Nusa Penida et Lombok, Indonésie

Nusa Penida et Lombok – 26 juin/3 juillet 2017

Nous quittons notre bien aimée Sulawesi, pour rejoindre le sud de l’Indonésie pour nos 3 dernières semaines en Asie ! 😦

Nous retrouvons pour quelques jours les copains de Paris, Marianne&Chris et Camille&Ben en vacances en Indonésie pour 3 semaines ! Yihaaaaa ! ❤


❤ NUSA PENIDA – 26/30 juin 2017

Nous commençons par la petite île de Nusa Penida, à l’est de Bali !

Comment se rendre à Nusa Penida ? 1€=14 000IDR

  1. Nous prenons un avion à Makassar, en direction de Denpasar (Sriwijaya Air : 71€). Départ prévu à 15h, pour un vol d’une heure seulement.
  2. Arrivés à Bali, nous prenons un Grab (110 000IDR, attention à la mafia des taxis qui essaye de vous arnaquer) pour nous emmener dans le coin de Sanur (à côté du port), où nous passons la nuit (Santhi Homestay, 150 000IDR la chambre double avec salle de bain privée).
  3. Le lendemain matin, pour nous rendre sur Nusa Penida, le fast boat qui relie directement Sanur (Bali) à Sampalan (Nusa Penida) est déjà complet (125 000IDR/pax), nous prenons alors un autre fast boat qui relie Sanur à Toyapakeh (Nusa Penida) avec Billabong Angel’s, 175 000IDR/pax, départ 9h, durée 1 heure. La montée sur le bateau est assez folklorique, due aux énormes vagues et à l’absence de ponton (pour résumer il ne faut pas avoir peur de se mouiller)… 😆
  4. Nous prenons maintenant un ojek (moto taxi) pour nous déposer à notre hôtel de Sampalan (50 000IDR/pax).

Où dormir à Nusa Penida ? 1€=14 000IDR

Nous logeons au Nusa Garden Bungalow, de spacieux bungalows avec salle de bain privée à 250 000IDR via Agoda, avec un paisible jardin habité par deux chats, un singe attaché ( 😡 ), un canard et un chien parfois féroce…

Les gérants sont ukrainiens et ne nous ont pas adressé la parole de tout le séjour, malgré nos tentatives de « bonjour » ! 😆

Nusa Penida.

C’est un paradis perdu, encore peu connu du tourisme de masse de Bali ! L’île est majoritairement hindoue, ce qui nous rappelle fortement notre Inde adorée, où il y a toujours quelque chose à fêter ! 😉

Cette île est un ancien lieu maudit car elle abriterait des démons… Pour notre part, nous la trouvons très paisible, sauvage et surtout pas du tout touristique : tout ce que nous aimons ! 😉

Que faire à Nusa Penida ? 1€=14 000IDR

Nous louons un scooter (70 000IDR/jour) directement avec notre logement.

JOUR 1 :

❤ Nous arrivons en milieu de journée et décidons d’aller voir le temple Giri Putri (donation de 20 000IDR/pax pour les non hindous). Il s’agit d’une grotte découverte en 1993, qui abrite un temple hindou ! Obligatoirement vêtus d’un sarong, nous grimpons les quelques marches, accompagnés de quelques singes, pour accéder à l’entrée de cette grotte… Un rituel est en cours, nous observons les pèlerins, habillés de manière très classe, prier… Nous entrons maintenant dans la cave en rampant, par un minuscule petit trou, digne des accès « illégaux » des catacombes parisiennes. Et là nous découvrons une vaste grotte, enfumée par l’encens ! Nous nous enfonçons dans la grotte où différents autels se trouvent, jusqu’à la sortie, où se trouve de nouveau un rituel en cours !

JOUR 2 :

Nous essayons tout d’abord d’aller vers la plage de Gamat Bay, qui est très difficile d’accès par la voie terrestre. En scooter tout d’abord, puis à pied, nous décidons finalement à la majorité d’abandonner à mi-chemin… Nous voyons au loin une superbe plage de sable noir (quelque peu agitée) !

La plage de Crystal Bay est quant à elle, beaucoup plus facile d’accès, directement en scooter, donc bien évidemment plus touristique, mais la plage est jolie ! Les vagues par contre, rendent la baignade un peu moins agréable (pour Serena) ! 😉

Le parking de la plage est payant (2 000IDR/scooter) et fort heureusement, Martin l’a payé sans (trop) broncher, car après avoir cherché ses clés de scooter dans absolument tous les recoins de la plage, il les avait en fait oublié sur le scooter de Chris, que le gardien a gentiment gardé jusqu’à notre retour, ah ! 😆

JOUR 3 :

Le lendemain, nous partons pour une sortie snorkeling avec Penida Diving Resort (300 000 IDR/pax négocié 250 000IDR/pax, pour deux spots).

