse pluie cesse enfin, nous nous motivons pour repartir… Après un premier échec en selle sur une route trop glissante, nous décidons de faire la route à pied en poussant la moto…

Désormais, la pire expérience de notre vie est à venir : nous nous retrouvons sur un chemin de terre d’argile… La route est entièrement mouillée, la terre vient se coller à nos chaussures, qui pèsent désormais une tonne (sans exagérer du tout), impossible à décrasser ! Mais le pire dans tout ça ? La moto ! La terre entourent les roues et vient boucher les gardes boues ! Martin pousse la moto de toutes ses forces mais impossible, les roues sont bloquées, la moto s’embourbe ! Il chute une fois. Tous les mètres, nous devons vider avec nos mains les gardes boues, qui se remplissent de nouveau peu après ! UN ENFER SUR TERRE !

Nous nous regardons, les regards complètement vides, ne savons pas où nous sommes, entourés seulement de montagnes, la route n’est pas indiquée sur maps.me, ne savons pas quoi faire… Continuer la route en zig-zag sans savoir où elle mène ? Faire demi-tour et remonter tout ce que nous venons de descendre ? Lâcher la moto et repartir à pied ?

Nous continuons désespérément, en nous arrêtant toutes les 5 minutes pour décrasser les roues de cette boue si épaisse et dure à enlever… C’est infernal… Il recommence à pleuvoir, nous vivons un cauchemar ! Mais que se passe t-il ? Le karma ?

Nous croisons quelques hommes en train de remonter la route, nous leur demandons si nous sommes bien en direction de Niêm Sơn, le village indiqué sur maps.me qui se trouve sur la route principale… Certains ne comprennent pas (dialecte de tribus), d’autre nous répondent que oui en nous indiquant que c’est derrière les montagnes… Gros malaise, c’est encore très loin…

Nous ne paniquons pas, de toute façon Serena essaye de pleurer, mais les larmes ne veulent absolument pas sortir, Martin essaye de garder son calme, cela ne sert à rien de s’énerver ! Nous sommes très calmes et continuons notre enfer.

Nous avançons, lentement mais sûrement, toujours en décrassant difficilement la moto tous les mètres…

Nous voyons en contrebas une rivière ! Nous en profitons pour laver les roues ! Nous nous mettons entièrement dans la rivière et mettons 15 bonnes minutes à enlever la terre !

Nous repartons mais 10 mètres plus loin, la moto est une nouvelle fois bourrée de terre ! L’ENFER !

Le ciel est enfin avec nous, il ne pleut plus du tout et le soleil fait son apparition… Mais la route est toujours mouillée et nous ne savons toujours pas où nous sommes ! Nous continuons sans espoir…

Le soleil aura finalement un peu séché la route, nous essayons de remonter sur la moto ! Nous frôlons plusieurs chutes et esquivons le ravin de très peu ! Serena préfère continuer à pied ! Quand soudain, une route bétonnée fait son apparition ! WAA ALLELUJAH, il est 13h30….

Cet enfer aura duré presque 3 heures. Nous décidons de rentrer à Hà Giang, par le chemin le plus court (120 km), mais tout d’abord, il faut nettoyer notre pauvre petite moto neuve (20 000 VND), à qui nous avons fait vivre l’enfer, et réparer le cale-pied qui s’est dévissé (20 000 VND) !

La route de retour est très accidentée et interminable (mais les paysages restent magnifiques, même si les reliefs s’adoucissent progressivement).

Au bout de 60km, nous faisons une pause dans un petit village où nous trouvons le plus grand des réconforts : un adorable petit chat, d’une douceur et d’une gentillesse extrême ! ❤

18h, nous sommes enfin de retour à Hà Giang, nous rendons honteusement la moto, pas très propre, et rentrons nous coucher !

Lendemain, journée entière de repos total ! Cela fait du bien !!! Et grande nouvelle, nos vêtements étaient tellement sales, que nous avons décidé de PAYER notre première lessive ! AHAH 😆

Cette boucle est juste la plus belle aventure que nous ayons vécu depuis le début de notre tour du monde, et sans doute les plus beaux paysages de notre vie. Nous avons eu comme l’impression de retourner 40 ans en arrière. Les vraies tribus en vêtements traditionnelles, les hommes en tenue noire Hmong, qui font fortement penser à la tenue de communiste, les travailleuses dès le plus jeune âge, et surtout déjà mamans… Bref, nous étions complètement dans un autre monde. Nous avons aujourd’hui une seule envie, c’est d’aller dans le Yunnan en Chine, de l’autre côté de la frontière ! 😀

Notre mauvaise aventure n’est maintenant qu’un vilain souvenir, et n’a permis qu’une seule chose : renforcer encore plus notre couple ! ❤


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements : 

  • Bus local Sa Pa/Lào Cai : 30 000 VND/personne.
  • Bus local Lào Cai/Hà Giang : 130 000 VND/personne.
  • Location Honda Win neuve : 700 000/3 jours.

Hébergements :

  • (Hà Giang) : Thuy Dung Hotel : 220 000 VND, chambre double très spacieuse avec balcon, salle de bain privée eau chaude, petit déjeuner inclus. 
  • (Đồng Văn) : Binh Minh : 190 000 VND, chambre double très spacieuse, salle de bain privée eau chaude.
  • (Mèo Vạc) : Nha Nghi Viet Nhat : 250 000 VND, négociée 200 000 VND, chambre double, salle de bain privée eau chaude.

Activités payantes : 

  • Résidence de la famille Vương : 20 000 VND/personne.
  • Entrée montagne Rong (point de vue) : 25 000 VND/personne.
  • Entrée village Khâu Vai : 20 000 VND/scooter.

Prochaine étape : Hà Nội !

Phong Nha, Ninh Binh et Cat Ba, Viet Nam

Phong Nha – 10/11 avril 2017

Nous quittons au petit matin la canicule de Hué, pour prendre la direction d’une canicule encore plus atroce à Phong Nha (plus de 40 degrés) ! 😕

Beaucoup trop chaud pour faire quoi que ce soit, après un très bon déjeuner, nous passons notre premier après-midi dans notre chambre climatisée !

LA VILLE

Nous logeons à Sơn Trạch, un petit village sans grand intérêt, rempli d’hôtels, mais qui est le camp de base pour visiter le parc national de Phong Nha – Ke Bang.

Phong Nha est un site classé patrimoine mondial de l’UNESCO, qui possède les plus vieilles montagnes karstiques en Asie et une centaine de caves, dont l’exploration n’a été sérieusement mise en œuvre que dans les années 90 !

La plus grande cave au monde, la Son Doong Cave, découverte en 2009, se trouve dans ce parc ! Nous pouvons l’explorer en 7 jours pour la modique somme de 3000$ ! 😉 « Heu ça va aller ! »

TO DO

Toujours accompagnés de nos copains voyageurs marseillais, Marine&Robin, nous partons pour une boucle en moto !

Pour notre part, nous décidons de ne visiter qu’une seule cave, pour une question de budget mais aussi d’overdose ! Nous avons déjà fait beaucoup de caves au Myanmar et au Laos, et d’autres nous attendent sans doute encore dans le nord…

Nous prenons la route et nous dirigeons vers le sud, où de spectaculaires paysages de montagnes recouvertes d’une forêt extrêmement dense, nous entourent ! C’est juste époustouflant, plus vert tu meurs ! 😯

Nous arrivons à la Paradise Cave, une cave découverte en 2005 seulement !

Après avoir marché le long chemin qui sépare le parking de l’entrée de la cave, monté quelques plusieurs marches sous une chaleur étouffante, nous sentons une fraîcheur venir petit à petit de l’intérieur de la cave ! Oh merci un frigo naturel ! 😀

La cave, étendue d’un réseau de 31km, ne peut être visitée sans guide que sur son premier kilomètre ! Mais quel kilomètre ! Des stalagmites et stalactites de formes spectaculaires ! Nous pouvons croire parfois à du caramel fondu ou à des formes en bois impressionnantes ! Sans doute la plus belle cave que nous ayons vu jusqu’à présent, Martin est comme un fou ! 😉

Nous avons de la chance car nous sommes quasiment seuls dans cette cave, nous avons réussi à éviter la foule touristique ! Quand nous arrêtons de parler, un profond silence règne accompagné de quelques goutes d’eau qui résonnent ! 🙂

Nous déjeunons sur place, sur des hamacs bien reposant avec cette chaleur !

