Le plateau des Bolovens et Si Phan Don (4 000 îles), Laos

Étape 33 : Le plateau des Bolovens et Si Phan Don (4 000 îles) – 10/17 février 2017

Le plateau des Bolovens

Nous quittons Thakhek, toujours accompagnés de Nico, pour une très longue journée de bus local nous emmenant à Pakse.

Après 1 heure de recherche acharnée pour une guesthouse (nous sommes arrivés tard et presque tout était full), nous dînons chez Jasmin Restaurant, un très bon indien et pas cher du tout, puis allons nous coucher pour être en forme pour le lendemain ! 😉

Nous partons pour une nouvelle boucle en moto pour explorer le célèbre plateau des Bolovens ! Nous décidons de ne faire que 2J/1N, car notre visa expire bientôt, et beaucoup de voyageurs nous ont dit qu’après la boucle de Thakhek, nous serions moins impressionnés par celle-ci ! Nous voulons tout de même voir de nos propres yeux et faire notre propre avis ! 😎

Au programme de cette boucle, il y a principalement des cascades, puis encore des cascades ! 😉 Nous faisons une sélection de celles que nous souhaitons faire, afin de déterminer notre itinéraire !

Jour 1 :

Pour cette première journée, nous allons directement vers les cascades les plus éloignées de notre sélection.

Dès le début de la route nous sommes turlupinés par ce qui nous entoure : tout est si plat sans montagne, mais où sont donc les cascades ? En réalité, nous sommes sur un plateau et toutes les cascades se jettent dans des gouffres ! 😉

Premier arrêt : Tad Alone, une petite cascade gratuite !

dscf3791 dscf3792

Deuxième arrêt : Tad Tayicseua, qui possède un ensemble de 7 cascades. L’entrée est payante mais nous réussissons à négocier la gratuité car nous déjeunons dans leur restaurant (Tad Alang Homestay : tout est végétarien et à 20 000 kips) ! Notre préférée est la Tad Jarou Halang, car très impressionnante et paisible à la fois !

dscf3806 dscf3809 dscf3813dscf3829

Troisième arrêt : Nam Tok Katamtok. Cette cascade est un peu galère à rejoindre à pied, nous décidons de ne l’observer que depuis le point de vue.

dscf3843

Pour cette première journée, nous avons apprécié toutes les cascades, car très sauvages et pas du tout touristiques ! Nous étions seuls à chaque fois ! Par contre, la route n’avait aucun intérêt : pas de paysage spécifique, beaucoup de vent et de circulation, donc pas du tout agréable ! 😐

Pour notre nuit, nous trouvons une luxueuse guesthouse fantôme au milieu de nulle part… Et là, une question existentielle se pose : qu’allons nous manger ? Nous allons nous balader dans ce semblant de village, où un marché se tient et achetons quelques fruits (longanes et anones). Ensuite, nous recherchons désespérément un restaurant où nous pouvons manger végétarien (tous les restaurants locaux servent seulement des soupes à base de viande)… Nous trouvons par hasard un restaurant vietnamien, qui passe la même chaîne de télévision vietnamienne que le papa de Serena regarde en France, et qui nous prépare des bons plats de riz et légumes ! Nous réussissons même à échanger quelques petits mots en vietnamien ! 😛

Jour 2 :

Après une nuit de sommeil un peu froide, nous repartons en direction de Pakse, afin de faire les cascades plus proches. Elles sont cette fois-ci payantes, goudronnées et bien sûr, plus touristiques !

Premier arrêt : Tad Yuang. Très belle et impressionnante cascade, mais l’envers du décor enlève un peu de son authenticité (escalier goudronné et boutiques à l’entrée de la waterfall) ! Nous rencontrons le propriétaire, un laotien, parti vivre en France en 1962, et maintenant de retour au Laos ! Business is business ! 😉

dscf3862dscf3872

Second arrêt : Tad Fane. Il s’agit de deux rivières qui viennent se jeter dans un énorme gouffre, la plus haute cascade du plateau : 120 mètres ! 😮

dscf3877 dscf3882

Cette boucle est pour nous, moins impressionnante que celle de Thakhek que nous avons adoré ! Nous n’avons pas fait la boucle en entière (peut-être une erreur ?), mais juste un aller-retour de 200km où la route n’offrait aucun paysage particulier, mis à part quelques plantations de café ! Nous avons préféré les cascades les plus éloignées, car gratuites et plus sauvages que les payantes, qui sont elles forcément plus touristiques ! De plus, nous ne pouvons pas toujours nous baigner dans les cascades, il s’agit surtout d’une boucle où il faut payer pour prendre une photo… Moins notre délire ! 😉 Mais nous avons tout de même été impressionnés par la grandeur des cascades et la nature environnante !

dscf3803 dscf3849 dscf3851

Pour notre dernier dîner à Pakse, nous trouvons un restaurant vietnamien végétarien, ouvert depuis seulement 1 mois : Quan Com Chay Pakse ! Bonheur ! Et oui, il y a beaucoup de vietnamiens dans cette région du Laos (nous ne sommes pas loin du tout du Vietnam !). Nous prenons bien évidemment un Pho, la soupe traditionnelle, et Serena fait goûter à Martin des spécialités de Hue (la ville natale de la maman de Serena), des plats qu’il n’aurait jamais goûté tout seul, et dont il tombe complément dingue : Banh Bot Loc, Banh Goi et Banh Nam ! Merveilles culinaires, nous nous gâtons en nous partageant 6 plats à deux pour seulement 52 000 kips (moins de 6€) ! 😯 Le patron, un papy vietnamien, était très fier de nous servir ! ❤


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • Bus local Thakhek/Pakse : 60 000 kips/personne, départ 10h30 ou 23h, durée 8 heures (ou bus VIP, départ 8h, 70 000 kips).
  • Tuk-tuk bus station/centre ville : 10 000 kips/personne (10 km).
  • Honda semi automatic : 50 000 kips/jour. Bien demander une chaîne, les vols sont apparement très fréquents.

Hébergements :

  • (Pakse) Khamxe Guesthouse : 70 000 kips bungalow, salle de bain privée.
  • (À 35km de Paksong) Platinum Guesthouse : 80 000 kips chambre double / 100 000 kips chambre triple, salle de bain privée.

