Sulawesi du sud : Tana Toraja (Pays Toraja) et Bira, Indonésie

Sulawesi du sud : Tana Toraja (Pays Toraja) et Bira – 14/25 juin 2017

Nous voilà maintenant en direction du sud de la Sulawesi !


Tana Toraja – 14/18 juin 2017

Nous commençons par Tana Toraja ou le Pays Toraja, toujours accompagnés de nos copains bretons Nina&Benoit !

Comment se rendre à Tana Toraja ? 1€=14 000IDR

Nous en avons entendu parler depuis le début de notre séjour en Sulawesi, le trajet Tentena-Rantepao est le trajet de l’enfer… 1 heure avant de prendre notre fameux bus, nous rencontrons deux français, fraîchement arrivés à Tentena après 29 heures de bus depuis Rantepao… Oui 29 heures ! 😯 Nous voilà très enthousiasmés par la nuit (et journée ?) qui nous attend ! 😦

Une moto vient nous chercher individuellement à notre hôtel pour nous emmener à la bus station.

Départ 16h30, nous montons dans le bus (200 000IDR/pax) pas vraiment confortable, déjà bien rempli de locaux et de marchandises en tout genre, avec un pauvre petit coq accroché sur le toit ! 😦

Le bus roule très doucement, car la route est remplie de nids de poule et surtout en cours de construction, avec des passages assez dangereux, boueux et à côté d’un énorme gouffre menant à une jungle épaisse !

Un vieil homme à notre droite, pas très rassuré, passe son temps à crier au chauffeur « hati-hati ! » (attention !), en se tenant au siège de devant, puis de temps à autre donne des tapes aux genoux de Martin en lâchant des « hamdoulilah » tout en souriant ! 😉

Nous faisons énormément de pauses mais arrivons finalement au bout de 14/15 heures à Rantepao (à 7h du matin) ! Ouf !

Où dormir à Rantepao ? 1€=14 000IDR

❤ Nous sommes directement déposés au Pia’s Poppies Hotel, qui possède de très confortables chambres avec salle de bain privée et eau « chaude » pour 298 000IDR, négociée 276 000IDR (très bizarre les prix ici 😆 ) !

Le personnel de l’hôtel est merveilleux et aux soins, tous les jours en rentrant de nos activités, nous avons des délicieux snacks, dont une succulente salade de fruits ! Miam !

Rantepao.

Rantepao est le principal point de base pour explorer le Pays Toraja !

Le peuple Toraja est une tribu qui croyaient en de nombreux dieux, jusqu’à l’invasion des Néerlandais qui ont imposé le christianisme, supprimant ainsi de nombreuses croyances Toraja… Seuls les cérémonies funéraires et le rapport avec la mort demeurent toujours un élément crucial dans la vie et la culture Toraja, ainsi que les buffles qui constituent un symbole social !

Que faire à Rantepao ?

Dès notre arrivée à Rantepao, nous nous faisons accoster de tous les cotés par des guides !

En effet, la principale activité ici est d’assister à des funérailles, apparemment hors du commun, où des sacrifices d’animaux ont lieu… Après mûres réflexions, végétariens que nous sommes, même si nous respectons les coutumes de ce peuple, nous refusons d’assister aux funérailles d’une personne que nous ne connaissons pas du tout, même si les touristes y sont très bien accueillis !

Nous décidons alors d’explorer les environs en autonomie et louons un scooter deux jours avec notre hôtel (80 000IDR/jour). Il faut payer un droit d’accès de 20 000IDR/pax pour accéder à chaque site touristique !

Nous commençons premièrement par le sud de Rantepao !

Burial Caves Londa : il s’agit d’une grotte funéraire au pied d’une grande falaise. Il y a un balcon de tau-tau (effigies en bois à l’image des défunts) qui garde l’entrée. Un ensemble de cercueils et d’ossements sont éparpillés et entassés un peu partout… C’est effrayant et intrigant à la fois !

Lemo : il s’agit d’un site funéraire avec une paroi rocheuse comportant une série de balcons ornés de tau-tau dont certains avec les bras tendus en l’air ! Les rizières aux alentours sont d’un vert somptueux !

Kambira Baby Graves : c’est un cimetière de bébés, où les corps sont déposés verticalement dans les arbres, pour qu’ils continuent de grandir avec l’arbre… En tant qu’étrangers à cette culture, nous ne voyons aucun intérêt à ce lieu, mais nous rencontrons un guide local, qui en a froid dans le dos rien que de nous en parler (ils croient beaucoup aux esprits) !

Dans le village juste à côté, une femme a sa maman embaumée dans sa maison depuis 5 ans, en attendant d’avoir le budget nécessaire pour des funérailles digne de ce nom ! 😯

Nous continuons ensuite par le nord de Rantepao !

Pasar Bolu (seulement le samedi) : nous commençons notre journée par le marché, et en particulier celui aux buffles et aux cochons… Âmes sensibles s’abstenir car tous les buffles sont attachés par le septum (le nez), et les cochons sont attachés comme du saucisson, dont les cris stridents nous fendent le cœur ! 😡

Quand nous voyons cela, nous sommes contents de ne pas avoir assisté à des funérailles et aux fameux sacrifices d’animaux… 😦

Lolai viewpoint : la route est interminable pour monter au sommet du mont Mamullu, mais la vue sur les environs de Rantepao et les montagnes n’est pas déplaisante ! 😉

Bori Kalimbuang : un gros coup de coeur pour ce site, qui mélange mégalithes dignes d’Obelix, tombes dans des rochers, baby graves et une tongkonan (maison traditionnelle) avec plus de 2 000 cornes de buffles !

