Kampot et Kep, Cambodge

Étape 38 : Kampot & Kep – 9/17 mars 2017

Nous prenons un bus à Sihanoukville pour nous diriger vers Kampot, qui se trouve seulement à 2 heures de route.

KAMPOT

Kampot est une charmante petite ville où il fait bon de s’y attarder ! En effet, la rivière et les bâtiments de l’époque coloniale française lui donne un charme fou, d’où la raison sans doute d’une grande présence d’étrangers expatriés.

Dès notre arrivée, nous nous sentons bien et décidons d’y rester cinq nuits ! Nous choisissons une guesthouse en dehors du centre ville, de l’autre côté de la rivière, où la vie locale est tout de même beaucoup plus présente ! 😉

Le fait de rester longtemps dans une ville nous permet d’avoir nos petites habitudes : tous les matins nous prenons un jus de coco frais à un petit shop local au bout de notre rue, puis notre petit déjeuner soit au Kampot Market, où nous prenons de merveilleux Banh Xeo (crêpe vietnamienne) à 3000KHR (0.75$), soit à un petit food truck belge, qui vend des bonnes pâtisseries à partir de 1$ (à côté du restaurant The Fishmarket) !

Nous déjeunons ensuite une nouvelle fois au Kampot Market. Nous adorons la frénésie qui règne dans ce marché, qui est en plus vraiment plus économique, avec des plats copieux à 3000KHR (0.75$), des jus de cannes à sucre à 2000KHR (0,50$), des gâteaux à la coco à 2000KHR (0,50$), des gaufres à 500KHR (0,13$), et surtout pleins de fruits (1kg de passion négocié à 2$ et 1kg de mangue à 1$). Dans ce marché tout est mélangé : street food, fruits, légumes, viande, poisson, cosmétique, textile, bijouterie, etc. Un vrai marché asiatique en somme ! 😛

Pour le soir, nous dînons à une gargote de rue italienne, notre QG : Ciao, où un couple italien-khmer prépare tout homemade et à la commande, des succulents raviolis, gnocchis, tagliatelles avec différentes sauces et bien sûr des pizzas ! Nous avons tout testé (de végétarien) et c’est juste merveilleusement bon (prix allant de 2,75$ à 4$) ! D’ailleurs ce restaurant nous fait fortement penser à Obermamma à Paris, car il faut arriver 1/2 heure avant l’ouverture (6pm) au risque de ne pas avoir de place ou de devoir attendre 1h30 son plat… Trop de succès que voulez-vous 😆 … Nous avons aussi testé des homemade dumplings végétariens, chez Ecran Noodle (l’italien ferme le dimanche 😐 ), qui sont excellents !

Nous avons loué un scooter pour deux jours, afin de visiter les alentours de Kampot !

Le premier jour, nous partons à la découverte du Parc National de Bokor qui se situe dans les montagnes ! La route pour accéder au sommet est magnifique et pleine de virages, entourée d’une épaisse forêt primaire et d’une belle vie sauvage (nous avons vu une adorable petite bête noire toute poilue non identifiée avec une longue queue traverser la route et un énorme toucan jaune voler au dessus de nous) !

Le sommet atteint les 1080m d’altitude, donc plus nous montons, plus les températures se rafraîchissent (mais ce n’est pas plus mal) ! Au sommet se trouve la station climatique de Bokor, ou la ville fantôme… En effet, les français avaient construit hôtel, église, casino, etc. dans les années 1920, puis cela a été abandonné aux khmers rouges dans les années 1970… Une atmosphère mystique, voir angoissante règne au sommet… Nous pourrions presque nous croire dans un film d’horreur (cela fait penser au film Shining pour les connaisseurs) ! La brume, fortement présente aujourd’hui, doit y être pour quelque chose ! 😆

Dans l’église fantôme, une messe improvisée par un groupe de vietnamiens catholiques est en cours ! Ils ont même ramené leurs statues de Jésus et Marie ! Martin est totalement sous le choc ! 😆 Nous passons un agréable petit moment de spiritualité !

Depuis le sommet du Bokor, nous bénéficions d’une merveilleuse vue sur… Les nuages !!! Ahah pas de bol, pas de viewpoint pour nous aujourd’hui ! 🙄

En fin de journée, nous allons voir de magnifiques marais salants, où des travailleurs sont en train de former des tas de sel… Le sel de Kampot serait comparable au sel de Guérande ! Un petit air de Noirmoutier (nostalgie) ! ❤

Le lendemain, nous partons en direction du Secret Lake et d’une plantation de poivre. La route est un peu chaotique, mais les paysages poussiéreux sont assez sympa !

Le poivre de Kampot serait apparement le meilleur poivre au monde ! Nous visitons La Plantation Pepper Farm, appartenant à un couple franco-belge, créée en 2013 ! Nous découvrons que le poivre pousse sur des lianes natives de l’Inde (Kerala), et est récolté au bout de 3 ans ! Le poivre de Kampot a été implanté lors du protectorat français !

Le poivrier ne donne que des grains de poivre rouge ou vert. Pour obtenir du poivre noir il faut tremper le poivre vert dans de l’eau bouillante puis le faire sécher au soleil. En ce qui concerne le poivre blanc, il provient exclusivement du poivre rouge où la peau est enlevée du grain, qui est bouilli et séché ensuite au soleil !

Dans cette plantation poussent aussi du poivre long, du curcumin et différents fruits (passionnnnn) !

L’après-midi, nous nous baladons en direction de quelques caves (Phnom Chhnork Temple & Kbal Romeas Caves) juste pour les paysages de la route, nous ne visitons pas les caves car elles sont payantes (c’est juste 1$ mais nous préférons garder notre argent) ! 😉

Deux très belles journées dans les alentours de Kampot, malgré la chaleur plus que présente qui nous aura coûté quelques coups de soleil ! 😆

Gros coup de cœur pour la ville de Kampot, son marché, sa street food et ses alentours ! Petit pincement au cœur de quitter notre petite routine ! 😳

KEP

Nous partons au petit matin en direction de Kep, à seulement 30 minutes de bus, pour nos 3 dernières nuits avant de passer la frontière avec le Vietnam !