  •  ❤ Manta Bay : où nous nageons comme des fous avec une dizaine de magnifiques raies manta, un de nos rêves réalisé ! Les vagues sont très puissantes et les palmes sont indispensables ! Moment purement magique !
  • Crystal Bay : nous retournons sur le même spot que la veille pour y faire du snorkeling cette fois-ci. Le jardin de corail est somptueux, avec des couleurs intactes, sûrement dues à la température de l’eau assez froide (beaucoup trop pour Serena qui n’y restera même pas 10 minutes ! Nous prenons des mauvaises habitudes à toujours nous baigner dans des eaux à 30°C… Ha !).

Le prix de l’excursion est assez élevé pour la durée (une demi journée), mais finalement largement suffisante car le courant est vraiment très fort et parfois dangereux… Le bateau était très prudent et restait toujours proche de nous en cas de problème !

Nous passons l’après-midi à l’AMP Beach Club, un lieu digne du Cap Benat : à flanc de falaise avec une magnifique vue sur la mer et le mont Batur (Bali), et une agréable piscine (d’une couleur suspecte malgré tout 😆 ). Le gros plus : un accès direct à la mer par des escaliers avec un superbe spot de snorkeling ! Il faut juste éviter le midi quand les gros bateaux d’excursions de chinois viennent déjeuner (en une heure ils sont partis). Le jus de pastèque est rafraîchissant à souhait ! 😉

JOUR 4 :

Le dernier jour, journée plongée pour Martin, une nouvelle fois avec Penida Diving Resort (1 300 000IDR pour 3 plongées) !

  • Sental : au nord de l’île, Martin n’a rien vu de nouveau à part une squille multicolore (appelée aussi crevette-mante paon), capable de casser un masque à coup de pince et d’une couleur incroyable ! 😆
  • Manta Bay : le spot de la veille est complètement déserté par les raies (nous avons eu beaucoup de chance), le bateau part alors beaucoup plus loin dans un autre magnifique spot en mode exploration autant pour Martin que pour son dive master où ils voient, entre autre, deux énormes raies manta de plus de 5 mètres !
  • Toyapakeh : départ depuis l’AMP Beach Club, où une tortue est directement visible, puis découverte d’un magnifique jardin de corail sous un restaurant flottant !

Où manger à Nusa Penida ? 1€=14 000IDR

Sampalan est le futur lieu tendance de Nusa Penida où des restaurants font progressivement leurs apparitions ! Il y a de nombreux warungs locaux le long de la route, mais aussi de nouveaux restaurants branchés, à la décoration récup’ / recyclage !

Artrolling Bistro : notre préféré avec une carte internationale (nous n’en pouvons plus des Nasi Goreng, Mie Goreng, Gado-Gado et ainsi de suite) !

Coco Leaf et Warung Batan Sabo : deux autres restaurants à l’ambiance très sympa ! 🙂

Conclusion sur Nusa Penida.

Nous avons un gros coup de cœur pour Nusa Penida, mais 4J/4N c’est bien évidemment beaucoup trop court pour explorer cette île. Nous sommes tristes de devoir la quitter si tôt et avons l’impression de n’avoir rien vu (et c’est clairement le cas) ! Si c’était à refaire nous y resterions facilement 1 semaine pour pouvoir faire tout le tour de l’île ! Disons que ce sera l’occasion de revenir ! 😉


LOMBOK – 30 juin/3 juillet 2017

Nous partons maintenant en direction de l’île de Lombok !

Comment se rendre à Lombok ? 1€=14 000IDR

Nous vivons un réel enfer pour nous rendre à Lombok depuis Nusa Penida…

  1. Tout d’abord, nous prenons un slow ferry de Sampalan (Nusa Penida) pour aller jusqu’à Padangbai (Bali) : 27 500IDR/pax, départ 9h30, durée 1 heure, mais le temps de trouver une place au port il faut bien compter en tout 3 heures ! 😯 😆
  2. Ensuite, deux choix s’offrent à nous : un slow ferry de 4 heures minimum, pour aller jusqu’à Lembar (Lombok) pour 40 000IDR/pax et qui part toutes les heures, ou un fast boat de 1 heure pour aller jusqu’à Bangsal (Lombok) pour bien plus cher selon les compagnies ! Bien sûr nous faisons le mauvais choix 😆 et nous prenons le fast boat pour un trajet infernal : Sindex est la compagnie la moins chère (200 000IDR/pax) mais aussi la moins fiable ! Nous partons avec 3 heures de retard pour un trajet de plus de deux heures avec des escales aux Gilis ! 😡 Nous serions arrivés bien avant et pour bien moins cher avec le slow ferry (cela nous apprendra à être fainéants après 10 mois de voyage !)… 😉
  3. Nous arrivons finalement à Bangsal (Lombok) à 19h30, puis partageons un taxi avec deux anglais jusqu’à Kuta pour une durée de 2 heures (200 000IDR/pax, négocié 150 000IDR/pax).

Où dormir à Lombok ? 1€=14 000IDR

Nous logeons dans le sud de Lombok à Kuta, au Krisna Homestay : 150 000IDR la chambre double avec salle de bain privée et petit déjeuner inclus !