Nous repartons pour essayer de nous trouver un spot pour nous baigner ! Nous longeons la magnifique rivière Con (Son Con) d’un bleu turquoise incroyable qui donne vraiment envie de se jeter dedans !

Entre le Suoi Nuoc Mooc, un accès payant à la rivière, et la Dark Cave, nous trouvons un petit passage sauvage afin de descendre dans la rivière. Flemme totale pour les filles, tandis que les mecs se jettent directement à l’eau ! Nos deux roues sont en bord de route, donc bien évidement la foule attire la foule (surtout quand c’est gratuit), plusieurs groupes arrivent petit à petit ! 😉

Quand nous décidons de repartir, Serena bloque accidentellement le neiman du scooter… Grosse interrogation, personne ne comprend comment, ni pourquoi (tous les scooters que nous avons loué au Vietnam étaient moisis) !

Nous arrêtons sur la route un vietnamien ne parlant pas un mot d’anglais pour qu’il nous aide, sans succès, mais par chance il appelle notre loueur pour qu’il vienne nous aider ! « Cảm ơn » (merci) !!!

Quelques minutes plus tard, la police arrive ! Oops 😳 ! Elle nous demande si nous connaissons les personnes qui se baignent en bas, ce à quoi nous répondons que non, nous avons juste un problème avec notre scooter ! Ah bonheur, l’un d’eux essaye de nous débloquer notre satané scooter, toujours sans succès, tandis que l’autre fait sortir tous les délinquants de l’eau (ahah 😉 ) !

Bon, nous allons attendre notre loueur (nous sommes à 25km de la ville…). Quand tout à coup, Martin débloque le scooter ! Allelujah ! La douceur fonctionne toujours !!! 😉 La police appelle très gentiment notre loueur pour qu’il fasse demi-tour et nous repartons enfin !!!

La route retour est complètement différente avec celle de l’aller ! Nous sommes entourés de centaines de montagnes karstiques ! C’est complètement dingue, et la couleur du coucher de soleil apporte une touche encore plus folle ! ❤

Nous nous arrêtons souvent pour prendre des photos, quand malheureusement c’est au tour des marseillais d’avoir un problème avec leur Honda Win (qu’ils ont acheté)… Le fil du starter s’est décroché ! 😦

Il reste 2km, nous décidons de rentrer à pied avec eux, en poussant nos engins ! Solidarité backpackers oblige, tous les 20 mètres des motards s’arrêtent pour nous venir en aide, mais malheureusement, à part un garagiste, personne ne peut rien n’y faire ! 😉 Martin a soudain une idée, quand il était jeune, de sa mobylette, il poussait ses copains en vélo avec son pied ! Nous allons faire pareil ! Ahah, c’est bien drôle ! Nous rentrons finalement en à peine 10 minutes ! 😀

FOOD

A Vietnam Corner : un bon petit restaurant qui sert des excellents Bún chả, sa spécialité (40 000 VND).

Bamboo Cafe : un restaurant toujours plein, où nous goûtons des croquetas aux légumes (50 000 VND) et un tofu à la tomate exquis (40 000 VND) !

Superbe journée avec les copains, les paysages de Phong Nha sont magnifiques et encore préservés de la construction de masse ! Nous avons vraiment apprécié cette étape, malgré la canicule extrême ! ❤

Nous prenons à 21h, un bus de nuit vers notre prochaine destination !


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus Hué/Phong Nha : 200 000 VND. Départ 7h, durée 4 heures.
  • Scooter : 100 000 VND/jour.

Hébergement :

  • Thien Thanh Hotel : 250 000 VND, chambre double spacieuse avec salle de bain privée, eau chaude, petit déjeuner inclu.

Activités payantes :

  • Paradise Cave : 250 000 VND/personne + 5 000 VND/scooter.

Ninh Binh – 12/13 avril 2017

Nous arrivons à 4h30 du matin à Ninh Binh, où nous sommes agréablement surpris de voir le gérant de l’hôtel que nous avons réservé, nous attendre à la station de bus pour nous accueillir chez lui !

Après avoir fini notre nuit, nous nous faisons réveiller par le bruit extérieur de trombes d’eau ! Nous voulions de la fraîcheur, mais nous n’en demandions pas tant !! 😉

LA VILLE

La ville de Ninh Binh n’a aucun intérêt, c’est une nouvelle fois, le point de chute pour aller visiter la baie d’Halong terrestre !

TO DO

Toujours avec les copains, nous nous interrogeons sur notre programme de la journée ! Nous devions initialement faire un tour en bateau à Tam Cốc puis une balade en deux roues ! Nous décidons d’annuler le bateau et de faire seulement la boucle !

Nous nous dirigeons, sous la pluie, avec nos k-way, vers la Pagode Bích Động. Le temps est gris mais cela donne un effet mystique non déplaisant (nous nous consolons comme nous pouvons) ! 😉

La pluie s’est enfin arrêtée et la route est déjà sèche ! Super ! Nous prenons maintenant la direction de la Mua Cave ! Nous montons à son sommet pour bénéficier d’un superbe point de vue sur les montagnes karstiques ! De là, nous pouvons voir la fameuse balade en bateau de Tam Cốc… Des bateaux se suivent à la chaîne, exactement comme dans les Gorges du Verdon… Nous ne regrettons limite pas d’avoir squeezé cette activité ! 😯

Nous montons encore plus haut, au sommet de la montagne où se trouve un beau dragon ! Le vertige remet vite à l’ordre les filles, qui redescendent assez rapidement, tandis que les mecs font les singes là-haut ! Mais ils nous ramènent de jolies photos ! 🙂

Nous déjeunons à Tam Cốc, puis quittons les marseillais, qui rentrent se reposer, et partons faire une petite boucle dans les alentours !

Nous roulons et passons devant le magnifique village de Van Long, entouré (encore) de montagnes karstiques, puis jusqu’au village de Kenh Ga, qui se trouve au pied de montagnes… Karstiques ! 😉

Ensuite nous redescendons vers Tràng An, le lieu de tournage de nombreux films (King Kong, for example), puis nous rentrons nous réchauffer à l’hôtel !

FOOD

Pas de repas transcendant, nous avons mangé dans des petits restaurants au hasard !

Notre escale d’une journée à Ninh Binh était super sympa mais le temps gris ne nous a pas aidé à apprécier le lieu à sa juste valeur (et peut-être une overdose de montagnes karstiques). Le point de vue de la Mua Cave était cependant grandiose, mais nous avons tout de même préféré Phong Nha, moins touristique et moins bétonné, donc pour l’instant plus authentique à notre sens ! 🙂


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacement :

  • Sleeping bus Phong Nha/Ninh Binh : 200 000 VND/personne. Départ 21h.
  • Scooter : 100 000 VND/jour.

Hébergement :

  • Queen Mini Hotel : 210 000 VND, chambre double, salle de bain privée, eau chaude.

Activités payantes :

  • Mua Cave : 100 000 VND/personne (le parking est gratuit, attention un faux parking payant s’est installé juste avant l’entrée).

Cát Bà – 13/15 avril 2017

Après un premier bus de 3 heures, un speed ferry de moins d’une heure et un second bus d’une heure, nous voilà arrivés sur l’île de Cát Bà !

LA VILLE

Cát Bà est l’alternative « backpackers » (comprendre pour les pauvres) de la baie d’Halong ! De même, la ville est très bétonnée et remplie d’hôtels, donc sans grand intérêt !

TO DO

Après un peu de repos et l’arrivée de nos copains marseillais (qui sont en moto), nous montons à un petit point de vue gratuit de la ville : To Quoc Ghi Cong !

Le lendemain nous partons pour une virée en bateau ! Ne voulant pas nous socialiser dans un groupe de 14 personnes sur un énorme bateau ( 😆 ), nous demandons à faire une excursion sur un petit bateau pour nous 4 seulement !