Kep est une ville en bord de mer et a l’air d’être une ville fantôme : pas grand monde, une grande avenue à quatre voies vide et pas de centre ville distinct, juste quelques zones de concentration… Par contre, la plage de Kep nous fait penser à une plage de Noirmoutier (Marc, nous te laissons deviner laquelle) ! 🙂

À peine arrivés, nous louons un scooter pour visiter les environs ! Nous visitons pour commencer le Butterfly Garden, où une multitude de papillons vivent ! Dans ce lieu règne une sérénité absolue !

Puis nous montons au sommet du Parc National de Kep, une épaisse jungle habitée par une multitude d’oiseaux, où se trouvent différents viewpoints et une cascade sèche ! 😆 Un circuit de 8km est accessible en deux roues et des chemins piétons hors du sentier battu sont balisés !

Nous allons voir le Island Viewpoint à pied (où il faut bien grimper) qui nous offre une vue sur les îles ! Nous pouvons d’ailleurs apercevoir au très loin Phu Quoc, une île vietnamienne qui sera notre première étape au Vietnam ! 😉 La boucle en scooter dans le parc est très agréable !

Ensuite nous allons au Crab Market Psar K’Dam, où une multitude de touristes s’y rend pour manger le célèbre crabe au poivre vert ! Pour nous, ce sera notre délicieux kilo de passion quotidien à seulement 1,50$ ! ❤

Nous prenons maintenant la direction de la ville de Kampong Trach, où dans ses environs, nous attendent des montagnes karstiques et quelques caves ! Ici l’érosion forme de magnifiques sculptures aux pieds des montagnes ! Il y a même une swimming cave, une nouvelle fois sèche, mais qui nous donne accès à un magnifique viewpoint !

Nous croisons des troupeaux de chèvres avec des bébés tellement doux et des troupeaux de vaches en liberté ! Nous pourrions presque nous croire dans West World version asiatique (notre nouvelle série HBO) ! 😉

Les villageois sont ici extrêmement contents de nous voir, nous repèrent de loin (sans doute à cause de nos casques) et nous saluent avec de grands sourires ! Certains parlent même à Serena en Khmer ! 😉

La route est toujours autant poussiéreuse et rouge (même la végétation est recouverte de cette poussière rouge si représentante du Cambodge) et Martin est tellement bavard que nous en mangeons sur tout le trajet (beurk) ! 😳

Pour cette seconde journée en scooter, après un petit déjeuner chez L’épi D’or Kep French Bakery (mêmes prix qu’une boulangerie française), nous rejoignons la plage d’Angkaol, qui se situe à 25km de Kep et à seulement 11km du Vietnam !

Sur le chemin se trouvent des marais salants à perte de vue, où nous pouvons clairement apercevoir les fleurs de sel !

La Plage d’Angkaol en tant que soi n’a pas grand intérêt pour se baigner, mais le village de pêcheur est vraiment sympa et les habitants très souriants ! Nous grignotons des frites de tarot avec du sucre, confortablement installés sur nos hamacs, en regardant les pêcheurs travailler sur leurs bateaux !

Ensuite nous retournons du côté de Kampong Trach (petit coup de cœur pour les paysages), mais nous nous trompons de route et tombons nez à nez avec la frontière du Vietnam ! Ahah, à dans deux jours ! 😉 Nous rebroussons chemin et prenons cette fois-ci la bonne direction pour pique-niquer perchés sur le belvédère de la veille, avec vue sur les montagnes karstiques ! Paisible et serein moment de détente !

Nous prenons maintenant un chemin au hasard pour voir où est ce qu’il nous mène et croisons un adorable berger en train de laver sa vache qui pose pour notre photo ! 😆 Comment ne pas tomber sous le charme de ce peuple si souriant ? ❤

Le chemin nous mène à des maisons, où comme toujours enfants, parents, grands-parents, chiens, chats, vaches nous saluent, puis tout au bout de la route se trouve un énorme lac, où vient se refléter une montagne karstique ! Nous adorons !

Nous faisons demi tour, puis décidons une nouvelle fois de prendre un chemin non indiqué par notre carte, pour faire le tour d’une montagne… Nous voyons pleins d’entrées de caves puis tombons finalement sur l’entrée principale de la fameuse cave de Kampong Trach ! En réalité, toutes les entrées que nous avions aperçu, mènent à un énorme même puit de lumière dans cette montagne ! Impressionnant ! 😯

Nous rentrons pour nous poser un peu dans notre bungalow, puis tombons sur une super famille française avec 3 enfants (la plus jeune ayant 2 ans et demi) voyageant en Asie pour 4 mois ! Nous les avions déjà rencontré à la plantation de poivre de Kampot et devrions les recroiser aux Philippines ! Nous sommes complètement fan de ce qu’ils font ! Puis au moment de les quitter, une autre connaissance refait surface : Célia, rencontrée sur la boucle de Thakhek au Laos, puis revue par hasard à Siem Reap ! Incroyable comme le monde des voyageurs est petit ! 😮

Après avoir admiré un coucher de soleil sur la jetée du Sailing Club, nous dînons au Kepmandou avec Célia, Asna, une voyageuse solo de 18 ans qui fait tout le Cambodge en vélo (FOU), et Alexandra&Michaël, en voyage pour 4 mois ! Très bonne soirée en leurs compagnies ! 😀

Pour notre dernière journée au Cambodge, nous allons sur Koh Tonsai, plus connue sous le nom de Rabbit Island ! C’est une mignonne petite île, où l’eau est cristalline et incroyablement chaude ! Beaucoup d’énormes étoiles de mer sont aux alentours et quelques poissons visibles en snorkeling ! Nous passons une excellente journée avec Alexandra&Michaël, rencontrés la veille, ainsi que Manon&Alex, en voyage pour 6 mois, avec qui nous finissons la soirée ! Quatre très belles rencontres, que nous espérons recroiser sur notre route ! ❤

Nous avons adoré les alentours de Kep. Le Cambodge est pour nous une incroyable découverte, et à notre plus grande surprise un magnifique coup de cœur, non pas pour les paysages mais pour le pays en lui-même, sa vie paisible, son histoire terrifiante et ses habitants merveilleusement accueillants !