Activités payantes :

  • Tad Tayicseua (day 1) : 5 000 kips/personne, négociée gratuite car nous avons mangé au restaurant.
  • Tad Yuang (day 2) : 10 000 kips/personne + 5 000 kips/moto.
  • Tad Fane (day 2) : 5 000 kips/personne + 3 000 kips/moto.

Possibilité de ne payer qu’une seule des deux cascades, Tad Yuang ou Tad Fane (la moins chère), car elles se rejoignent par une petite randonnée d’une heure.


Si Phan Don (4 000 îles)

Nous quittons Pakse en bus local puis en bateau, pour rejoindre l’extrême sud du Laos, c’est à dire les 4 000 îles, notre dernière étape !

Les 4 000 îles forment un archipel avec 3 principales îles touristiques : Don Khong (la plus grande au nord), Don Det (la plus animée au centre) et Don Khon (la plus paisible au sud) ! Ces îles se trouvent sur le Mékong, qui à cet endroit s’étend sur plus de 10km ! 😯

Don Khon

Depuis le début du Laos, nous n’avons quasiment pas eu le temps de nous reposer. Nous choisissons de loger à Don Khon, dans un bungalow avec hamac, au bord du Mékong, paisible à souhait ! 😎

Notre programme se veut très light : du farniente et quelques petites balades !

dscf3885 dscf3906 dscf3907 dscf3997 dscf4035

Nous trouvons un excellent indien : Jasmin Restaurant (le même que celui de Pakse), au bord du Mékong, qui va devenir notre nouveau QG pour ces 4 prochains jours ! Réelles saveurs d’Inde garanties ! 😛

Le lendemain, nous nous rendons à la Tad Somphamit (ou Li Phi Falls), une énorme cascade ! Dès l’entrée, un petit chaton, vêtu d’un collier rose, nous accueille et nous adopte pour toute la durée de notre visite !

dscf3914

Cette cascade, où le Mékong s’écoule, est impressionnante ! Non pas par sa hauteur, mais par sa longueur et sa puissance ! Le courant est vraiment très fort et la couleur de l’eau est beaucoup plus claire que dans le reste du pays ! Le Mékong a comme creusé des énormes passages entre les roches noirs ! Juste incroyable ! Martin a grandement envie de se jeter dans l’eau et de se laisser couler, Serena pense que ce n’est pas une bonne idée ! 😉

dscf3918dscf3930 dscf3937 dscf3944 dscf3956 dscf3964

Tout au bout du parc se trouve un espace détente : le Oasis Lhiphi, avec des hamacs où se poser et une table de billard, avec juste en dessous, une plage avec des transats ! Autant dire que nous allons rester un petit moment ici ! Martin se décide à vouloir se baigner, mais le courant l’en a vite dissuadé (ainsi que la pancarte probablement : courant fort, baignade interdite) ! 😉

dscf3975 dscf3985

Tous les soirs, nous regardons le coucher du soleil depuis notre bungalow… Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour avoir une jolie photo ? C’est pieds nus que nous marchons accidentellement sur une fourmilière de fourmis rouges, qui bien évidement protègent comme il se doit leur territoire et nous grimpent sur les jambes pour nous dévorer ! L’enfer (trop dure la vie de voyageurs) ! 😉

dscf3894 dscf4062

Pour la Saint-Valentin, nous dînons dans un petit restaurant fusion chinoise, le Little Hong Kong, un petit spot vraiment cosy, où le film Danse Avec Les Loups est projeté. Le chef est au petit soin pour nous, la cuisine est totalement home made et à la commande, ce qui implique que l’attente est un peu longue… Mais nous avons tout notre temps ! Notre dîner est un régal et vraiment original ! 😉

Un petit temple, le Wat Khone Nua, situé au milieu de rien, fait penser un peu à un oasis en plein désert !

dscf4003

Don Det

Nous décidons de découvrir Don Det, pour cela nous avons juste à traverser le pont français qui relie les deux îles !

dscf3883

Nous faisons le tour de l’île en deux heures, avec plusieurs arrêts boissons (il fait dans les 35°). L’île est assez petite, et il n’y a pas grand chose à faire (pour ne pas dire rien), mais c’est très agréable pour se balader et se reposer ! Il y a tout au nord de l’île, beaucoup de guesthouses et d’occidentaux ! Les paysages sont très mignons et paisibles !

dscf4019 dscf4021 dscf4028 dscf4030 dscf4032

Nous préférons Don Khon, pour nous plus authentique, et rythmé par la vie des locaux (écoles, etc.) !

Notre repos sur les 4 000 îles (un paradis des chats) nous a fait un grand bien fou ! Ces îles en plein milieu du continent sont incroyables et donnent vraiment l’impression d’être à la mer !

dscf4065dscf3892 dscf3994

Le Laos est pour nous une très agréable surprise et un énorme coup de cœur ! Nous ne nous attendions pas à autant de nature et d’authenticité, et les habitants, très réservés, sont d’une gentillesse incroyable ! Nous avons fait énormément de belles rencontres et des découvertes incroyables ! Bref, nous reviendrons c’est sur ! 😀

Nous repartons en bateau puis en bus pour rejoindre la frontière Laos/Cambodge, très connue pour ses dérives de corruption ! Suite au prochain épisode ! 👿


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacement :

  • Bus Pakse/Naka Sang : 35 000 kips/personne, départ 8h, durée 3 heures.
  • Bateau Naka Sang/Don Khon : 20 000 kips/personne, départ fréquent, durée 30 minutes.

Logement :

  • Khao Paeng Guesthouse : 100 000 kips, bungalow avec terrasse et hamac, salle de bain privée. Seulement 2 bungalows donnent sur la rivière, premiers arrivés premiers servis ! 😉

Activités payantes :

  • Tad Somphamit (Li Phi Falls) : 35 000 kips/personne.

Prochaine étape : Cambodge !

La boucle de Thakhek (The Loop), Laos

Étape 32 : La boucle de Thakhek, 5/10 février 2017.

Vientiane > Thakhek

Nous quittons Vientiane en bus local pour prendre la direction de Thakhek !

Le lendemain matin, nous retrouvons Nico « le pizzaiolo de Bayonne » 😉 que nous n’avions pas revu depuis le nouvel an à Bangkok ! 😀

C’est parti pour The Thakhek Loop ! Au programme de cette boucle : montagnes karstiques, caves gigantesques, lagons émeraudes et plus de 400km de paysages d’une diversité incroyable !