Départ à 8h30, nous naviguons sous une brume matinale, entre les centaines de pains de sucre qui nous entourent, sur l’eau émeraude de la baie de Lan Ha en direction de la baie d’Halong !

Notre bateau nous dépose au nord, dans un magnifique spot pour faire du kayak ! Nous pagayons vers des lagons à travers des caves (dark cave et light cave) seulement accessibles en kayak ! C’est juste incroyable d’être entouré de ces majestueuses montagnes karstiques sortant de la mer ! 😯

Crédit photo : les marseillais

Crédit photo : les marseillais

Après une longue balade, nous rejoignons notre bateau, qui a décidé de ne pas nous reprendre à bord… Il accroche alors nos kayaks à l’arrière puis nous tire pendant 15 bonnes minutes !! Pas très safe, mais super marrant !! 😉

Il nous dépose maintenant sur une crique déserte, avec une plage paradisiaque pour notre déjeuner ! Incroyable, le soleil se lève enfin, pour laisser place à un magnifique ciel bleu et une eau turquoise ! Dingue et féérique, nous sommes complètement seuls ! 😯

Crédit photo : les marseillais

Le bateau nous retire de notre paradis terrestre, pour nous emmener dans un deuxième spot de kayak, où des villages de pêcheurs ont élu domicile ! Nous essayons de nous approcher mais les chiens gardent bien leurs territoires ! 😉

Crédit photo : les marseillais

En rendant nos kayaks, après avoir frôlé un accident (no comment), nous nous approchons d’un bassin qu’un groupe de vietnamiens observe avec attention en répétant « big fish » avec 3 petits poissons à la main pour attirer la bête… Quelques minutes d’attente et waaaaaaaa ce poisson si énorme ressemblant à un dinosaure marin ! Le plus gros que nous ayons vu de notre vie, ça se mange ce monstre ? 😯

La dernière étape de la journée est la célèbre Monkeys Island. La plage est superbe et l’eau magnifique avec bien sûr quelques singes ! Le lieu serait parfait si nous retirons tous les touristes et les bateaux ! 😉

Nous montons au sommet de l’île, sur un chemin escarpé assez grimpant ! L’accès au sommet s’annonce de plus en plus compliqué, nous devons escalader des roches karstiques tranchantes ! Assez easy pour les mecs, les filles ont un peu plus de mal mais succèdent tout de même à arriver tout en haut ! 😀 Par contre, arrivées au top of the hill, elles ne bougent plus d’un poil pendant que les mecs explorent le tout ! 😯

Crédit photo : les marseillais

Serena décide de prendre les devants et de redescendre toute seule, mais se retrouve coincée dans un trou avec seulement un énorme gouffre comme issue… Complètement paniquée : « Martiiiiinnnn, je suis coincée » ! Ahah effectivement, ce n’est pas du tout ce chemin qu’il faut prendre ! 😉

Nous redescendons finalement sains et saufs pour un dernier bain pour Tintin, puis reprenons le bateau pour retourner sur l’île de Cát Bà pour 17h !

Magnifique journée, nous avons été très chanceux d’avoir ce temps grandiose pour partager cette « croisière » avec les copains ! Totalement sous le charme de l’incroyable baie d’Halong maritime ! ❤

FOOD

Un restaurant vegan un peu cher mais pas trop mal : le Buddha Belly ou aussi appelé le Buddha Garden. Nous adorons la musique diffusée qui nous rappelle le Népal et notre bien aimée Inde (Oṃ maṇi padme hūṃ).

Le Yummy Restaurant ne paye pas de mine de l’extérieur mais est toujours bondé de monde, et nous comprenons pourquoi : pas cher et excellent ! 😉

La baie de Lan Ha était juste magique, beaucoup moins touristique que la baie d’Halong (Serena y a été il y a 9 ans), nous avons croisé très peu de bateaux, mais toute aussi magnifique (cependant, sans les jonques, les bateaux traditionnels d’Asie) !

Nous avons pas mal tracé pour ces trois dernières étapes, mais nous avions peur de faire une overdose de montagnes karstiques ! Au final, c’était juste parfaitement dosé, et nous avons pu rattraper notre léger retard (nous avons trop traîné à Phú Quốc, Sài Gòn et Đà Lạt) pour pouvoir profiter pleinement de l’extrême nord du Vietnam.


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus/Speed Ferry/Bus – Ninh Binh/Hai Phong/Cat Ba : 300 000 VND/personne.

Hébergement :

  • Cat Ba Hostel : 136 000 VND, chambre double, salle de bain privée avec eau chaude.

Activités payantes :

  • Excursion en bateau privée pour 4 personnes : 430 000 VND/personne, déjeuner inclu.

Prochaine étape : Sa Pa !

Hué, Viet Nam

Hué – 7/10 avril 2017

Nous prenons maintenant la direction de Hué, qui sera notre dernière étape au sud du Vietnam ! Après celle-là, nous passerons déjà du côté Vietnam du Nord ! 😉

Hué, capitale de l’empire Nguyen, ancienne capitale du Vietnam, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, renferme les plus beaux trésors historiques et culturels du pays ! Mais cette ville a aussi été victime de la guerre du Vietnam…

La maman de Serena est née et a grandi à côté de Hué (elle s’appelle d’ailleurs Nguyen 😉 ). ❤

LA VILLE

La ville de Hué est traversée par la rivière des parfums (Sông Hương), qui divise l’ancienne ville historique des quartiers plus modernes, avec ses agréables petites ruelles aux nombreux petits restaurants… Les gros buildings se font encore timides, ce qui fait que la ville garde un peu de son authenticité ! 😉

TO DO

Après un après-midi repos, nous retrouvons le lendemain nos copains marseillais, Marine&Robin, pour une grande balade en vélo ! Si nous avions su ce qui nous attendait, nous aurions peut être procédé autrement ! 😆

Nous voulons tout d’abord visiter la Citadelle Impériale ! Contrairement à il y a 9 ans, quand Serena est venue ici, aujourd’hui nous ne pouvons plus rentrer dans cette citadelle avec nos vélos… Nous devons donc faire toute la visite à pied, sous une canicule atroce ! 😯

Comme partout au Vietnam et au plus grand bonheur de Martin, nous devons garer nos deux roues dans un parking, contre quelques dongs ! Bien évidement, Tintin est contre cette idée, nous accrochons alors nos quatre vélos à un poteau, à une dizaine de mètres du parking ! 😉

La citadelle est superbe, très bien rénovée et entretenue, avec des détails somptueux ! Cependant, elle a été salement détruite durant les guerres par les américains et les français 🙄 ! Il ne reste seulement que 20 bâtiments sur les 148 originaux…

Nous sommes sous le charme de l’architecture vietnamienne, qui diffère complètement avec ce que nous avons vu pour le moment ! Robin nous conte l’histoire de cette dynastie, mais avec la chaleur, nous avons du mal à nous concentrer ! 😉

Nous adorons la sérénité du petit jardin de Co Ha !

Après 3-4 heures de visite, nous reprenons nos vélos pour partir à la conquête des alentours ! Super, nos deux roues sont toujours là ! 😀 Ah mince, le pneu de Tintin est crevé ! Le karma lui a joué un mauvais tour ! 😉

Il est déjà 14h passées, une longue route nous attend ! Après un déjeuner sur le pouce dans une gargote, c’est parti pour 15km direction le Mausolée de Minh Mang ! Le trajet semble interminable, par des chemins pas toujours plats, pour le plus grand bonheur de Serena ! 😆

Nous arrivons à bon port, transpirant comme jamais, avec encore un soi-disant parking à payer pour garder nos vélos… 😆

Nous visitons le fameux site, qui s’apparente plus à un temple, car l’accès à la tombe en question n’est pas possible, à notre plus grande déception ! Mais le lieu n’en reste pas moins très beau, avec un effet mystique dû au ciel un peu couvert (un peu de fraîcheur merci) !