Le Cambodge est d’ailleurs le seul pays d’Asie pour le moment où nous nous verrions vraiment vivre, monter un business et faire de l’humanitaire (les idées grouillent dans nos têtes) ! ❤


Infos pratiques :

Déplacements :

  • Bus Sihanoukville/Kampot : 6$, départ 13h30, durée 2 heures.
  • Bus Kampot/Kep : 2$, départ 7h30 ou 13h, durée 30 minutes.
  • (Kampot) Scooter : 4$/24h.
  • (Kep) Scooter : 6$/24h. Loué à notre guesthouse mais sans doute moins cher directement à une agence ! Bon plan : l’essence en bouteille est moins cher qu’à la pompe, car achetée au Vietnam (3500KHR/litre) ! 😉
  • (Kep) Bateau Rabbit Island : 8$, négocié 7$ aller/retour. Départ 9h, retour 16h.

Hébergements :

  • (Kampot) Piphub Thmey Guesthouse : 6$ chambre double, salle de bain privée.
  • (Kep) Man Groove Kep : 6$ bungalow, salle de bain privée (tenu par un marseillais).

Activités payantes :

  • Parc National de Bokor : 0,50$/scooter.
  • Kep Butterfly Garden : donation à notre convenance.
  • Parc National de Kep : normalement 1$/personne mais nous n’avons pas eu de checkpoint donc gratuit (entrée côté est). 😉

Kampot et Kep, c’est :

  • Pas cher du tout,
  • Décontracté,
  • De la bonne nourriture (à Kampot),
  • Une forte chaleur et un soleil puissant,
  • Beaucoup d’étrangers,
  • Une poussière rouge omniprésente (vive la douche du soir),
  • Des alentours paisibles,
  • Des amours de locaux,
  • La fin de notre périple au Cambodge ! 😦

Prochaine étape : Vietnam !

Koh Rong et Koh Rong Sanloem, Cambodge

Étape 37 : Koh Rong & Koh Rong Sanloem – 1/8 mars 2017

Nous quittons la belle perle de l’Asie au petit matin, pour rejoindre le sud du Cambodge !

Après 5 heures de bus nous arrivons à Sihanoukville, une charmante station balnéaire où nous prenons 3 heures plus tard un speed boat pour prendre la direction de Koh Rong !

Après presque 6 mois de voyage, nous voilà pour la première fois à la plage ! Bonheur ! 😀

KOH RONG

Koh Rong est une petite île sauvage, encore préservée du tourisme de masse… Mais pour combien de temps ?

À peine arrivés sur la jetée de Koh Rong, au village de Koh Toch, nous prenons un bateau pick-up qui nous emmène directement devant notre hôtel, sur la plage de 4K.

4K beach est une belle plage de sable blanc, longue de 4km, au sud-est de l’île. Il y a seulement quelques petits complexes de bungalows de plage, du camping sauvage, ainsi que 2/3 restaurants, ce qui en fait une plage presque déserte avec une ambiance très décontractée ! 😎

Nous logeons dans un grand bungalow confortable en bambou en front de mer, tenu par des locaux.

Après une douce nuit de sommeil bercée par le son des vagues, nous sommes réveillés à 5h du matin par une énorme tempête de pluie, accompagnée d’éclairs et de tonnerre… Quel accueil ! Heureusement, après la tempête vient le beau temps, pour que nous puissions prendre notre petit déjeuner inclu dans le prix de notre chambre !

Plus tard, nos amis suisses, Camille&Christophe, avec qui nous avions passé quelques jours à Muang Ngoy Neua au Laos il y a plus d’un mois, nous rejoignent sur notre plage ! Quel plaisir de les retrouver !

Le soir nous allons dîner à Koh Toch Village. Pour cela, nous rejoignons ce village par un petit chemin tracé le long de la plage en 45 minutes environ.

Changement radical d’ambiance. Les hippies junkies ont élu domicile dans ce village. Musique, bars, restaurants, alcool à foison, une ambiance baba cool règne dans ce village ! Les restaurants vegan sont en fait des bars à weed 😆 et beaucoup de pancartes indiquent qu’ils recherchent du « western staff » … Tout le côté sauvage de l’île perd tout de suite de son charme ! Cependant, un bon amok aux légumes chez Nice Food Restaurant et une coinche des familles nous suffisent pour passer une soirée bien conviviale ! 🙂

Le lendemain, nous partons tous les quatre en direction de Long Beach. Pour cela nous devons traverser l’île en largeur afin de nous retrouver du côté sud-ouest ! Nous pensions à une balade paisible dans la jungle, une nouvelle fois nous pensions très mal : nous devons gravir une montagne ! 😳

Cependant, la récompense en vaut vraiment la peine ! Une superbe plage de sable blanc de 7km, une étendue à perte de vue d’eau turquoise cristalline, à la température parfaite (quoi qu’un peu trop chaude), sans aucune vague et quasiment personne autour de nous… Complètement sauvage ! MA-GNI-FIQUE ! De loin notre plage préférée de l’île (presque digne des Maldives) ! Baignade et coinche sont au programme de cette journée farniente ! 😛

Pour rentrer, nous réussissons à négocier un bateau pour nous déposer à Koh Toch (flemme de reprendre le chemin retour dans la jungle), puis nous dînons pour la dernière fois tous les quatre ensemble, une très bonne pizza au Coco Bar ! 😉

Nous nous séparons de nos compatriotes suisses, que nous sommes ravis d’avoir revu ! À très bientôt les amis, quelque part dans le monde ! ❤

Pour notre dernière journée à Koh Rong, nous restons sur 4K Beach pour un repos total ! La mer est aujourd’hui un peu agitée, nous en profitons pour bouquiner nos livres achetés à Phnom Penh et manger « une chier » de délicieuses mangues et de fruits de la passion (comme diraient nos voisins les suisses) ! 😆

KOH RONG SANLOEM

Le lendemain midi, nous quittons Koh Rong en bateau pour rejoindre Koh Rong Sanloem.