Jour 1 : Thakhek > Thalang

Pour cette première journée, nous voulons rejoindre le village de Thalang, situé à 100km de Thakhek.

Sur le chemin se trouve une multitude de caves. Nous choisissons de n’en faire que deux, sur le critère très stricte de « gratuité » ! 😛

Première cave : la Xieng Liap Cave ! Tels des explorateurs, lampes frontales allumées, à sauter de rochers en rochers, nous nous enfonçons dans une superbe cave à trois issues formant des effets de lumière magnifiques !

dsc_0336

Crédit : Nicolas Noël

dscf3500

Nous nous dirigeons ensuite vers le Tha Falang Lake, une rivière émeraude, pour une petite baignade ! 😉

dscf3514

Tandis que Martin et Nico partent explorer une nouvelle cave, la Tham Sa Pha In, Serena, déjà lassée des caves, préfère s’amuser avec les vaches se trouvant à l’entrée. Quelle erreur ! Après quelques marches de montée et une descente dans le noir, cette cave offre un magnifique spectacle d’ordre mystique : un puit de lumière vient se refléter dans l’eau, pour former un effet d’ossements d’extra-terrestre… Merveille de mère nature !

dscf3548dscf3527

Nous nous dirigeons maintenant vers le village de Thalang, situé en plein milieu de la rivière Theun 2, où nous passerons la nuit.

dscf3557

Nous trouvons une sympathique guesthouse, où nous nous reposons le reste de la journée, avec Nico et un couple de québécois vivant à Shanghai, Magali&François… Une petite pétanque France VS Canada est bien agréable… Où bien évidemment, la France perd ! Ahah ! Nous attendons notre revanche, la chance du débutant n’est pas éternelle ! 😉

dscf3561

Les paysages de cette première journée étaient très beaux, mais très ressemblant avec ce que nous avons déjà vu au nord du Laos, cependant les caves étaient très impressionnantes !

Jour 2 : Thalang > Kong Lor

Après un paisible lever de soleil sur la rivière, nous reprenons la route pour rejoindre le village de Kong Lor, situé à 160km de Thalang.

dscf3577

Dès la sortie du village, nous nous retrouvons dans un impressionnant cimetière d’arbres noyés dans la rivière Theun 2, sur plusieurs kilomètres !

dscf3594 dscf3599 dscf3602 dscf3604

Les paysages sont époustouflants et diversifiés tout au long du chemin jusqu’à la Cool Springs, un superbe lagon, bien rafraîchissant après ces quelques heures de moto !

dscf3608 dscf3611 dscf3618 dscf3623 dscf3628 dscf3629 dscf3632 dscf3634

La suite de la route jusqu’à Kong Lor est tout aussi spectaculaire et les paysages sont pour nous complètement inédits pour le Laos, qui était jusqu’à présent très nature ! Nous entrons entre deux chaînes de montagnes arides, comme les portes du Mordor dans le Seigneur des Anneaux (même le nom de Kong Lor nous fait penser à la fameuse saga !), et nous nous retrouvons dans un désert poussiéreux avec ces deux murs montagneux à nos côtés. Juste époustouflant !

dscf3638 dscf3651

Malgré le mal de fesses des 160km et avec une route sur la fin chaotique, les paysages en valent plus que la peine ! 😀

À Kong Lor, nous trouvons une guesthouse en bord de rivière, en plein cœur d’un authentique village, où nous avons l’électricité seulement de 18h à 7h. Complètement sous le charme de ce lieu, nous décidons d’y rester deux nuits !

Jour 3 : Kong Lor

Pour ce troisième jour, nous restons au village de Kong Lor, le camp de base de la cave au même nom !

La Kong Lor Cave, située dans le Phu Hin Bun National Protected Area (NPA), est une rivière souterraine   provenant de la Nam Hin Boun et passant sous une montagne calcaire de 7,5km de long ! Une des plus longues caves au monde !

Nous embarquons sur une pirogue munis de nos lampes frontales, et partons explorer cette gargantuesque cave ! La taille de cette dernière est vraiment impressionnante, mais nous trouvons l’intérieur pas plus extraordinaire que ça : des formations de stalagmites et de stalactites comme dans toutes les caves ! Le plus amusant est d’éteindre nos lampes et de nous retrouver totalement dans le noir… 😉 L’eau est assez basse dans la cave, et il n’y a qu’un seul chemin menant aux deux issues, mais sans lumière, il serait quasiment impossible de s’en sortir ! 😯 Tout au bout de la cave, nous sortons et nous nous retrouvons dans un petit havre de paix, puis nous faisons demi-tour.

dscf3667 dscf3669 dscf3677dscf3687 dscf3689

Nous passons ensuite l’après-midi au village à nous reposer et à nous balader à la rencontre des habitants, coupés du monde ! Martin et Nico terminent leur journée par un petit foot avec les enfants !

dscf3696dscf3697 dscf3700 dscf3709 dscf3726

Jour 4 : Kong Lor > Thakhek

Quatrième et dernier jour de notre boucle, nous rentrons à Thakhek qui se situe tout de même à 180km de Kong Lor, avec en plus un petit détour de 42km à un Blue Lagoon !

Nous reprenons la route pour sortir du Mordor ! Au bout de 20km, c’est le drame… Nous tombons en panne d’essence en plein milieu de nulle part (la jauge étant cassée) ! 😐 Par chance, Nico est sur la réserve, il part alors seul au village le plus proche, voir s’il ne peut pas trouver des bouteilles d’essence… Nous l’attendons 20 bonnes minutes, et le voilà avec notre précieux saint graal ! 😉 C’est reparti pour la moto !

dscf3730

Nous roulons jusqu’au sommet d’une montagne, le Limestone Peaks Lookout, pour bénéficier d’un point de vue magnifique sur les montagnes karstiques, et où nous pouvons apercevoir au très loin, les fameuses portes du Mordor menant à Kong Lor !

dscf3734

dsc_0489

Crédit : Nicolas Noël

Nous reprenons notre chemin jusqu’à arriver sur la grande route, qui n’a à présent plus aucun intérêt en terme de paysage !