En repartant, le pneu de Tintin crève une nouvelle fois ! Ahah, pourtant nous avons payé le parking cette fois-ci ! 😉

Il se fait déjà tard, nous décidons tout de même d’aller visiter le Parc Aquatique Abandonné de Hué, qui se trouve sur notre chemin ! La route pour s’y rendre est superbe, nous passons dans des petits villages remplis d’enfants joyeux comme jamais !

Le parc fantôme, avec un début de coucher de soleil, est magnifique et mystique ! Nous accédons au fameux dragon, transformé en un squat rempli de tags, qui nous offre une superbe vue sur le lac, où les nuages viennent se refléter !

Nous rentrons maintenant en ville sous la nuit !

Superbe balade en vélo, malgré la chaleur et la longue distance, nous avons adoré cette journée en compagnie de Marine&Robin ! Par contre, affronter la circulation vietnamienne en vélo, est parfois pire qu’en moto ! 😆

Le lendemain, nous partons tous les deux, cette fois-ci en moto, voir des bunkers datant de la guerre du Vietnam ! Jolie vue sur la rivière des parfums ! Nous passons par une jolie rue, où des femmes confectionnent des encens de toutes les couleurs !

Nous prenons ensuite la direction de la Pagode Thien Mu, l’icône du Vietnam et symbole de la ville de Hué, au même titre que la citadelle !

Ensuite, la Pagode De Dieu National, plus petite et plus paisible (moins de visiteurs) !

Pour finir, nous allons voir la jolie plage sauvage de Thuận An, complètement déserte, et les nombreux magnifiques cimetières colorés le long de la côte, posés sur les dunes !

FOOD

Comme toujours, nous trouvons une cantine végétarienne (nous pouvons même dire vegan car tous les restaurants végétariens que nous avons fait depuis le début du Vietnam sont en réalité vegans) : Quán Chay Thanh Lieu ! Nous y trouvons toutes les merveilleuses spécialités de Hué, à savoir : bánh bèo, bánh nậm, bánh bột lọc, pour seulement 6 000 VND. Ce qui nous étonne le plus avec les restaurants végétariens, c’est qu’ils sont toujours remplis de locaux ! Un bonheur !

Tous les matins, nous prenons notre petit déjeuner au Bánh My Pháp / La Boulangerie Francaise, qui existait déjà il y a 9 ans. Cependant, à l’époque les viennoiseries n’étaient vraiment pas bonnes ! Aujourd’hui, les pains au chocolat font vraiment plaisir ! 😉

Très beau séjour dans la ville de Hué, mais la canicule nous a tué (40 degrés), nous n’avons jamais autant transpiré de notre voyage depuis l’Inde ! 😆 Un peu de fraîcheur ne serait pas de refus : direction le nord !


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus Hội An/Đà Nẵng : Forfait Sinh Tourist Open Tickets [Sài Gòn / Mũi Né / Đà Lạt / Nha Trang / Hội An / Đà Nẵng / Hué] 784 000 VND/personne. Il s’agit d’un forfait avec tous ces trajets inclus, les dates sont 100% flexibles (dans la limite de 30 jours).
  • Location vélo : 30 000 VND/jour.
  • Location moto : 100 000 VND/jour.

Hébergement :

  • B&B Guesthouse : 130 000 VND, chambre double avec salle de bain privée.

Activités payantes :

  • Cité impériale : 150 000 VND/personne.
  • Tombe de Minh Mang : 100 000 VND/personne.

Prochaine étape : Phong Nha !

Hoi An et Da Nang, Viet Nam

Hội An – 3/6 Avril 2017

Nous quittons notre bien aimée ville de Đà Lạt, pour prendre en premier lieu la direction de Nha Trang, une station balnéaire bétonnée, envahie par les russes et les chinois, où nous passons un après-midi pluvieux à manger pleins de bonnes choses (le Bánh Mì Chay chez Bo De Vegetarian Restaurant est une tuerie 😳 ) et à faire quelques emplettes au Dam Market. Puis nous prenons un bus de nuit pour nous diriger vers la ville de Hội An !

LA VILLE

Hội An est une petite ville très mignonne, à taille humaine, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 4 décembre 1999.

Mais Hội An, c’est surtout Disneyland avec des boutiques de souvenirs, des boutiques de vêtements sur mesure à tout va (sa grande spécialité), des balades en bateau et une horde de visiteurs venant du monde entier ! 😉

TO DO

Ancienne ville

Le premier jour, nous découvrons l’ancienne ville à pied, qui est un ensemble unique de monuments architecturaux de plusieurs genres : maisons communes, pagodes bouddhiques, maisons de culte des ancêtres, ponts, puits, tombeaux, quais, etc. Tous ces monuments sont quasiment intacts et sont situés dans des rues entrecoupées formant des carrés comme l’échiquier, modèle original de formation et de développement d’une cité commerciale orientale au Moyen-Âge.

Nous adorons l’atmosphère qui règne, malgré que ce soit très touristique : Hội An reste un musée vivant de l’architecture et du mode de vie urbain de cette époque, avec la vie quotidienne des habitants, les activités culturelles et les vieilles coutumes.

Des rabatteurs nous agrippent toutes les minutes pour nous attirer dans leurs boutiques de vêtements sur mesure. « Martin, un petit costume pour le boulot peut-être ? » 😆 Mais nous pouvons avouer que tous les modèles qu’ils proposent (surtout les robes) sont vraiment très beaux ! 😛

Japanese Bridge

Edifié dans l’ancien quartier japonais au début du XVII siècle, le pont couvert japonais est désormais un symbole de la ville de Hội An.

Le soir, nous sommes gracieusement invités à dîner chez notre hôte, où nous mangeons comme des rois avec les autres clients du homestay, avec qui nous faisons connaissance ! Nous avons presque l’impression de dîner chez la famille de Serena tellement il y a à manger et que c’est bon ! 😀

Le lendemain, nous louons des vélos et partons à la découverte des alentours de Hội An ! Nous partons vers le nord, où des paysages verdoyants nous attendent : rizières et jardins très paisibles !

Ensuite, nous longeons la plage bondée de An Bang jusqu’à celle de Cua Dai, un peu plus sauvage…

Et enfin, nous descendons jusqu’à la Coconut Island, où des milliers de cocotiers sortant de l’eau forment une petite île ! Ils proposent des tours en basket boat (les fameux bateaux qui ne peuvent pas chavirer), mais pas trop intéressés nous passons notre tour ! 😉

Nous revenons dans l’ancienne ville pour finir notre balade puis croisons par hasard deux marseillais, Marine&Robin, que nous avions rencontré à Sài Gòn (le monde des voyageurs est touuuut petit), avec qui nous passons la soirée ! 😀

Un petit tour au Night Market et à la fameuse rue où des centaines de lanternes colorées, qui font la réputation de Hội An, nous charment à notre tour ! 😉

Le lendemain, journée plus détendue, nous flânons une nouvelle fois à pied dans l’ancienne ville et faisons un grand tour au marché local, puis nous retrouvons nos nouveaux amis marseillais à la tombée de la nuit ! ❤

FOOD

Notre cantine végétarienne Món Chay, se situe dans le Khu Ẩm Thực Food Court ! Les Bánh Xèo à 30 000 VND sont ici excellents ! 😛

La spécialité de Hội An à ne surtout pas louper dans ce même restaurant : le Cao Lầu (30 000 VND) que nous trouvons seulement dans cette ville, car ce plat est cuisiné avec l’eau du puit Ba Lê !

Une autre spécialité de Hội An : le Mì Quảng, que nous prenons au petit déjeuner de notre homestay ! Nhom nhom nhom !

Dans la rue, nous goûtons au mango cake à 5 000 VND ! Nous ne savons pas où était la mangue dans le gâteau, mais il était tout de même excellent ! 😉

Nous goûtons aussi à des petits banh de rue (nous ne connaissons pas le nom) fourrés à la pâte de pousse de soja (l’original non végétarien est avec de la crevette) ! Parfait pour grignoter !

Au marché local, nous avons trouvé de merveilleux Bánh Mì au tofu à 20 000 VND chez Banh My Phuong (apparement, les originaux pour carnivores sont les meilleures Bánh Mì au monde 😉 ) !