Cette île est la petite sœur de Koh Rong, en encore plus sauvage et beaucoup plus calme ! Nous décidons de loger à Saracen Bay, une magnifique plage de sable blanc, avec un dégradé de bleu de folie (pour changer), bien protégée du vent ! 😀

Cette fois-ci un peu plus de complexes de bungalows le long de la plage par rapport à 4K Beach, mais l’ambiance y est tout de même très calme ! Nous rejoignons notre logement, encore un petit bungalow rustique tout confort, en front de mer.

En récupérant notre clef, nous nous rendons compte qu’elle est tordue et qu’elle n’ouvre plus notre porte ! Pas de problème : le khmer, qui n’a apparemment pas le double de la clef, sort alors ses outils, casse la serrure et nous installe une chaîne puis nous donne notre nouveau cadenas ! Efficace ! 😆

Notre programme se veut très stricte : nous ne faisons RIEN pendant quatre jours, nous avons tous les deux besoin de repos !

Pour résumer nos journées : baignade dans une magnifique eau turquoise quasiment seuls, manger des plats khmers et des glaces, observer les méduses inoffensives, soigner la vilaine otite de Martin (se jeter dans les vagues n’était peut-être pas une bonne idée 😕 ), faire du paddle, dormir, regarder notre nouvelle série West World et les derniers épisodes de TWD, dîner aux chandelles au bord de la mer chez Secret Paradise Resort, jouer au Robinson, etc.

Bon, nous vous avouons que nous avons vite tourné en rond, nous ne sommes pas habitués à passer des vacances à ne rien faire, il est temps de repartir sur le continent ! 😮

Nous avons rendez-vous à 9h30 à la jetée, afin de prendre notre speed boat pour Sihanoukville. Pour cela, nous devons traverser toute la plage avec nos sacs à dos, sous une chaleur accablante ! Arrivés tout en sueur au port, le staff nous annonce que nous allons prendre un bateau pick-up pour nous emmener à l’autre jetée au bout de la plage… « Ah oui la jetée qui se situe à 10 mètres de notre bungalow ? Oui, oui c’est bien celle là ! Ah ok… » 😡 🙄

Retour très agité vers le continent (pleins de petits vomitos de la part des passagers), nous arrivons à Sihanoukville, où nous déjeunons dans un excellent restaurant vegan, le DAO of Life, qui possède bien évidemment des chats, avant de prendre notre bus pour notre prochaine étape ! 😀

Koh Rong et Koh Rong Sanloem sont des superbes îles sauvages ! Nous avons adoré notre séjour et sommes conscients de la chance que nous avons d’y avoir été maintenant… En effet, il est facile de voir que beaucoup de constructions sont en cours et que le côté sauvage ne restera pas intact encore longtemps (et sans compter qu’un projet d’aéroport est en train de voir le jour)… Koh Toch village à Koh Rong en est déjà un peu la preuve ! 😉 De plus, des full moon et jungle parties sont déjà organisées, et les hôtels poussent comme des mauvaises herbes (grosse invasion de proprios venus des pays de l’est) ! Mais cela peut donner des idées (business is business après tout) ! Koh Rong a une clientèle plus jeune et fêtarde, tandis que Koh Rong Sanloem est plus familiale et tranquille, difficile de choisir une île préférée tellement elles sont différentes et magnifiques à leurs manières ! 🙂


Infos pratiques :

Déplacements :

  • Bus local Phnom Penh/Sihanoukville : 7$, départ 7h, arrivée 12h.
  • Speed boat aller Sihanoukville/Koh Rong et retour Koh Rong Sanloem/Sihanoukville : 20$. Départ 9h, 11h ou 15h. Retour 10h, 13h ou 16h. Durée 45 minutes/1 heure.
  • (Koh Rong) Bateau Long Beach/Koh Toch village : 5$/personne, négocié 2$/personne.
  • Bateau Koh Rong (Koh Toch Village)/Koh Rong Sanloem (Saracem Bay) : 5$, départ 8h30 ou 12h30. Durée +/- 1h45.

Logements :

  • (Koh Rong/4K beach) Pura Vita Beach Resort : 59$ sur place, nous avons eu une promo sur Agoda 38$ pour les 3 premières nuits, puis nous avons négocié la dernière nuit à 35$. Bungalow sur pilotis en bois spacieux avec terrasse en front de mer (nous avions le bungalow 5), grande salle de bain privée, petit déjeuner copieux inclu et très bon restaurant (mais un peu cher, 6$ un plat végétarien).
  • (Koh Rong Sanloem/Saracen Bay) Home Stay Resort : 40$ sur place, nous avons payé 25$ sur Agoda. bungalow sur pilotis en bois avec terrasse, en front de mer, salle de bain privée. Très bon restaurant (nous prenions un plat pour deux, les portions sont généreuses, 4$ un plat végétarien).

Activités :

  • Stand up paddle : 7$/heure, négocié 5$.

Les îles du Cambodge, c’est :

  • Cher, 😆
  • Du sable blanc version sucre glace,
  • Des plages désertes,
  • Une eau bleue cristalline,
  • Des bungalows rustiques,
  • Du calme,
  • Des sandflies, des moustiques et des geckos,
  • Des hippies,
  • Encore paisible malgré la menace des promoteurs,
  • Des futurs Koh Samui et Koh Pha-Ngan (= l’enfer).

Prochaine étape : Kampot !

Phnom Penh, Cambodge

Étape 36 : Phnom Penh – 26 février / 1 mars 2017

Après une longue journée dans le bus local pour rejoindre Phnom Penh, nous marchons vers notre guesthouse.