Nous bifurquons à la poussiéreuse et parfois dangereuse route pour rejoindre le Blue Lagoon (Khoung Kong Lang), un énorme lagon d’un bleu magique, et dont la profondeur atteint étrangement 35m ! Incroyable baignade où les mecs font les singes ! 😉

dscf3738 dscf3744 dscf3748 dscf3755 dscf3766 dscf3769 dscf3789dsc_0504 dscf3760

dsc_0505

Crédit : Nicolas Noël

Dernière ligne droite avant d’arriver enfin à Thakhek, terminus de notre boucle !

Au total, plus de 400km en 4 jours. À notre plus grande surprise, cette boucle est encore très bien préservée du tourisme de masse et ne nous a quasiment rien coûté ! De plus, nous avons fait de très belles rencontres ! Cette aventure est de loin notre plus beau coup de cœur au Laos, et même peut-être depuis le début de notre voyage ! C’était juste incroyable, les photos parlent d’elles-mêmes ! ❤


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • Bus local Vientiane/Thakhek : 100 000 kips/personne avec pickup à l’hôtel, départ de la bus station 10h, durée 6 heures.
  • Motorbike Semi Automatic : 60 000 kips/jour (prendre un casque avec visière).

Logements :

  • (Thakhek) Thakhek Travel Lodge : 100 000 kips chambre double avec salle de bain eau chaude. 5 000 kips/sac pour qu’ils les gardent pendant la Loop.
  • (Thalang) Sabaidee Guesthouse : 40 000 kips chambre double avec salle de bain eau froide.
  • (Kong Lor) Enjoy Boy Guesthouse : 50 000 kips chambre double avec salle de bain eau chaude (électricité de 18h à 7h).

Activités payantes :

  • Cool Springs (day 2) : 10 000 kips/moto.
  • Kong Lor Cave (day 3) : 2 000 kips/personne pour entrer dans le parc national + 10 000 kips/personne pour entrer dans la cave + 100 000 kips/pirogue (maximum 3 personnes). Prévoir 3 heures aller-retour.
  • Blue Lagoon (Khoung Kong Lang) (day 4) : 5 000 kips/personne.

Prochaine étape : Pakse !

Vang Vieng et Vientiane, Laos

Étape 32 : Vang Vieng & Vientiane – 31 janvier/4 février 2017

Luang Prabang > Vang Vieng

Nous prenons un bus local pour Vang Vieng, un trajet de l’enfer de plus de 7 heures ! 😐

Vang Vieng est une toute petite ville, très connue des jeunes fêtards… Après notre coup de cœur pour un Laos du Nord très nature, sauvage et authentique, nous voilà au cœur d’un tourbillon touristique de la beuverie ! 😯

À notre arrivée, nous remarquons que beaucoup de restaurants passent en boucle la série Friends, où des jeunes chill toute la journée devant ! 😉

Le lendemain, nous partons nous balader à pied dans les alentours de Vang Vieng, sous une chaleur bien lourde. Les paysages sont aussi incroyables que Nong Khiaw et Muang Ngoy Neua (nature verdoyante et montagnes karstiques) ! Nous croisons beaucoup d’adorables enfants allant à l’école, avec qui nous faisons la course ! 😉

dscf3442 dscf3443dscf3432 dscf3434 dscf3437

Nous nous arrêtons au Blue Lagoon 1, qui s’avère n’avoir aucun intérêt : une piscine naturelle avec un plongeoir, surpeuplée de touristes chinois. Un grand bye ! 😕

Nous montons ensuite à la Tham Phu Cave, où Serena reste à l’entrée et laisse Martin explorer seul la cave : il se retrouve alors dans un impressionnant tunnel, totalement dans le noir sur plusieurs centaines de mètres, perdu au milieu de rien, seulement éclairé par la lumière de son téléphone… Sensation très étrange, d’avancer dans le vide et ne pas savoir vers où aller ! Seul un tout petit point de lumière, indique la sortie ! 😉

dscf3439 dscf3440

Le jour suivant, nous nous essayons à l’activité principale de Vang Vieng : le tubing !! Et oui, la mode ici, est de descendre la rivière Song sur 6km, confortablement installé sur une chambre à air ! Et si nous avons une petite soif, quelques bars sont installés au bord de la rivière ! 😉

Avant 2011, c’était une énorme fête diurne, où les jeunes buvaient et se droguaient à la méthamphétamine et à l’opium ! Suite à de nombreux décès, aujourd’hui la ville entière est beaucoup plus réglementée et calme (ouf) !

Nous partons en fin de matinée pour essayer d’éviter la foule ! Nous rencontrons deux français Sandra&Daniel, et nous arrêtons au Organic Farm (lieu de départ du tubing) pour prendre un délicieux Mulberry Juice, puis c’est parti pour le tubing !

Les paysages qui nous entourent sont incroyables, la descente est très agréable, avec quelques rapides et un magnifique soleil pour couronner le tout ! Plus de 3 heures à nous prélasser sur nos bouées, au frais et à faire bronzette ! Bonheur ! 😎

DCIM100GOPROGOPR0388.JPG

DCIM100GOPROGOPR0396.JPG

DCIM100GOPROGOPR0411.JPG

DCIM100GOPROGOPR0423.JPG

DCIM100GOPROGOPR0463.JPG

DCIM100GOPROGOPR0477.JPG

DCIM100GOPROGOPR0491.JPG

Vang Vieng c’était sympathoche mais pas vraiment un coup de cœur… Ce n’est pas le Laos comme nous l’aimons ! Nous voulions juste faire une étape pour descendre dans le sud, afin d’éviter d’accumuler trop d’heures de transport chaotique d’affilées !


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • Bus local Luang Prabang/Vang Vieng : 95 000 kips/personne, départ 9h, durée 7 heures.

Logement :

  • Sisavang Guesthouse : chambre double, ventilateur, salle de bain eau chaude, 100 000 kips.

Activités payantes :

  • Entrée Blue Lagoon + Tham Phu Cave : 10 000 kips/personne.
  • Location chambre à air : 55 000 kips/personne + 60 000 kips de caution.

Vang Vieng > Vientiane

Nous partons pour Vientiane, la capitale du Laos !

À notre plus grande surprise, le centre ville n’est pas très grand et tout peut se faire à pied ! La ville est très mignonne, avec des shops et des restaurants modernes ! Il fait très, très chaud et nous nous rendons compte que plus nous allons descendre vers le sud, plus il fera chaud !

Nous n’avons pas prévu grand chose, c’est encore une étape pour nous avant de descendre pour de bon dans le sud du Laos !