Un petit caprice : la tarte au citron meringuée chez Hoi An Roastery ! Une merveille à 55 000 VND ! 😀

Le dernier jour, avant de prendre notre bus de 8h30, Martin part nous chercher un petit déjeuner, et en passant devant la Chua Chap Bao Pagoda, il est attiré par des bonzes, vers une dame qui vend des soupes de nouilles végétariennes à 15 000 VND ! Délicieuses !

Bien sûr, nous avons adoré la charmante ville de Hội An ! En même temps, comment ne pas aimer ? ❤


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus Đà Lạt/Nha Trang/Hội An : Forfait Sinh Tourist Open Tickets [Sài Gòn / Mũi Né / Đà Lạt / Nha Trang / Hội An / Đà Nẵng / Hué] 784 000 VND/personne. Il s’agit d’un forfait avec tous ces trajets inclus, les dates sont 100% flexibles (dans la limite de 30 jours).
  • Location vélo : 30 000 VND/jour.

Hébergements : 

  • Vesper Homestay : 210 000 VND, chambre double avec salle de bain privée.

Activités payantes : 

  • Entrée à l’ancienne ville avec la possibilité de visiter 5 des 22 lieux de visite (non obligatoire, l’accès à la vieille ville est possible sans) : 120 000 VND/personne.

Đà Nẵng – 6/7 avril 2017

Nous prenons le lendemain un bus de 30 minutes pour nous rendre à Đà Nẵng, la troisième plus grande ville du Vietnam, où la maman de Serena a vécu 1 an avant de venir en France !

LA VILLE

Changement total de décor après la paisible et très calme petite ville de Hội An, nous voilà revenus dans une ville bruyante (1 million d’habitants) et en construction constante ! Il y a de très grands buildings un peu partout, nous pouvons presque nous croire dans un petit New-York ! 😉

Nos premières impressions ne sont malheureusement pas très positives : trop grande ville, drop up du bus très loin du centre ville, travaux sur la route qui nous forcent à faire un détour, employés des hôtels aimables comme des balais à chiotte, chaleur ardente, etc. Apparement, c’est la seule ville au Vietnam qui change à une vitesse folle : resorts de luxe en construction sur les bords de mer, restaurants et nouveaux ponts spectaculaires ! 🙄

TO DO

Nous louons de suite un scooter afin de nous éloigner de la ville et prendre la direction des Marble Mountains ! Il s’agit de 5 montagnes recouvertes de jungle, sortant du sol en plein milieu d’une ville (bon ok, c’est plutôt la ville qui s’est construite toute autour 😆 ). Les 5 montagnes représentent les 5 éléments :

  • Kim Son (métal),
  • Moc Son (bois),
  • Thuy Son (eau),
  • Hoa Son (feu),
  • Tho Son (terre).

Nous pouvons accéder à la Thuy Son Rocky Mountain, où se trouve un genre de jardin sur la montagne avec plusieurs caves et pagodes que nous pouvons visiter ! Mais nous bénéficions surtout de magnifiques points de vues sur les autres Marble Mountains, la ville de Đà Nẵng et sa jolie plage (en cours de bétonnage), avec une brume qui recouvre la ville, c’est génial et trop beau !

Nous retrouvons sur place nos amis marseillais Marine&Robin avec qui nous finissons la journée en moto ! 🙂

Après un déjeuner sur le pouce (des bons Bánh Mì de rue), nous prenons la direction de la péninsule de Đà Nẵng, et de sa Lady Buddha ! Nous bénéficions une nouvelle fois d’une superbe vue sur la ville, qui nous fait encore fortement penser à Manhattan avec tous ses buildings (et des montagnes en plus) ! 😀

Nous montons maintenant, lentement mais surement, au sommet de la montagne Ban Co. La route est splendide avec une nature omniprésente ! Sur le chemin, nous croisons des locaux avec des reflex dotés de zooms dignes de professionnels dans des safaris, parfois camouflés derrière des filets de guerre ! Nous pensons qu’ils photographient des oiseaux, quand soudain nous apercevons de magnifiques singes à face blanche ! Wahou, ils donnent même l’impression d’être habillés, ils sont trop beaux ! Nous sommes jaloux des supers zooms qu’ils ont 😉 ! Marine&Robin ont tout à coup un déclic : nous sommes sur la montagne aux singes ! Ah, mais oui ! 😉 Quel plaisir de les voir dans leur milieu naturel ! ❤

Arrivés au sommet, nous bénéficions, encore une fois, d’une superbe belle vue sur les environs et les montagnes ! Oh lala que c’est beau ! 😀

 

De retour à Đà Nẵng by night, une bonne nuit de sommeil est bien méritée (la moto c’est fatigant) ! 🙂

FOOD

Nous ne sommes restés qu’une journée à Đà Nẵng mais nous avons bien sûr trouvé un merveilleux restaurant végétarien : Ngoc Chi ! Le Phở est très très bon ! 😮

Après un premier avis négatif sur Đà Nẵng, nous avons finalement adoré notre journée passée ici avec Marine&Robin et surtout les magnifiques alentours ! Aucun regret ! ❤


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus Hội An/Đà Nẵng : Forfait Sinh Tourist Open Tickets [Sài Gòn / Mũi Né / Đà Lạt / Nha Trang / Hội An / Đà Nẵng / Hué] 784 000 VND/personne. Il s’agit d’un forfait avec tous ces trajets inclus, les dates sont 100% flexibles (dans la limite de 30 jours).
  • Location motorbike : 100 000 VND/24h.

Hébergements : 

  • Evelyn Hotel : 255 000 VND, chambre double avec salle de bain privée.

Activités payantes : 

  • Marble Mountain : 40 000 VND/personne.
  • Ban Co Peak : 3 000 VND/parking scooter.

Prochaine étape : Hué !

Da Lat, Viet Nam

Đà Lạt – 29 mars/2 avril 2017

Nous quittons la chaleur de Mũi Né, pour atteindre la fraîcheur de Đà Lạt, une charmante petite ville qui se situe à 1475m d’altitude ! Ici, c’est toute l’année le printemps, et cela fait du bien après les fortes chaleurs que nous avons subi depuis notre arrivée au Vietnam (et même depuis le Cambodge) ! 😉

LA VILLE

Đà Lạt est une ville très mignonne et très fleurie, avec des villas datant de l’époque coloniale française…

Comme dirait la maman de Serena, il n’y a ici aucun feu tricolore et aucune climatisation dans les hôtels ! 😉

Tout autour de la ville, il y a des milliers de serres de fleurs, des cultures de fraises et divers légumes, ses grandes spécialités ! Mais, il y a aussi de magnifiques montagnes, recouvertes d’une nature luxuriante ! Changement total de décor par rapport au début de notre séjour au Vietnam !

Beaucoup de locaux viennent ici en vacances, et c’est surtout un lieu romantique, prisé pour les lunes de miel ! 😉

TO DO

À peine nos sacs déposés à la guesthouse, nous partons déjeuner puis nous promener dans la ville.

Dans un croisement de rue, qui croisons nous ? Célia ! Incroyable, depuis le Laos, nous ne faisons que la croiser par hasard dans des endroits complètement absurdes ! Premièrement sur la boucle de Thakhek, ensuite à Siem Reap, puis à Kep et maintenant à Đà Lạt ! Nous nous répétons mais le monde des voyageurs est vraiment tout petit ! 😉

Bang Nga Crazy House

Nous commençons avec la visite de la Crazy House accompagnés de Célia ! Cette maison porte bien son nom ! C’est un hôtel-musée, dans le style architectural de Gaudi, avec des escaliers allant dans toutes les directions et surtout vers n’importe où ! Il y a même des chambres, toutes très spéciales, où nous pouvons dormir (prix à partir de 35$, nous passons notre tour 😆 ). Nous adorons l’atmosphère qui règne dans cette maison déjantée, tellement que nous y restons bien deux heures (au moins notre ticket d’entrée est bien rentabilisé) ! 😮

Pongour Waterfall

Le lendemain nous partons en trip scooter pour la journée, avec Célia et Eve, une autre voyageuse solo (elles nous impressionneront toujours) !