Phnom Penh, surnommée la perle de l’Asie, est la capitale du Cambodge. Grande excitation à l’idée de découvrir cette ville, où le papa de Serena a grandi de ses 4 à ses 16 ans, avant de venir vivre en France en 1967, juste avant que les embrouilles arrivent !

Nos premières impressions sont très positives : ville à taille humaine, street food, beaucoup de deux roues et de tuk-tuks, vieux bâtiments qui contrastent avec les nouveaux buildings en construction, poteaux surchargés de fils électriques, chaleur étouffante, etc. Bref, tout ce qu’il faut pour donner du charme à une parfaite capitale asiatique ! Nous sommes totalement concquis ! ❤

dscf4427 dscf4431 dscf4433 dscf4434 dscf4436 dscf4437 dscf4438

Après un bon jus de canne à sucre et des espèces de beignets salés, nous déposons nos affaires dans notre chambre puis partons au marché de nuit (il se fait déjà tard et nous crevons la dalle !). 😆

dscf4428

Le Phnom Penh Night Market est animé d’une musique locale, de beaucoup de stands de vêtements et babioles, mais surtout d’une partie food court ! Bien évidemment de la viande, mais nous réussissons toujours à trouver notre bonheur : lait de soja homemade et nouilles sautées au tofu ! Ce que nous aimons dans ce marché, c’est que nous mangeons à même le sol sur des tapis de bambou : atypique ! 🙂

dscf4440 dscf4443

Le lendemain, nous partons récupérer à la poste restante la nouvelle CB de Martin (il a perdu son ancienne depuis Chiang Rai 😉 merci les mamans ❤ !), l’occasion d’enfin tester la banque N26 !

Puis, pris d’une énorme fatigue soudaine, nous rentrons nous reposer dans notre chambre… À 14h nous avons un rendez-vous chez Raffles Medical pour notre demande de WHV pour l’Australie… En effet, étant en Asie depuis plus de 3 mois, un check-up est nécessaire… Cependant, ce qui nous intéresse le plus est de savoir notre nouveau poids !!! 😆 Verdict : Martin a perdu 3,5kg, et Serena en a pris 2 ! SCANDALE ! 😡

Après trois bonnes heures d’analyses, nous sortons et tombons nez à nez avec… Éric Kayser, une boulangerie française ! Nous n’hésitons pas une seule seconde pour y prendre notre goûter (de quoi nourrir les nouveaux bourrelets de Serena) ! 😉

dscf4448

Non loin de là se trouvent l’Independance Monument, le Wat Langka, la statue du roi Monorom Sihanouk ainsi que le monument de l’amitié Cambodge/Vietnam !

dscf4449 dscf4450 dscf4457 dscf4459 dscf4509

Ensuite, nous décidons de nous rendre aux anciennes maisons du papa de Serena pour voir ce qu’elles sont devenues… Pas de chance, elles ne ressemblent plus du tout à ce qu’elles étaient ! 😦

Le lendemain, journée bouleversante… Nous visitons l’horrible Tuol Sleng Genocide Museum, plus connu sous le nom de S21

Le 17 avril 1975, deux semaines avant la chute de Saigon, les Khmers Rouges ont pris d’assaut Phnom Penh et ont mis en place la plus radicale et brutale restructuration d’une société jamais tentée… Sous le pouvoir de Pol Pot, le Cambodge, alors renommé Kampuchéa démocratique, est devenu un énorme camp d’esclavagisme : surveillance, famine, terreur, exécutions… Les écoles ont été fermées, la monnaie abolie et les religions interdites…

Le lycée Tuol Svay Prey a alors été transformé en un centre de détention le plus secret d’un réseau qui comportait 200 prisons, où les détenus (innocents) étaient torturés par les Khmers Rouges. Les prisonniers de Tuol Sleng étaient emmenés aux « Killing Fields » de Choeung Ek, où ils étaient exécutés, puis enterrés dans des fosses communes…

Les vietnamiens ont libéré la ville presque vide de Phnom Penh le 7 janvier 1979 et mis fin au règne des Khmers Rouges. Environ 2 millions de personnes (sur 7,7 millions d’habitants à l’époque) ont péri entre les mains de Pol Pot et ses suiveurs.

Entre 12 000 et 20 000 personnes ont été détenus à S21. Il n’y a que 7 survivants… Nous avons l’immense honneur de rencontrer deux d’entres eux : CHUM MEY et BOU MENG, les regards remplis d’émotion… ❤

Aujourd’hui, cette abominable prison a été transformée en musée, en testament des crimes des Khmers Rouges.

« Nous n’oublierons jamais les crimes commis sous le régime du Kampuchéa démocratique, 17 avril 1975 – 7 janvier 1979. »

dscf4473 dscf4475 dscf4476 dscf4478 dscf4482 dscf4485 dscf4489 dscf4492 dscf4494 dscf4496 dscf4500 dscf4501 dscf4504

Pour en savoir plus sur ce crime contre l’humanité, un reportage Arte, S21, la machine de mort Khmere Rouge, retrace tout ce que nous avons appris dans ce musée…

Complètement bouleversés par cette visite, nous ne souhaitons pas visiter le Killing Fields, et décidons de complètement nous changer les idées au Aeon Mall… Petites emplettes et ramen pour nous remonter le moral.

En fin de journée, nous allons au Phsar Kandal, un marché local, afin de nous réapprovisionner en fruits de la passion : 2$50 les 2kg, magnifique ! 😆

Phnom Penh est un gros coup de cœur ! Son histoire, son mode de vie, ses habitants… Nous reviendrons nous en sommes sûrs ! ❤


Infos pratiques : 

Déplacements : 

  • Bus local Siem Reap/Phnom Penh : 5$50, départ 9h, durée 6 heures. 

Logements : 

  • Longlin House I : 7$ chambre double, salle de bain privée.

Activités payantes :

  • Tuol Sleng Museum : 3$ l’entrée ou 6$ l’entrée avec l’audio guide (fortement conseillé). 