Nous arrivons en début d’après-midi et partons nous promener dans la ville pour faire quelques petites emplettes…

dscf3472 dscf3474dscf3461

Le soir, nous allons dans un restaurant français assez chic, conseillé la veille par Sandra&Daniel : Le Vendôme (excusez-nous 😎 ) ! Nous nous gâtons et commandons un plateau de fromages (chèvre, bleu, comté et beaufort) ainsi qu’un soufflé aux 4 fromages, accompagnés de deux verres de vin blanc (oui oui, même Serena) ! Un petit régal des familles ! 😛

dscf3453 dscf3455

Le lendemain, journée assez reposante, nous décidons de ne rien faire (à part manger) ! Petit déjeuner chez Le Banneton (boulangerie française), déjeuner au Sputnik Burger (le veggie burger est une merveille) et dîner au Lao Kitchen (pour manger local tout de même) ! That’s all ! :p

dscf3479

dscf3468

La capitale est très charmante, mais il n’y a pas mille choses à faire ! Nous repartons le lendemain matin vers notre prochaine destination ! 🙂


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • « VIP » bus Vang Vieng/Vientiane : 40 000 kips/personne, départ 10h, durée 4 heures.

Logements :

  • Chindamay Guesthouse : chambre double, ventilateur, salle de bain eau chaude, 80 000 kips.

Prochaine étape : Thakhek !

Nong Khiaw, Muang Ngoy Neua et Luang Prabang, Laos

Étape 31 : Nong Khiaw, Muang Ngoy Neua & Luang Prabang – 24/31 janvier 2017

Luang Namtha > Nong Khiaw ❤

Nous prenons un minibus local pour nous diriger vers Nong Khiaw. Les transports au Laos, en plus d’être chers, ne sont pas des plus confortables (petits et surblindés) ! Cinq heures de secousses plus tard, nous arrivons à Pakmong, puis prenons de suite un tuk-tuk partagé d’environ 45 minutes, avec cinq autres occidentaux, pour rejoindre Nong Khiaw, un petit village au bord de la rivière Ou et au cœur des montagnes karstiques !

Nous trouvons une nouvelle fois un adorable bungalow du côté de Ban Sop Houn (east side) ! Nous passons l’après-midi à nous balader dans le village pour prendre nos repères : des maisons sur pilotis, des habitants souriants et des paysages environnants à couper le souffle ! Un réel plaisir, nous nous sentons vraiment bien dans cette atmosphère plus que paisible !

dscf2905

Le lendemain nous décidons de nous rendre à deux viewpoints, accessibles à pied, au sommet de deux montagnes karstiques !

Le matin, nous choisissons d’aller au sommet du Phadeng Peak, à priori celui qui a l’air d’être le plus dur ! Après une heure de montée, sur un chemin bien tracé dans la jungle (des mines de guerre sont encore présentes dans cette région), avec quelques passages bien grimpants et une toute fin où il faut quasiment escalader la roche, nous profitons d’une vue spectaculaire à 360° sur Nong Khiaw et la rivière Ou, mais surtout sur les montagnes karstiques ! Nous ne sommes pas du tout déçus de l’effort fourni ! 😎

dscf2916 dscf2988dscf2929 dscf2939 dscf2968dscf2963img_9143

Nous redescendons, contents de notre matinée, quand soudain une merveilleuse odeur de pâtes au beurre bien grasses nous monte jusqu’aux narines (c’est sans doute une plante qui dégage cette odeur divine) ! Oh lolo ce que ça donne envie ! 😀

L’appétit bien présent, nous déjeunons dans un excellent indien : le Deen Restaurant (tenu par des indiens of course), qui nous rappelle de merveilleuses saveurs de notre séjour en Inde, puis nous nous dirigeons vers le deuxième viewpoint, le sommet du Nang None Mountain, d’apparence plus facile ! Et bien nous avions tout faux ! Pour accéder à ce point de vue nous devons escalader la montagne ! Oui de l’escalade, à même la roche ! 😡 Comme nous avons déjà payé (tout est payant au Laos), nous ne voulons pas faire demi-tour… 50 minutes à escalader 270 mètres de dénivelé sur une montagne karstique bien raide… Arrivés au sommet, non sans effort, nous nous retrouvons sur un tout petit espace avec malgré tout une superbe vue à 360° (il ne manquerait plus que la vue soit moche pardi 😛 ) !

dscf3001 dscf3003 dscf3006 dscf3008 dscf3010

Le soleil commence à se coucher, nous nous inquiétons pour la descente et ne tardons pas trop ! Par chance, il y a un autre chemin pour redescendre, plus long mais un chouya moins raide, très ressemblant à notre trek dans la jungle de Nam Ha, mais cependant infesté d’insectes ! Bien contents d’être sortis de ce traquenard, un bon coca de récompense et nous rentrons nous reposer, les bras pleins de piqûres d’insectes et les jambes bien lourdes, quelque peu amochées par les ronces pour Serena !

Nong Khiaw est un adorable village qui est entouré de magnifiques paysages ! Nous avons un réel coup de cœur et sommes déjà totalement amoureux du Laos (même si la beauté ici se mérite par l’effort) ! ❤


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • Bus local Luang Namtha/Pakmong (avec pickup du centre ville jusqu’à la bus station) : 100 000 kips/personne, départ de la bus station 9h, 7 heures de trajet prévues mais nous avons mis 5 heures, dont 45 minutes de pause déjeuner à Oudomxay.
  • Tuk-tuk partagé Pakmong/Nong Khiaw : 25 000 kips/personne, 45 minutes.

Logement :

  • Sunrise guesthouse : bungalow en bambou, balcon avec vue sur la rivière et hamac, ventilateur, salle de bain eau chaude : 80 000 kips ou chambre spacieuse, balcon sans vue, ventilateur, salle de bain eau chaude : 60 000 kips. Nous avons dormi dans les deux choix et avons préféré celle à 60 000 car il y faisait moins froid la nuit !

Activités payantes :

  • Phadeng Peak Viewpoint (incontournable) : 20 000 kips/personne (bien réclamer la bouteille d’eau inclue dans le prix !).
  • Nang None Mountain View : 10 000 kips/personne.

Nong Khiaw > Muang Ngoy Neua ❤

Le lendemain, nous prenons un bateau à 11h, heure à laquelle la brume se lève pour laisser place à un magnifique ciel bleu, en direction du petit village de Muang Ngoy Neua, unique moyen pour y accéder !