Nous commençons par rouler les 48km qui nous séparent de notre première étape. Après un pneu crevé pour Eve, réparé en 10 minutes, nous arrivons finalement à bon port !

La cascade de Pongour est un lieu important pour Serena, car ses parents y sont allés en 1973 avant qu’ils ne se marient !

Mais c’est surtout une magnifique et énorme cascade, et ce malgré la saison sèche ! Nous en profitons pour pic-niquer sur place, lorsqu’un bonze, les yeux remplis d’émotion, vient nous taper la discussion en vietnamien ! Nous pensons qu’il nous parle de la cascade, mais même Serena n’en est pas sûre à 100% ! 😉

Pendant que les filles se reposent, Martin, casse-cou, escalade dangereusement la cascade, malgré un panneau, écrit certes en vietnamien, mais les barbelés sont à eux-mêmes très parlant quant à l’interdiction de les franchir 😉 ! Soudain, un agent le siffle pour lui ordonner de descendre ! La peur d’une amende nous vient, mais il redescend finalement très tranquillement ! 😮

Cinq minutes plus tard, en nous achetant un Coca-Cola, nous croisons ce même agent en train de se tailler une canne à sucre et Martin lui bidouille une petite phrase en vietnamien en pointant le bâton : « ngon quá » (trop bon), et c’est tout naturellement que le vietnamien lui donne un morceau de sa canne ! Ah, il n’est pas rancunier au moins ! 😆

Elephant Waterfall

Nous partons maintenant vers notre deuxième étape, qui se situe à 37km de route !

Cette cascade est plus chère et plus touristique, mais elle n’en est pas pour autant moins belle ! L’accès au pied de la cascade est un peu galère, mais si Célia la warrior, blessée au pied suite à un accident de scooter, peut le faire, tout le monde peut le faire ! 🙂 La chute est assez puissante et nous pouvons même accéder par un petit chemin à l’arrière de la cascade ! Très impressionnant mais pas très rassurant, nous en sortons tout humide ! 😯

Big Blue Buddha

À deux cent mètres à peine, se trouve un bon gros Bouddha bleu bien dodu, comme Serena (et son papa) les aime(nt), et un merveilleux chat (nous n’en avons pas beaucoup croisé pour le moment au Vietnam) !

Nous rentrons à Đà Lạt par une magnifique route de 28km dans les montagnes ! Les forêts de pins et les paysages de forêts denses sont à couper le souffle ! Mais la nuit commence à tomber, il fait alors beaucoup plus frais !

Train Station

Le lendemain, nous repartons pour une virée en scooter avec Célia ! Tout d’abord nous visitons la gare de Đà Lạt, qui possède un style art-déco ! Il y a quelques wagons datant de l’époque coloniale ! Nous pouvons presque nous croire dans la série West World ! 😉

Linh Phuoc Pagoda

Nous partons ensuite dans la direction d’une pagode qui se situe à 8km du centre ville.

Cette pagode, toute en mosaïque, a été construite de débris de verre, poterie et porcelaine entre 1949 et 1952, puis restaurée en 1990. L’extérieur, décoré de Bouddhas et de dragons est très coloré et un peu kitch, fidèle au style vietnamien ! 😉

Mais ce qui nous a le plus plu dans cette pagode, est de descendre au sous sol, et de nous retrouver du paradis aux enfers… Au sens propre ! En effet, après être passés dans un petit espace paisible, entouré de beaux bouddhas, nous entrons dans les entrailles des enfers… Des démons, des prisons, des jugements, des sentences… Une mise en scène digne d’un manoir hanté dans un parc d’attraction ! Vraiment effrayant et psychédélique, alors que nous sommes tout de même dans une pagode !!! 😯

Suoi Vang Lake

Nous allons ensuite déjeuner au bord d’un lac ! Nous nous trompons de chemin et nous retrouvons bloqués par une compagnie d’eau, mais nous trouvons tout de même un passage, pour accéder au lac, à côté de quelques travailleurs dans les champs (et cela nous évite de payer l’accès au lac par la pagode 😉 ).

Puis nous finissons la journée à nous promener au cœur des serres de fleurs, si représentatives de la region de Đà Lạt !

Truc Lam Zen Pagoda

Le lendemain, nous partons visiter la pagode Truc Lam Zen à l’atmosphère très paisible et sereine !

Tuyen Lam Lake

Nous faisons ensuite le tour du très grand lac Tuyen Lam ! Ce lac est bizarrement entouré d’énormes maisons désaffectées, et de quelques grands resorts de luxe, dont un qui s’appelle le Sacom Resort (petit clin d’œil aux anciens collègues de Tintin 😉 ).

Après deux jours de beau temps, nous ne loupons pas à la météo capricieuse du Vietnam et passons notre dernier après-midi sous la pluie ! 😦

FOOD

Đà Lạt est la région des fraises ! Nous en goûtons bien évidement ! Nous achetons une première barquette devant la Crazy House négociée 20 000 VND (initialement 30 000 VND), mais bizarrement, chacune des fraises avait un petit habitant (arnaque touristique ?). Pas de chance ! Un peu dégoûtés, nous leurs redonnons tout de même une chance, et nous en achetons 500 grammes au marché local à 30 000 VND (au lieu des 40 000 VND demandés), et elles étaient bien meilleures ! 😮

Si vous n’avez pas goûté au lait de soja chaud de Đà Lạt, vous n’avez pas visité Đà Lạt !

Le lait de soja chaud et le lait de cacahouète chaud (sữa đậu nành, sửa đậu phụng) sont des incontournables ici ! Serena est déjà une grande fan, et Martin, plutôt septique au début, en est maintenant accro ! Un grand verre tous les soirs au marché de nuit, avec quelques pâtisseries vietnamiennes, pour nous réchauffer de la fraîcheur nocturne ! Nhom nhom nhom ! 😉

Et bien sûr, nous avons notre restaurant végétarien fétiche : An Lạc Tâm ! Avec tout pleins de bonnes choses, dont une nouvelle découverte pour Martin : le Bánh giò ! Par contre, aucun prix fixe pour ce restaurant, nous avons presque payé tous les jours des prix différents, mais toujours avantageux pour nous ! 😉

Đà Lạt est notre deuxième coup de cœur au Vietnam, autant pour la ville même que pour les alentours, nous nous sommes vraiment bien sentis ici ! ❤


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus Mũi Né/Đà Lạt : Forfait Sinh Tourist Open Tickets [Sài Gòn / Mũi Né / Đà Lạt / Nha Trang / Hội An / Đà Nẵng / Hué] 784 000 VND/personne. Il s’agit d’un forfait avec tous ces trajets inclus, les dates sont 100% flexibles (dans la limite de 30 jours).
  • Scooter : 100 000 VND/jour.

Logement :

  • Phuong Huy 3 Guesthouse : 125 000 VND (via agoda, 220 000 VND sur place) chambre double, salle de bain privée eau chaude.

Activités payantes :

  • Crazy House : 40 000 VND/personne.
  • Pongour Waterfall : 10 000 VND/personne + 5 000 VND/scooter.
  • Elephant Waterfall : 20 000 VND/personne + 5 000 VND/scooter.

Prochaine étape : Hội An

Mui Ne, Viet Nam

Mũi Né – 27/29 mars 2017

Nous quittons notre belle Sài Gòn au petit matin, pour nous diriger vers Mũi Né !

LA VILLE

Mũi Né est une ville côtière, sans grand intérêt, envahie par les resorts de luxe et les Russes. Les parents de Serena avaient fait construire une magnifique maison dans cette ville, il y a plus de 15 ans, mais l’ont revendu très vite…

La mer est ici très agitée, la mode est au windsurfing et au kitesurfing ! Mais Mũi Né est surtout connue pour être le « Sahara » vietnamien !

TO DO

Une journée chargée en visite nous attend ! Nous louons un scooter et décidons de commencer par le site le plus éloignée, c’est à dire à 30km de route !

La route tout le long de la côte est magnifique ! Sur notre gauche, des paysages arides et sablés, sur notre droite, une mer super agitée ! Nous passons devant le Port de Mũi Né, où des centaines de bateaux nous offrent un magnifique spectable !