Phnom Penh, c’est :

  • Un passé bouleversant,
  • Une circulation dense qui donne tout son charme (nous pourrions presque nous croire de retour en Inde),
  • De la street food partout,
  • Des quartiers résidentiels,
  • De la pauvreté,
  • Des enseignes occidentales,
  • Des « tuk-tuk sir, lady » toujours avec le sourire,
  • Un énorme coup de cœur !

Prochaine étape : Koh Rong !

Siem Reap, Cambodge

Étape 35 : Siem Reap, 22/26 février 2017

Siem Reap

Nous quittons Sen Monorom et nos deux compagnons de voyage, Roxane&Kevin, pour prendre la direction de Siem Reap dans le nord-ouest ! Nous devrions et espérons les retrouver en Indonésie, ou au pire des cas en Australie ! ❤

Siem Reap est la deuxième plus grande ville du Cambodge ! Avec les fortes chaleurs annoncées, nous choisissons un hôtel avec piscine, excentré de l’agitation du centre ville ! Pari gagné, nous nous retrouvons dans un véritable havre de paix !

dscf4215dscf4214

Siem Reap est le point de chute pour visiter le célèbre site archéologique d’Angkor, composé d’un ensemble de ruines et d’aménagement hydraulique, qui fut l’une des capitales de l’Empire Khmer (du IXe au XVème siècle environ). Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992 !

Nous choisissons de prendre un ticket trois jours à 62$ pour Martin, Serena ne payant pas grâce à son visa K (merci papa, danse de la joie, danse du bonheur !). 😀

Notre programme des trois jours se veut très simple : petit déjeuner chez Two Sister Café & Restaurant (presque tout est à 1$ et c’est extrêmement bien servi, merci R&K pour le bon plan 😉 ), ensuite nous visitons les temples le matin, quand les températures sont encore clémentes, puis de 12h à 16h nous nous rafraîchissons avec un bon jus de canne à sucre, avant de plouf dans la piscine, puis repartons voir le coucher de soleil pour enfin finir au marché de nuit (nhom nhom nhom) !

PETIT CIRCUIT

Angkor Wat : le plus connu et le plus vaste monument religieux du monde, c’est le symbole du Cambodge (très très fréquenté).

C’est la dernière expression du génie des khmers ! Angkor Wat représente symboliquement le Mont Meru, une montagne mythique considérée comme l’axe du monde pour les persans, les bouddhistes et les hindous !

Nous avons tenté tous les jours de nous lever pour le lever du soleil, mais ce fut un échec à chaque fois : nous ne nous sommes pas réveillés (le voyage fatigue) ! 😆

dscf4225 dscf4229 dscf4238dscf4357 dscf4362

Angkor Thom : un ensemble architecturale où nous rentrons par des portes impressionnantes avec 54 démons et 54 dieux de chaque côté qui nous accueillent !

dscf4369 dscf4373 dscf4374

Bayon Temple : le temple principal de Angkor Thom (très très touristique). Composé de 54 tours gothiques, 216 gargantuesques visages souriants de Avalokiteshvara et 1,2km de bas-reliefs ! Impressionnant malgré la horde de chinois ! 😉

dscf4249 dscf4269 dscf4274 dscf4276 dscf4278 dscf4290 dscf4297

Baphuon Temple

dscf4306

Phimeanakas Temple

dscf4307

Terrace of the elephants

dscf4309 dscf4311

Ta Keo Temple

dscf4314

Ta Prohm : le célèbre temple où le film Lara Croft a été tourné (très très touristique) ! Quand la nature reprend ses droits… ❤

dscf4316 dscf4322 dscf4339

Banteay Kdei

dscf4341 dscf4345dscf4350

Kravan Temple

dscf4352 dscf4353

GRAND CIRCUIT

Preah Khan Temple : un magnifique temple unissant le bouddhisme et l’hindouisme, un de nos coups de cœur ! ❤

dscf4382dscf4387 dscf4388 dscf4392 dscf4397dscf4402

Neak Pean Temple : le temple n’a rien de spécial mais le lac qui l’entoure est magnifique !

dscf4405

Ta Som Temple : tout au fond du temple, un magnifique arbre ne fait qu’un avec une porte ! ❤

dscf4410 dscf4414

East Mebon

dscf4419

Pre Rup

dscf4420

Srah Srang

dscf4423

Après trois jours dans les temples d’Angkor, nous ne sommes pas du tout lassés ! Ce serait un sacrilège de ne faire qu’un jour ici ! Pour aimer Angkor, il faut sortir des circuits touristiques, et ne pas faire seulement les trois gros temples envahis par la horde de touristes !

Nous aimons l’atmosphère de cet ensemble architecturale splendide, avec des détails d’une finesse incroyable, d’un peuple puissant d’une autre époque ! ❤

Quant à Siem Reap, c’est une ville très animée : les marchés de nuit, la street food à 1$, l’invasion un peu too much des occidentaux, les supermarchés avec des produits français, la fête, etc.

dscf4216dscf4247dscf4424

Bref nous avons adoré autant les temples d’Angkor que la ville de Siem Reap ! De plus, nous trouvons les cambodgiens adorables, tous amoureux de Serena dès qu’ils voient son visa K ! 😆


Infos pratiques :

Déplacements :

  • Bus express Sen Monorom/Siem Reap : 17$, départ 8h, arrivée 18h.
  • Location Honda semi-automatique 110cc : 10$/jour, négociée 9$/jour pour 3 jours.

Logement :

  • Day day inn : 32$ la chambre double, salle de bain eau chaude, mais promotion sur agoda 10$ + geste commerciale suite à une erreur, 8$. 🙂

Activités payantes :

  • Angkor : pass 1J 40$ ; pass 3J 62$ ; pass 7J 72$. Gratuit pour les détenteurs du visa K (né ou parent né au Cambodge).