Nous sommes entassés sur le sol dans un petit bateau en bois, mais les paysages époustouflants nous font vite oublier l’inconfort !

dscf3033

Arrivés au petit village, nous nous mettons à la recherche d’une guesthouse, et rencontrons Camille&Christophe, deux suisses en tour du monde, avec qui nous sympathisons !

Muang Ngoy Neua est un village au bord de la rivière, où l’électricité permanente est installée depuis très peu de temps (2013), avec seulement une petite rue piétonne poussiéreuse de 500 mètres, et toujours entouré d’énormes montagnes karstiques ! Il fait bon de se reposer dans ce petit havre de paix, où le temps semble s’être arrêté, loin de la circulation, en plein cœur de la nature (avec l’arrière son omniprésent des cocoricos en prime) ! 😉

dscf3190dscf3196

Pendant 2 jours, nous partons avec nos compatriotes suisses, à la découverte de 3 villages de minorités qui se situent chacun dispersés à plus de 6km du village où nous logeons !

Les chemins nous menant aux villages sont époustouflants, tous les trois différents, des gigantesques montagnes karstiques recouvertes d’une luxuriante jungle nous entourent, ainsi que des rizières à perte de vue et des troupeaux d’animaux vivant paisiblement ! Nous longeons la rivière, que nous devons plusieurs fois traverser, car il n’y a pas de pont, ce qui donne fortement envie aux mecs de se baigner (surtout avec cette chaleur assommante !). 😎

dscf3058 dscf3092 dscf3127 dscf3145 dscf3210 dscf3232 dscf3236 dscf3241 dscf3248 dscf3255

Les villages possèdent des homestays (une cabane en bois), si jamais nous voulons nous immerger dans la vie des tribus ethniques, mais ils ne sont pas pour autant touristiques ! Les villageois mènent leurs vies paisiblement, sans presque nous calculer ! Seuls les enfants et les vieillards nous lancent des grands sourires et des bonjours de la main !

Nous envions fortement leur mode de vie : vivre simplement avec ce qu’ils possèdent (eau de la rivière + énergie hydraulique pour quelques heures d’électricité par jour), sans superficialité, leur famille, leur potager, leurs animaux qui vivent en harmonie, dans un cadre environnant tout de même spectaculaire, s’entraider et être heureux tout simplement ! Ils sont loin d’être pauvres, l’argent n’a ici aucun intérêt quand nous savons toutes les autres richesses plus importantes qui existent !

Ban Ba

dscf3094 dscf3106 dscf3109 dscf3119 dscf3122

Ban Hoy Seen

dscf3148 dscf3155

Ban Huay Bo

dscf3216 dscf3217 dscf3219 dscf3221 dscf3222 dscf3235

Nous finissons par la visite d’une petite cave, Tham Kang Cave, où la rivière pénètre ! Puis nous retrouvons par hasard sur le chemin, nos deux bordelaises préférées, Sophie&Valérie, que nous sommes ravis de revoir !

dscf3184 dscf3186

Une nouvelle fois un énorme coup de cœur pour cette région, pas encore trop touchée par le tourisme, où il faut beaucoup marcher, et qui garde donc toute son authenticité ! ❤


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • Bateau Nong Khiaw/Muang Ngoy Neua : 25 000 kips/personne, départ 11h et 14h, durée 1h15.
  • Bateau Muang Ngoi Neua/Nong Khiaw : 25 000 kips/personne, départ 9h30, durée 1h15.

Logement :

  • Aloune Mai Guesthouse (ne pas confondre avec Aloune en bord de rivière) : chambre en bambou avec terrasse et hamac, ventilateur, salle de bain eau chaude, 50 000 kips.

Activités payantes :

  • Taxe d’entrée du site qui inclue une cave, trois villages et des magnifiques paysages : 10 000 kips/personne.

Muang Ngoy Neua > Luang Prabang

Nous quittons nos nouveaux amis voyageurs suisses qui partent en direction du Vietnam, que nous espérons retrouver sur les îles cambodgiennes, et nos deux petites bordelaises, que nous espérons revoir en France (à Marseille qui sait ?),  quatre magnifiques rencontres, et retournons en bateau à Nong Khiaw ! La brume du matin rend le trajet complètement mystérieux !

dscf3265 dscf3269

À peine arrivés à l’embarcadère, nous courrons vers la bus station afin d’essayer d’attraper le bus local pour Luang Prabang prévu à 11h… Pas de chance, il est déjà plein ! Nous devons alors prendre un minivan, plus confortable mais plus cher !

dscf3272

Trois heures plus tard nous arrivons à Luang Prabang où nous nous mettons à la recherche d’une guesthouse… Nous avons été prévenus que les logements ici étaient plus chers, mais aussi, qu’à l’occasion du nouvel an lunaire chinois et vietnamien, débuté la veille, tous les chinois étaient en vacances au Laos, et que donc tous les hôtels étaient FULL ou proposaient des prix absurdement chers ! Vraiment pas de bol… Après plus d’une heure de recherche, nous trouvons finalement une chambre excentrée du centre ville, à un prix exorbitant par rapport à notre moyenne ! Autant dire que nous détestons déjà cette ville ! 😡

Pour nous consoler, nous allons manger une excellente pizza cuite au feu de bois, conseillée par Camille&Christophe, histoire d’exploser notre budget bien comme il faut ! Malgré tout un bonheur (camembert, bleu, mozzarella) ! 😉

Ensuite, nous nous mettons à la recherche d’un scooter pour notre journée du lendemain… Tout est encore déjà loué… Sapristi ! Après quelques agences, nous en trouvons finalement un à la dernière minute et rentrons nous coucher !