Nous arrivons enfin aux Dunes Blanches. Dès l’entrée, on nous propose des quads à 400 000 VND, pour aller explorer les dunes, soit presque notre budget journalier par personne… « Heu non merci » ! C’est donc à pied que nous affrontons ce Sahara vietnamien, munis seulement d’une casquette et d’un foulard pour nous protéger contre ce terrible soleil tueur !

Nous décidons de gravir une dune bien raide, non sans mal, où nos pieds s’enfoncent à chaque pas dans ce sable fin, où vient se refléter la lumière éblouissante du soleil. Sans eau, complètement déshydratés… 😳

Serena part au sommet en repérage, puis Martin la rejoint peu après ! Nous arrivons enfin tout en haut de cette magnifique dune, après presque trois heures de montée exténuante…

Quand tout à coup, un mirage apparaît : un oasis où des animaux sauvages sont en train de se rafraîchir… Complètement sous le charme, nous nous asseyons afin de reprendre des forces et contempler ce magnifique paysage !

Bon en réalité, nous avons juste mis cinq minutes pour atteindre le sommet de la dune, et l’oasis en question est le magnifique Lotus Lake avec un troupeau de vaches et deux chiens de berger ! 😆

Énorme coup de coeur pour ces dunes où nous avons été quasiment seuls au monde, et qui nous ont énormément rappelé notre nuit dans le désert à Jaisalmer (Inde) ! ❤

Nous repartons avec la plus fraîche des bouteilles d’eau et prenons maintenant la direction du prochain site, beaucoup plus proche de la ville !

Sur le chemin, nous nous faisons siffler par la police, installée sur le bord de la route ! Ah la police de Mũi Né, celle qui fait tant peur à tous les backpackers ! Nous en avons tellement entendu parler pour ses amendes sans raison envers les touristes et nous avions hâte de les rencontrer ! 😉

C’est sans aucun stress que nous nous garons ! Un officier nous pose quelques questions, auxquelles Serena répond en vietnamien, puis Martin montre son permis (nous précisons qu’il a son permis moto, raison sans laquelle, certains ont des amendes), et le policier nous laisse repartir ! Il nous aide même à redémarrer notre scooter tout moisi ! Ahahah ! 😎

Nous arrivons au Red Canyon. L’entrée est plus chère mais le lieu est magnifique et super bien entretenu. En plus, nous sommes, pour le coup, complètement seuls ! Il y a en tout six magnifiques canyons, d’un rouge écarlate éblouissant ! Nous nous croyons plus du tout au Vietnam ! Nous pouvons monter jusqu’à un point de vue, où nous bénéficions d’un superbe panorama sur le canyon et la mer ! C’est juste à couper le souffle, nous sommes complètement conquis ! Il y a aussi plusieurs sculptures de sable et surtout, des milliers de lézards géants !!! 😀

Après une petite pause soleil pour déjeuner, nous reprenons la route et allons à la Fairy Stream ! Il s’agit d’une balade le long d’une magnifique falaise aux tons rouges et blancs d’un côté, et d’une nature verdoyante de l’autre, où nous marchons, les pieds dans l’eau, pour remonter jusqu’à la source de cette rivière : une petite cascade ! Très agréable balade en amoureux ! ❤

Et enfin, pour finir notre merveilleuse journée, nous allons aux fameuses Dunes Rouges pour le coucher du soleil ! Ce n’est peut être pas le meilleur moment pour y aller, car il y a un monde fou (alors que depuis ce matin nous étions seuls à chacune de nos visites !), mais le spectacle du soleil qui vient se refléter sur le sable rouge est juste immanquable ! 😯

FOOD

Comme à notre habitude, nous trouvons un restaurant vietnamien végétarien, Vi Dieu, où nous y mangeons bien évidemment matin-midi-soir (nous aimons goûter à toute la carte) ! Des soupes et des bánh cuốn (raviolis vietnamiens), bref un régal comme toujours ! 😎

Mũi Né est bien évidement un gros coup de coeur pour ses paysages inédits et complètement époustouflants ! Nous ne nous attendions pas à autant de dépaysement ! Nous avons eu un temps magnifique, mais avec la grosse chaleur qui allait avec (troooop chaud) !

Le Vietnam est pour l’instant, le pays le moins cher d’Asie du Sud-Est ! Un vrai bonheur ! 😀


Infos pratiques :

Déplacements:

  • Sleeping Bus Sài Gòn/Mũi Né : Forfait Sinh Tourist Open Tickets [Sài Gòn / Mũi Né / Đà Lạt / Nha Trang / Hội An / Đà Nẵng / Hué] 784 000 VND/personne. Il s’agit d’un forfait avec tous ces trajets inclus, les dates sont 100% flexibles (dans la limite de 30 jours).
  • Scooter : 100 000 VND/24 heures.

Logements :

  • 247 C/A Guesthouse : 200 000 VND chambre double, salle de bain privée eau chaude.

Activités payantes :

  • Dunes blanches : 15 000 VND/personne + 5 000 VND parking scooter.
  • Red Canyon : 50 000 VND/personne.
  • Fairy Stream : 10 000 VND/personne.

Mũi Né, c’est :

  • Un air de Sahara et d’ouest américain,
  • De fortes chaleurs,
  • Un super beau port,
  • Toujours de la succulente nourriture,
  • Notre premier coup de coeur paysage au Vietnam ! ❤

Prochaine étape : Đà Lạt !

Sai Gon, Viet Nam

Sài Gòn – 23/27 mars 2017

Nous quittons Vĩnh Long pour rejoindre Sài Gòn, la capitale du Vietnam du sud !

Après un horrible trajet en minivan, accompagnés d’une australienne et d’un vietnamien assis derrière nous, parlant de tout mais surtout de rien, avec des voix très désagréables (l’une stridente, l’autre grave), nous arrivons enfin à la tant attendue ville de Sài Gòn ! Serena adore cette ville et n’arrête pas d’en parler à Martin ! 😀

Nous marchons les 3 kilomètres qui nous séparent du district 1 en mangeant des bánh bèo (galette de riz à la vapeur) de rue, et allons au marché Ben Thanh (Chợ Bến Thành), afin de faire une petite surprise à la cousine de Serena, Trâm, qui tient un stand dans ce marché ! Nous logerons chez elle, sa grand mère et ses deux jeunes filles, durant notre séjour à Sài Gòn ! ❤

Elle habite dans une très grande maison, perdue dans les fameuses petites rues de la Pham Ngu Lao Street ! Pour une immersion en plein cœur de la vie locale, il n’y a pas mieux : de la street food absolument partout ; des habitants assis devant leurs maisons ou dormant dans leurs salons à même le sol, la porte grande ouverte ; des scooters qui essayent de se frayer un chemin dans ces petites ruelles ; des chiens qui réclament des caresses… Il est cependant très facile de se perdre dans ce labyrinthe (nous nous sommes perdus deux fois 😆 ) ! La solution ? Sortir en direction d’une grande route, puis retenter sa chance ! 😉

Après un excellent sinh tố mãng cầu (fruit shake à la corossol, la nouvelle merveilleuse découverte de Martin et une des boissons préférées de Serena depuis petite) et un nước mía (jus de canne à sucre, nous ne le présentons plus), nous avons rendez-vous avec des amis voyageurs, Emmanuelle&Jérémie du blog HandsOfSolidarity ! 😉

Depuis le temps que nous essayons de les rencontrer, nous les avions loupé de peu durant la boucle du plateau des bolovens (Laos), nous arrivons enfin à nous croiser dans la même ville ! Nous sommes ravis de passer la soirée avec eux, premièrement sur le rooftop de leur hôtel, le Vietnam Inn Saigon (merci pour les verres 😀 ), puis nous dînons dans un excellent restaurant de la très animée rue des backpackers (mais pas seulement), le Royal Saigon, avec beaucoup d’options végétariennes ! Très bonne soirée en leurs compagnies et très belle rencontre ! 😀

LA VILLE

Nous empruntons le scooter de la cousine de Serena pour aller explorer cette ville qui ne dort jamais ! 😮

Sài Gòn, la ville où il y a presque autant de motos que d’habitants ! 😆 Les klaxons ici ne servent à rien, c’est la loi du plus fort (ou du plus gros, ou même du plus fou), qui le remporte ! Il ne faut pas hésiter pour réussir à se frayer un chemin, et se battre pour survivre ! 😀 Même Martin, motard depuis des années, ne croyait pas Serena quand elle lui disait que Sài Gòn était la ville où la circulation était la plus folle… Il a vite fait son mea-culpa, car conduire ici est plus qu’épuisant ! 😉

D’ailleurs, le Vietnam est le seul pays d’Asie que nous avons visité pour le moment, où le casque est obligatoire, et ce même pour les locaux (mais les enfants dérogent parfois à la règle, allez comprendre pourquoi 🙄 ) !