Siem Reap, c’est :

  • Le retour des repas à 1$ ! Youhou
  • Une animation internationale du centre ville !
  • Du fromage français au Angkor Market !!!
  • La chaleur !!!!
  • Le tourisme de masse !
  • La gentillesse des cambodgiens !
  • Des locaux qui jouent au badminfoot (mot inventé de toute pièce désignant un sport où il faut se renvoyer par le pied un objet ressemblant à plusieurs volants de badminton empilés).

Prochaine étape : Phnom Penh !

Kratie et Sen Monorom, Cambodge

Étape 34 : Kratie et Sen Monorom – 17/22 février 2017

Don Khon (Laos) > Kratie

Nous quittons le Laos par la célèbre frontière connue pour sa corruption : une très longue journée d’attente et de transport nous attend !

Nous prenons un bateau pour quitter l’île de Don Khon à 8h et nous arrivons à la bus station de Naka Sang. Nous sommes très nombreux ! Un laotien nous demande à tous de lui donner nos passeports et de payer 40$, pour faire toutes nos formalités de passage de frontière pour nous, sans que nous n’ayons à sortir du bus : 35$ pour le visa, 2$ pour le tampon de sortie laotien (?), 1$ pour le médecin (??) et 2$ pour le tampon d’entrée cambodgien (???) ! Serena ayant déjà son exemption de visa, Martin refuse bien évidement ce service (cette arnaque) ! 🙄

À 10h30, nous quittons enfin la bus station en direction de la border, qui se trouve à seulement quelques minutes.

  • Première bataille : éviter la corruption côté Laos 😡

Petite boule au ventre en arrivant devant les officiers laotiens pour avoir notre tampon de sortie, sans lequel nous ne pouvons entrer au Cambodge ! Ils demandent au premières personnes de payer 2$ s’ils veulent avoir un tampon ! Par chance, ils refusent ! C’est le début d’une très longue bataille : ils donnent leurs passeports et les officiers les leur rejettent sans le tampon ! Cette mascarade va durer une bonne vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’une première personne dans la file craque et se décide à payer pour ne pas louper le bus ! C’est foutu, une personne a craqué, ils ont gagné !

Nous laissons tout le monde passer et attendons d’être moins nombreux pour reprendre la négociation ! Nous sommes plus que sept, c’est parfait ! Martin intervient finalement en leur demandant d’être sympa, nous voyageons pour un long moment, nous sommes plus que sept personnes, ce n’est pas énorme ! Ils continuent à refuser… Après 1h de négociation acharnée, Martin fini par demander à Serena si nous abandonnons, mais elle propose une dernière tentative, payer juste 1$ par personne ! Hurrah, ils acceptent et même avec un grand sourire !

Maigre victoire mais nous sommes tout de même satisfaits !

  • Deuxième bataille : éviter les faux médecins qui vont nous prendre la température pour 1$ 😡

Nous traversons la frontière, personne en vue ! Ouf ! Arrivés à l’immigration cambodgienne, nous rejoignons la foule quand un homme nous appelle pour remplir des formulaires et nous demande d’entrer dans une cabine ! Martin, pas dupe, lui fait un geste de désinvolture de la main, puis nous partons ! 🙄

  • Troisième bataille, éviter la corruption côté Cambodge 😡

Martin va se servir de Serena et de son exemption de visa (son papa est « né » au Cambodge) afin de négocier ! Serena montre son visa au premier agent, c’est avec un grand sourire et en français qu’il lui dit d’aller directement aux tampons ! Martin donne à son tour son passeport pour demander son visa : 35$, c’est fait en 5 minutes ! Nous passons enfin aux tampons ! De même, c’est très rapide, les agents sont très gentils avec nous, à la vue du visa de Serena, et lui parlent même en khmer (qu’elle ne parle pas du tout) ! Nous sortons, mais où était la corruption ? Nous nous apercevons après, qu’en réalité le vrai prix du visa cambodgien est de 30$ et non de 35$ (bien comme nous avions vu pendant nos recherches) ! Ils ont incorporé la corruption dans le prix du visa, les malins ! Heureusement que Serena a une exemption de visa pour diminuer la note salée ! Ce n’est pas grand chose, ça énerve, mais c’est le jeu ! 🙂

Il est 12h30, nous partons en minibus en direction de Kratie et arrivons à 18h30, 6 heures pour faire seulement 200km (sans commentaire) !

Kratie

Nous arrivons à Kratie, une petite ville au bord du Mékong (il nous suit partout). Ce lieu est très connu pour observer les célèbres dauphins de l’Irrawaddy, une espèce en voie de disparition (moins de 85 entre le Laos et Kratie) ! Ils sont reconnaissables avec leur absence de nez et de dorsale !

dscf4091

En arrivant à notre guesthouse, nous remarquons que nos amis Roxane&Kevin sont dans cette même guesthouse ! Souvenez-vous, nos deux amis rencontrés en Inde, à Jaipur, en tour du monde à durée indéterminée comme nous, ils sont partis le même jour, dans le même avion Paris/Delhi ! Nous les avions revus à Pushkar, puis à Udaipur pour une balade à vélo avec les belges, Gary&Antoine ! Après presque 5 mois, nous les retrouvons et avons beaucoup d’aventures à nous raconter ! 😉 Pour découvrir leur chaine YouTube, c’est par ici : R&K !

Le lendemain matin, nous partons tous les quatre à Kampi, à 15km au nord de Kratie, et embarquons dans une pirogue pour aller observer ces fameux dauphins ! À peine 5 minutes plus tard, moteur éteint, nous en apercevons déjà un premier, puis deux, puis une succession de plusieurs dauphins ! Nous les voyons bien évidement de loin, aux grands regrets de Kevin et Martin qui pensaient pouvoir nager avec eux 😆 le but étant de les observer à leur état sauvage (et nous n’avons malheureusement pas un zoom de paparazzi pour avoir de beaux clichés) ! 😉 Très belle et paisible expérience !

dscf4068 dscf4074 dscf4084

Nous faisons ensuite un petit tour au marché local pour acheter des fruits (chom chom en vietnamien, aucune idée du nom en français) et du bon jus de canne à sucre ! Nous finissons notre journée par un petit coucher de soleil sur la jetée, quelque peu caché/gâché par les nuages ! 😉

dscf4087 dscf4088 dscf4089 dscf4095 dscf4099 dscf4101


Infos pratiques : (tout peut se payer en $ au Cambodge)

Déplacements :

  • Don Khon/Kratie (bateau + 3 vans) = 22$ ou 175 000 kips/personne, départ 8h, arrivée 18h30.