Réveil matinal pour prendre un petit-déjeuner dans une boulangerie française : Le Banneton, où nous nous gavons de viennoiseries (croissants, pains au chocolat, chaussons aux pommes et surtout galette des rois !!!!!), puis partons à la très célèbre cascade, Kuang Si, située à 30km au sud-ouest de Luang Prabang ! Nous réussissons à arriver assez tôt (vers 9h) et par chance il n’y a pas grand monde ! La cascade est superbe et d’un bleu très étrange ! En réalité, ce sont des roches de limestones, dont les particules contiennent un haut niveau de carbonate de calcium, où la lumière se reflète, ce qui donne à l’eau l’effet d’une magnifique couleur bleue turquoise !

dscf3288dscf3320 dscf3362 dscf3380 dscf3383

Nous grimpons au sommet de la cascade (deux chemins pour y accéder, nous choisissons au hasard bien évidemment la plus difficile 😕 ) puis nous nous retrouvons dans un petit havre de paix, sans personne !

dscf3352 dscf3357

Nous redescendons et là, surprise : une invasion de chinois était arrivée ! Mais pas juste un bus touristique, c’est plutôt un cortège innombrable ! 😯

Nous rentrons en milieu d’après-midi en ville, afin d’admirer un magnifique coucher du soleil sur le Mékong puis dînons au night market !

dscf3404 dscf3407 dscf3415 dscf3426 dscf3427

Finalement, nous sommes réconciliés avec Luang Prabang, ville très jeune, branchée et paisible. Cependant, à cause du nouvel an chinois, les logements sont beaucoup trop chers pour notre budget, et tout est envahis de monde. Ce fut très court, mais nous préférons repartir le lendemain pour notre prochaine destination !


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • Nong Khiaw/Luang Prabang : bus local, départ 11h, durée 3 heures, 37 000 kips ou minivan, départ quand il est plein, durée 3 heures, 50 000 kips.
  • Scooter 110cc : 120 000 kips/24 heures, hors essence.

Logement :

  • Nous avons oublié le nom de notre logement tellement il était cher et excentré du centre !

Activités payantes :

  • Kuang Si Waterfall : 20 000 kips/personne + 2 000/parking scooter.

Prochaine étape : Vang Vieng !

Houay Xay et Luang Namtha, Laos

Étape 30 : Houay Xay et Luang Namtha – 19/24 janvier 2017

Chiang Khong (Thaïlande) > Houay Xay

Le bus depuis Chiang Rai nous dépose à l’intersection avant Chiang Khong, la ville thaïlandaise frontalière avec le Laos, où nous prenons un tuk-tuk afin de rejoindre le poste d’immigration.

Le passage de frontière Thaïlande/Laos se fait très facilement : après avoir reçu notre tampon thaï de départ, nous prenons un bus pour traverser le pont de l’amitié Thaïlande/Laos (3km). Nous faisons ensuite notre visa on arrival puis recevons notre tampon laotien d’arrivée ! Tout simplement ! Nous retirons des kips, notre nouvelle monnaie et prenons un tuk-tuk afin de rejoindre la ville laotienne frontalière avec la Thaïlande : Houay Xay (10km).

Houay Xay est une toute petite ville au bord du Mékong (nous pouvons apercevoir la Thaïlande de l’autre côté). C’est aussi le point de départ pour deux principales activités : les croisières vers Luang Prabang, ou le Gibbon Experience (que nous n’avons malheureusement pas réussi à réserver assez en avance ! 😦 ). C’est pourquoi, il y a beaucoup d’étrangers dans cette ville frontalière !

Nous sommes obligés de rester une nuit dans cette ville, car la plupart des départs en bus ou bateau se font le matin.

Nous remarquons dès notre arrivée que les prix des logements sont assez bas, mais à l’inverse que la nourriture (principalement importée) et les transports sont plus chers comparés aux précédents pays ! De plus, les vestiges de la colonisation française sont bien présents : baguette, La Vache Qui Rit (bonheur), beaucoup de laotiens d’un certain âge sont capables de parler français, des châteaux forts, des écritures françaises sur les bâtiments officiels, etc.

dscf2764 dscf2773

Pour la suite de notre voyage, après une longue hésitation, nous décidons de ne pas faire la célèbre croisière de 2J/1N vers Luang Prabang mais de nous diriger vers Luang Namtha, au cœur de la jungle !


Infos pratiques : (1€ = 37 bahts = 8650 kips)

Déplacements :

  • Tuk-tuk Chiang Khong/immigration Thaïlande : 50 bahts/personne.
  • Bus pour traverser le Fourth Thai Lao Friendship Bridge : 20 bahts/personne pour les heures normales, 25 bahts/personne avant 8h30, entre 12h et 13h, après 16h30.
  • Tuk-tuk immigration Laos/Houay Xay : 100 bahts/personne (possibilité de se débarrasser de ses derniers bahts) ou 25 000 kips/personne.

Visas :

  • Visa Laos à l’arrivée : 30$/personne + 1 photo d’identité.

Logement :

  • Friendship Guesthouse : 70 000 kips, chambre double, ventilateur, salle de bain eau chaude.

Houay Xay > Luang Namtha

Nous prenons un minibus en direction de Luang Namtha, plus au nord du Laos, où nous rencontrons deux bordelaises, Sophie&Valerie, en voyage pour un mois.

dscf2761img_8917

Martin trouve en Sophie, une forte ressemblance pour une personne qu’il connaît, qui habite aussi à Bordeaux (Donatien, si tu passes par là, il s’agit de ta tante 😉 ) ! Turlupiné, il fini par lui demander s’il y a un lien de parenté entre elles : il s’avère qu’elles ne sont pas de la même famille, mais que cette même personne est cliente dans le salon de coiffure que Sophie gère !!! Incroyable comme le monde est petit ! 😀

Arrivés dans cette petite ville de montagne, qui se situe juste à côté du Nam Ha National Protected Area (NPA), une des dernières forêts primaires encore intacte de l’Asie du Sud-Est, nous trouvons par le plus grand des hasards, une petite guesthouse avec bungalows en bord de rivière, avec des tortues, des poissons et des chaaats ! Totalement peaceful ! 😛

dscf2896 dscf2897

Nous partons déjeuner avec Sophie&Valerie, végétariennes aussi, dans un excellent restaurant, Minority Restaurant, qui propose des plats ethniques ! Nous choisissons un plat vegan qui s’avère être un pur régal : le Jeow, du sticky rice, des légumes vapeurs et surtout, deux succulentes dipping sauces aux légumes (tomates et aubergines) ! Puis nous réservons notre trek pour le lendemain chez Forest Retreat Laos qui propose des eco-tours dans la jungle (une grande partie de l’argent est reversée aux villages tribus et à la protection de la forêt) !