Pour traverser une route, c’est aussi simple (ou pas) : il faut avancer sans paniquer, d’un rythme normal, ni trop lent, ni trop rapide, et c’est aux nombreuses motos de nous éviter ! Aucun accrochage pour le moment pour nous ! 😆

Mise à part la circulation, Sài Gòn est surtout une grande ville vivante, moderne où se mélangent d’anciens bâtiments à des buildings vertigineux ; de petits restaurants locaux de rue à des bars branchés ; des locaux habillés en pyjamas aux autres très chics ; des magasins de contrefaçons aux boutiques de luxe ; des musées historiques aux galeries d’art, etc.

Nous avons aussi trouvé très fun, la présence de motos-uber/grab, reconnaissables avec leurs vestes, du inédit pour nous ! 😆

Mais Sài Gòn est surtout LA ville où les parents de Serena se sont rencontrés, et où le lendemain son papa a demandé sa maman en mariage en juillet 1973 (dans les quartiers chics du Continental Palace) ! ❤

TO DO

Nous avons beaucoup bougé durant ces trois jours et demi, et pourtant ce n’est jamais assez pour découvrir une grande ville comme celle-ci !

Nous avons aussi tourné dans pas mal de boutiques électroniques pour acheter quelques accessoires (dont un objectif pour notre appareil photo)… Les grandes villes nous font vite tourner la tête (cf Bangkok) ! 😆

Artinus 3D Art Museum

Ce musée, qui se situe au sud du centre ville, est une galerie d’art avec une centaine de peintures créées par 15 artistes coréens, avec des effets d’optiques ! Nous passons un superbe moment, complètement seuls dans cette grande cours de récréation !

War Remnants Museum / Musée des témoignages de guerre

Inauguré en 1975, ce musée étudie, collectionne, conserve et expose les vestiges des crimes des guerres, d’agression et présente leurs conséquences désastreuses sur le peuple vietnamien…

Ce musée est très touristique (plus d’un million de visiteurs par an), mais est vraiment intéressant pour connaître le terrible passé du Vietnam !

Notre Dame Cathédrale & Central Post Office

La fameuse Notre Dame Cathédrale, construite entre 1877 et 1883, et la Central Post Office, dessinée par Gustave Eiffel, construite entre 1886 et 1891, vestiges de la colonisation française ! 🙄

Củ Chi Tunnels

Serena s’était rendue aux tunnels de Củ Chi il y a 9 ans avec son papa, qu’elle a adoré, et cela lui tenait à cœur que Martin y aille aussi à son tour !

La route en scooter est assez longue (plus de 43km), mais une fois sortis de la ville, elle est assez agréable !

En 9 ans, il y a pas mal de changement : tout a été modernisé et aménagé pour les touristes ! Mais l’essentiel est toujours là : les tunnels !

Il y a deux sites que nous pouvons visiter : les tunnels de Bến Đình et ceux de Bến Dược. Nous avons choisi les premiers, plus proche de 10km !

Les tunnels souterrains de Bến Đình ont été reconnus comme vestiges historiques révolutionnaires ! Durant la guerre du Vietnam, les Việt Cộng ont creusé d’immenses galeries souterraines pour se mettre à l’abri des bombardements, se cacher et se déplacer en toute discrétion ! Nous apprenons bon nombre de techniques ingénieuses inventées par les Việt Cộng (pièges, ruses, etc.), ce sont certes des communistes, mais ils ont vraiment été très forts et les américains ont pris terriblement cher ! 😆

Nous finissons cette visite au stand de tir, où nous essayons l’AK47… Ça fait un bruit surprenant et l’arme nous propulse en arrière, c’est vraiment impressionnant et effrayant à la fois ! 😯

Serena repart en plus avec de nouvelles sandales, modèle utilisé durant la guerre, recyclé d’un pneu ! 😎

FOOD

Tous les matins, nous prenons un cà phê sữa đá de rue, juste devant la maison ! Selon le papa de Serena, c’est le meilleur de tout le Vietnam et il a bien raison ! 😛

Superbe surprise pour les végétariens que nous sommes : en tapant « chay » ou « vegetarian » sur maps.me, nous trouvons un nombre inimaginable de restaurants végétariens ! Le vrai bonheur, merci le bouddhisme ! 😉

Nous commençons par prendre notre petit déjeuner au Sen Vegetarian Restaurant, la traditionnelle soupe vietnamienne Pho ! C’est normalement un petit déjeuner, mais cette soupe peut se manger à toute heure de la journée ! Selon l’histoire du papa de Serena, le Pho prend son origine du pot au feu, lorsque les colons français l’ont apporté ici. Puis, il a été modifié et sublimé à la méthode vietnamienne ! La meilleure soupe au monde ! 😛

Nous testons aussi le Health Farm, Vegetarian Restaurant, où Serena goûte au cháo (une soupe de riz) au bœuf ou poulet recomposé. Très bonne et stupéfiante recomposition de la viande (même effrayante), mais la soupe est beaucoup moins bonne que celle de sa maman 😉 ! Cette soupe de riz était le remède quand Serena, petite, était malade ! Martin teste les burgers vegan, qui sont juste sublimes ! 😀

Nous tombons aussi par hasard sur des bánh bao chay (la brioche blanche fourrée), une merveille !!! Mais impossible de se souvenir d’où se trouve le restaurant !

Nous essayons aussi le Street Food Market de Bến Thành qui ressemble fortement à un food court londonien avec beaucoup de spécialités ! L’ambiance y est très jeune et branchée ! 😉

Nous sommes allés boire un verre au Heritage Republic, un bar branché avec de la bonne musique techno/hip-hop, mais qui possède surtout d’énormes adorables bouledogues anglais ! 😆

Pour finir, nous avons trouvé les fruits de la passion les moins chers de notre histoire : 20 000 VND le kilo (sur la route pour nous rendre à Củ Chi) ! Nous n’hésitons pas à en prendre deux kilos (de toute façon c’est Martin qui les porte 😉 ) !

Après avoir épuisé nos 9 vies de chats dans la circulation saigonaise, nous devons déjà quitter cette belle ville et la famille de Serena qui nous a chaleureusement accueilli comme des rois ! ❤

Bien évidement, nous avons adoré notre séjour, qui marque en plus une première dans notre tour du monde : nous avons lavé pour la première fois nos vêtements à la machine ! Ahahah merci Trâm ! 😉


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacement :

  • Minivan Vĩnh Long/Sài Gòn : 102 000 VND, départ toutes les heures, durée 5 heures.
  • Scooter : gratuit.

Hébergement :

  • Chez la cousine de Serena : gratuit.

Activités payantes :

  • Artinus 3D Art Museum : 200 000 VND/personne.
  • War Remnants Museum : 15 000 VND/personne + 3 000 VND parking scooter.
  • Củ Chi Tunnels : 110 000 VND (entrée + guide) + 4 000 VND parking scooter.
  • Stand de tir AK47 : 500 000/10 balles.

Sài Gòn, c’est :

  • Une très grande ville, mais le centre ville est à taille humaine,
  • Beaucoup (énormément) de deux roues,
  • Moderne mais authentique,
  • De la bonne nourriture à chaque coin de rue,
  • Des habitants souriants et adorables, surtout en nous voyant essayer de leur parler en vietnamien,
  • Une famille en or ! ❤

Prochaine étape : Mũi Né