La chambre est plus que correcte et le personnel très sympathique !

Lombok.

Lombok est une très grande île, majoritairement musulmane ! En effet, il y a plus de 4 000 grandes mosquées, et plus de 6 000 si nous comptons les petites (beaucoup sont en cours de construction) ! 😯 Les prières, que nous connaissons maintenant presque par coeur, rythment nos journées de l’aube jusqu’au crépuscule ! 🙂

Nous choisissons le sud de Lombok, où les jolies baies aux eaux turquoises et les plages de surfeurs dominent ! 😉

Que faire à Lombok ? 1€=14 000IDR

La location d’un scooter avec notre logement est de 50 000IDR/jour (pas cheeer) !

JOUR 1 :

Nous partons au pied du Mont Rinjani, pour voir une cascade aménagée : Air Tejun ! Il y a au total 5 cascades, mais un guide est imposé pour nous y emmener (tout ce que nous adorons 😉 ) ! Pour un groupe de 6 personnes, le tarif est de 40 000IDR/pax pour 2 cascades (10 minutes de trek), 65 000IDR/pax pour 3 cascades (1 heures de trek) et 90 000IDR/pax pour voir les 5 cascades (2 heures de trek) ! Nous choisissons l’option 2, en négociant 60 000IDR/pax ! 😉

La balade dans la forêt est sympathique et il y a beaucoup de touristes locaux qui nous demandent de prendre des selfies avec eux ! Les cascades, entourées d’une nature luxuriante, sont jolies, mais rien d’exceptionnel avec ce que nous avons déjà vu avant ! 😉

Personne ne veut se baigner, mais Martin tient à tenir son rang, il y va tout de même tout seul ! 😆

La cascade est sympa mais ne vaut pas vraiment le détour depuis Kuta (vraiment très loin) ! 🙂

Nous allons ensuite à Pantai Selong Belanak, une superbe et grande plage de surfeurs, très occidentalisée mais très belle et agréable (visitée par les jolies vaches) ! 😉

JOUR 2 :

La plage de Kuta est sympa, mais aujourd’hui c’est jour de fête (indépendance des musulmans en Indonésie, si nous avons bien compris), alors toutes les plages et les routes sont archi bondées de monde ! 😯

Nous essayons ensuite de nous rendre à Tanjung Aan Beach, mais la circulation aura raison de nous, nous nous retrouvons coincés dans un bouchon monstre ! Nous faisons alors demi-tour pour nous rendre à la plage d’à côté : ❤ Seger Beach ! Très agréable et désertée, nous y passons un très bon moment !

Un petit garçon nous propose des ananas que nous acceptons avec plaisir ! Tout heureux, il sort sa machette et nous découpe ce merveilleux fruit sucré à souhait comme un professionnel, accompagné de son petit frère, vendeur de bracelet (ô plus grand bonheur de Serena) ! 😎

En fin d’après-midi, nous décidons de retenter notre chance pour Tanjung Aan Beach ! La route est complètement débouchée ! La plage est jolie, mais toujours bondée de monde, nous décidons de monter sur la falaise pour bénéficier d’un superbe point de vue (et d’un début de coucher de soleil raté car nuageux) ! 😆

Où manger à Lombok ? 1€=14000IDR

The Bus Bar : un bar très sympa où l’Happy Hour propose des cocktails à 35 000IDR au lieu de 50 000IDR, et une excellente pizza margarita à 55 000IDR à partager (ou pas 😉 ) !

KRNK : le patron du restaurant, un marocain néerlandais, nous a attiré en nous offrant nos boissons ! 😆 L’appel de la gratuité étant trop tentant, nous nous sommes retrouvés assis sur une grande tablée en bois sans vraiment savoir ce que proposait le menu ! Surprise sur la carte : des pâtes aux champignons à l’huile de truffe (95 000IDR)… OH MY GOD ! Délicieusement magnifique, nous y retournerons le lendemain pour Serena (passion truffe) et où Martin goûtera au burger végétarien !

Frida’s Burrito : un peu de mexicain ne fait pas de mal non plus, avec des énormes « gigots » de burritos et de délicieux quesadillas végétariens !

Conclusion sur Lombok.

Pas de coup de cœur particulier pour Kuta qui est pour nous plus touristique que Nusa Penida mais où nous avons pu refaire un peu de shopping (tourisme = shopping) ! 😆 Une nouvelle fois, nous ne sommes pas restés assez longtemps pour bien découvrir le lieu comme il se doit ! 😦 Nous reviendrons !

Par contre, nous avons vraiment été ravis de voir les copains en voyage, que nous devons déjà quitter ! 😦 Merciiii les copains d’être venus nous faire un coucou, à très vite au Canada peut-être ! 😉 ❤


Prochaine étape : le Mont Rinjani ! (Aïe aïe aïe)

Une réflexion sur “Nusa Penida et Lombok, Indonésie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.