dscf2891

Le lendemain, départ 8h nous partons en direction de la rivière Nam Ha pour 24km de kayak au coeur de la jungle, avec deux stops dans des villages tribus. Nous sommes un groupe de 8 personnes (avec Sophie&Valérie, 2 allemands, 1 suisse et 1 chinois) accompagnés de 1 guide et 3 autres staffs.

dscf2785

La rivière est aux premiers abords assez calme avec quelques petits rapides. L’eau est à cette période un peu basse, donc nous restons parfois bloqués sur des satanés rochers, pour le plus grand bonheur de Martin qui doit descendre dans l’eau pour pousser le canoë 🙄 … Mais très bon moyen pour apprivoiser la petite bête et essayer de se coordonner (et aussi nous énerver l’un contre l’autre) ! 🙂

Nous nous arrêtons à un premier village de la tribu Khmu : Ban Nalan Tai, où nous déjeunons un merveilleux repas avec les doigts sur des feuilles de bananiers (à la locale) ! 😉

dscf2792 dscf2798dscf2803DCIM100GOPROG0050236.JPGDCIM100GOPROGOPR0285.JPG

C’est reparti pour le kayak ! Nous remarquons que plus nous avançons dans la rivière, plus l’eau devient de plus en plus haute et agitée, qui transforme la balade parfois en rafting un peu compliqué… Notre canoë se retourne même deux fois pour le plus grand bonheur de Serena qui adore l’eau et nous nous prenons parfois des branches pleines d’araignées en pleine face ! 😡

Pas du tout contents de ce début de journée kayak, une pause bien méritée s’impose au village d’une tribu Lanten : Ban Nam Koy, où nous nous incrustons à une fête qui bat son feu ! Les hommes d’un côté avec une seule femme qu’ils incitent à boire, et les femmes de l’autre côté toutes autour d’un homme, avec une ambiance beaucoup plus calme ! Nous nous disons qu’il s’agit peut-être d’un mariage ? Un homme nous fait goûter de l’alcool de bambou : super strong mais pas si mauvais ! 😉

dscf2808 dscf2809 dscf2810 dscf2811

Nous reprenons la rivière, où c’est désormais quasiment que du rafting ! Mais avec l’entraînement du jour et notre parfaite coordination (il n’y a rien de mieux que le travail d’équipe), nous devenons des champions et excellons parfaitement notre parcours sans rester coincer ni même tomber, à la plus grande surprise des autres personnes du groupe et des accompagnants ! Cette partie a totalement fait oublier notre début de journée chaotique, qui nous fait finalement adorer notre journée en kayak ! 😎

Nous arrivons à notre campement, le fisherman camp, où se trouve une cabane en bambou au bord de la rivière, perdue au milieu de la jungle !

Après une petite baignade pour Martin, nous prenons l’apéro au bord de la rivière avec Sophie&Valerie, puis dînons un merveilleux dîner, fait sur place par nos guides, à côté d’un feu de camp ! Une magnifique nuit étoilée s’offre à nous, accompagnée du doux son de la rivière, ainsi que des cris des animaux, omniprésents depuis le début de la journée !

dscf2818 dscf2823

Des bâtons de bambou et des sacs de patates en guise de lit (100% eco-tourisme !), ainsi qu’une moustiquaire, une courte nuit de sommeil nous attend ! 😕 Le petit déjeuner du lendemain est bien mérité !

dscf2827 dscf2830 dscf2831 dscf2834 dscf2839

Nous partons désormais pour une journée trekking avec le guide et un seul staff (les deux autres sont repartis avec les kayaks) !

Après avoir traversé la rivière, nous nous enfonçons dans la jungle dense ! Une énorme montée d’une heure et demi pour commencer, qui s’apparente plus à de l’escalade dans la forêt, sur une terre glissante et un chemin parfois frayé par notre guide ! Plus de larmes que de plaisir pour Serena, complètement essoufflée ! Arrivés au sommet, un point de vue sur la forêt primaire nous permet de reprendre notre souffle !

dscf2842

So&Val

dscf2845 dscf2848 dscf2857 dscf2861

Nous continuons notre trek avec tout au long seulement des montées et des descentes bien raides, où la seule chose que nous regardons sont nos pieds, pour éviter de se prendre des racines ou de glisser (une chute sur les fesses chacun au compteur)…

Nous traversons tout de même de magnifiques forêts de bambous, passons à côté de spectaculaires arbres centenaires, découvrons des traces d’animaux (biches, sangliers et même des griffures d’ours sur un arbre) et des plantes comestibles (testé et approuvé). Nous déjeunons au milieu de la jungle, toujours accompagnés des cris des animaux.

dscf2875 dscf2877-copie dscf2881

Nous finissons par longer un ruisseau interminable et bien glissant, jusqu’à rejoindre la rivière Nam Ha que nous traversons pour rejoindre le véhicule qui nous ramène enfin à la ville. 16h, libération : allelujah !

dscf2884

Pour conclure, la partie kayak a été géniale, nous gardons de très bons souvenirs, avec de belles rencontres locales et des magnifiques paysages ! Mais la partie trek a été un peu longue (1 heure dans la jungle aurait finalement suffit) et surtout beaucoup trop dure (niveau de difficulté 4/5), en particulier pour Serena qui fait de la tachycardie et qui s’essoufle donc deux fois plus rapidement qu’une personne « normale »… Depuis le début du voyage, nous avons toujours refusé de faire des treks en groupe car trop contraignant pour elle, qui doit s’adapter au rythme des autres. Mais en prenant son propre rythme, all is doable and she did it ! 😯

De retour en ville, une journée de repos est bien méritée dans notre bungalow du bonheur ! 🙂


Infos pratiques : (1€ = 8650 kips)

Déplacements :

  • Pick-up hôtel/bus station Houay Xay : 25 000 kips/personne
  • Minibus Houay Xay/Luang Namtha : 60 000 kips/personnes, départ 9h ou 12h30, durée 4 heures.

Activités payantes : 

  • Forest Retreat Laos (éco-tourisme) : 1 jour kayak (5 heures sans les pauses), 1 jour trek (5 heures sans les pauses), niveau de difficulté 4/5, prix dégressif selon le nombre de personnes (de 1 760 000 kips ou 220$ pour 1 personne jusqu’à 500 000 kips ou 63$ pour 8 personnes).

Logement : 

  • Taidam Guesthouse : bungalow double en bord de rivière, avec salle de bain eau chaude, ventilateur : 80 000 kips.

Prochaine étape : Nong Khiaw !