Hébergement :

  • Star Backpackers Guesthouse : 6$ sur place, 7$ via agoda, chambre double, salle de bain privée.

Activités payantes :

  • Tuk-tuk Kratie/Kampi aller-retour : 10$/4 personnes.
  • Bateau 1h pour observer les dauphins : 1-2 personnes 9$/personne, 3+ 7$/personne.

Sen Monorom (Mondulkiri)

Nous repartons le lendemain tous les quatre en direction de la province de Mondulkiri, les vallées sauvages de l’est du Cambodge ! Mais c’est aussi la région où le peuple indigène Bunong et leurs nobles éléphants vivent, raison de notre venue !

dscf4106 dscf4109 dscf4112 dscf4113

Nous trouvons une guesthouse avec des cabanes sur pilotis bien roots, où nous rencontrons pleins de colocataires : chat tout doux qui attend tous les soirs à notre porte pour dormir avec nous, chienne toute adorable qui n’est que câlin, écureuil tout mignon impossible à approcher, gecko tout bruyant qui hurle toute la nuit, grenouille toute gluante qui nous observe sous la douche, mais surtout araignée toute poilue qui nous regarde dormir… Le bad !

dscf4115img_9546 img_9635

Nous réservons une journée d’expérience au cœur de la jungle et des éléphants chez Bunong Elephant Project !

Après avoir fait des recherches sur tous les sanctuaires qui proposaient des expériences avec des éléphants, notre choix s’est tourné sur celui-ci, dont le projet nous intéresse plus que de faire du bénévolat dans une organisation tenue par des occidentaux et où il faut payer une somme exorbitante !

Le Bunong Elephant Project est une organisation éco-tourisme tenue par des cambodgiens, développée en accord et en partenariat avec la communauté Bunong de Mondulkiri, dont le but est d’être éthique autant avec les éléphants qu’avec le peuple indigène !

Dans le sanctuaire de Bunong Elephant Project, les éléphants vivent en liberté à côté de leur village, au coeur de la jungle et ne sont plus du tout exploités pour le business ou le travail. Les bénéfices de cette organisation reviennent aux communautés indigènes Bunong, afin de préserver la forêt et les éléphants !

Aujourd’hui, il n’y a plus que 50 éléphants domestiques dans la province de Mondulkiri et ils deviennent de plus en plus vieux. Cependant, pour des raisons financières, le peuple Bunong ne peut se permettre d’avoir des éléphanteaux !

L’objectif de ce projet est donc de protéger les éléphants et les laisser vivre dans leur milieu naturel, donner des revenus au peuple Bunong afin qu’ils n’utilisent pas ces éléphants pour le travail et enfin les faire se reproduire entres eux, pour éviter leur disparition !

Pour financer tout cela, cette organisation propose des treks dans la jungle et des journées d’immersion avec les éléphants ! Tandis que Roxane&Kevin partent en trek (1 jour trek, 1 jour éléphant), nous choisissons de ne faire que la journée avec les éléphants avec eux ! Nous partons en Jeep au village Bunong, puis partons en direction de la jungle (trek d’une petite demi heure) pour aller à la rencontre de ces majestueux pachydermes ! Ce village en possède huit mais nous n’en verrons que deux pour leur tranquillité ! Au total, nous sommes seulement huit personnes : nous quatre, un couple bordelais, Manon&Simon, et deux québécoises, Axelle&Sarah !

Magnifique journée que nous passons avec ces nobles éléphants, d’une classe ultime et d’une gentillesse incroyable ! Nous sommes complètement sous le charme ! Après les avoir nourri de quelques cannes à sucre (celles que Kevin et Martin n’ont pas encore mangé 😆 ), nous passons notre journée à les observer se frotter contre les arbres, se mettre de la boue pour se protéger des insectes, manger, se balader ! Ils sont heureux, et cela se voit grandement !

Nous déjeunons plus loin, pendant que les éléphants se baladent tranquillement dans les environs puis le moment tant attendu est arrivé : le bain des éléphants ! Tous les après-midis, le mahout emmène son éléphant à la rivière pour le nettoyer ! Nous pouvons même participer à ce bain grandiose ! D’habitude, Serena met 10 ans avant de rentrer dans l’eau, cette fois-ci, c’est ni une ni deux qu’elle se jette dans l’eau pour aller frotter ces bêtes géantes ! Un moment inoubliable qui restera à jamais graver dans nos mémoires ! ❤

dscf4146 dscf4167 dscf4182 dscf4186 dscf4187 dscf4192 dscf4199 dscf4202 dscf4204 dscf4211


Infos pratiques :

Déplacements :

  • Bus local Kratie/Sen Monorom : 5$, départ 8h45, arrivée 14h.

Hébergement :

  • Happy Elephant Bungalow : 8$ chambre quadruple avec salle de bain ou 5$ chambre double avec salle de bain.

Activités payantes :

  • 1 Day Elephant Experience Tour : 35$/personne.

Ce que nous relevons sur ce début de trip au Cambodge :

  • Le fait de pouvoir tout payer en dollars donne l’impression que tout est si cher (la nourriture est vraiment très chère !).
  • Les paysages arides, la terre rouge et la chaleur ardente (38 degrés à notre arrivée) !
  • Le retour des douches froides que nous n’avons quasiment pas eu depuis le Népal !
  • Les moustiques (seulement pour Serena) !!!
  • Les occidentaux propriétaires de nos deux premières guesthouses (espagnol à Kratie, française à Sen Monorom).
  • Le sourire des cambodgiens !

Prochaine étape : Siem Reap !