Et nous finissons la balade en scooter par une magnifique boucle dans les rizières vertes fluo à perte de vue !

❤ Nous faisons une randonnée d’un jour de 12 km en descente. Nous prenons un kijang (voiture collective) jusqu’à Batutumonga (20 000 IDR/pax) puis traversons à pieds de magnifiques paysages jusqu’à Rantepao !

Les maisons traditionnelles (tongkonan), avec leurs toits en forme de bateau retourné et les buffles font entièrement partis des décors du Pays Toraja !

Où manger à Tana Toraja ? 1€=14 000IDR

Jak Koffie : un excellent coffee shop branché, tenu par Mik, un ancien journaliste hipster ! 😉

Mambo restaurant : un très bon restaurant, où le burger noir (bambou) végétarien à la demande (40 000IDR), et la soupe à la citrouille (22 000IDR) sont excellents !

Rimiko restaurant : nous avons gouté au célèbre gado-gado, des légumes avec de la sauce cacahuète ! Un régal ! Par contre, dans ce restaurant il y a des frais de service de 10% !

Warung Muru Seneng Putra Jogia : notre cantine préférée qui sert des nasi goreng (fried rice) au tahu, tempeh et telur (tofu, tempeh et oeuf) à 15 000IDR.

Conclusion sur Tana Toraja.

Nous avons été très chanceux côté météo, alors qu’on nous avait prévenu qu’il pleuvait très souvent au Pays Toraja ! À part quelques averses, nous avons eu un très grand soleil ! 😎

Notre séjour loin des plages nous a fait un grand bien fou ! Les paysages sont magnifiques et la culture très intrigante ! Coup de coeur pour le pays Toraja mais si c’était à refaire, nous prendrions un guide local pour en savoir un peu plus !

Malheureusement, ce fut notre dernière étape avec nos copains bretons, Nina&Benoit, avec qui nous avons quasiment traversé toute la Sulawesi ! Bonne fin de voyage les copains, nous espérons vous revoir viiiiite autour d’une raclette party ! ❤


BIRA – 19/25 juin 2017

Nous nous dirigeons vers notre dernière étape en Sulawesi : Bira !

Comment se rendre à Bira ? 1€=14 000IDR

  1. Nous quittons Rantepao en bus de nuit, pour prendre la direction de Makassar ! Après notre dernier trajet de nuit chaotique Tentena-Rantepao, celui-ci est à l’autre extrémité niveau confort : un magnifique et spacieux bus de la compagnie Bintang Prima, avec à l’avant de vrais sleeping seats (170 000IDR/pax), puis à l’arrière de vrais lits couchettes avec rideaux (190 000IDR/pax) ! Pour seulement 20 000IDR de différence, notre choix est très vite fait ! Nous décollons à 20h30 (ou 21h suite à l’oubli d’une précieuse tablette à l’hôtel, hein Nina 😆 ), et après une courte mais bonne nuit de sommeil, nous déposons à 4h30 nos bretons déjantés préférés à l’aéroport, et sommes ensuite déposés en centre ville à 5h30.
  2. Nous prenons maintenant un bentor (tuk-tuk local) qui nous dépose au Terminal de Mallengkeri (30 000IDR/course).
  3. Ici, tout le monde se jette sur nous, pour nous proposer de nous emmener à Bira en kijang (voiture collective) ! Nous choisissons bien sûre la moins chère : 100 000IDR/pax. Départ 6h, arrivée 11h.

Où dormir à Bira ? 1€=14 000IDR

Nous nous faisons déposer à la Salassa Guesthouse, qui propose plusieurs catégories de chambre, dont un bungalow deluxe, avec salle de bain à ciel ouvert : 300 000IDR que nous négocions 230 000IDR avec petit déjeuner inclus ! 😉

Le lieu est tenu par une adorable famille musulmane, parlant parfaitement bien l’anglais ! Le plus : c’est envahi par les chats, pour notre plus grand bonheur ! 😀

Bira.

Bira est une station balnéaire surtout fréquentée par les locaux ! Cependant, à notre arrivée, nous avons comme l’impression d’une ville fantôme, habitée seulement par des chèvres et des chats qui se promènent absolument partout ! Après réflexion, nous tiltons que nous sommes en période de ramadan, raison peut-être pour laquelle il n’y a personne !! 😉

Que faire à Bira ? 1€=14 000IDR

Pour entrer dans Bira, il faut payer un droit d’entrée de 40 000IDR/pax pour toute la durée du séjour.

Nos deux premiers jours sont nuageux et un peu pluvieux, nous en profitons pour nous reposer et aller du côté du port (côté est de Bira), où au bout de la plage se trouvent des bateaux en construction ! La plage est très mal entretenue, mais les bateaux sont impressionnants !

Le soleil et un grand ciel bleu font enfin leurs apparitions, direction : la plage ! Nous allons du côté ouest de Bira, où se trouvent les magnifiques plages aux eaux turquoises et au sable doré ! De Bira beach, jusqu’à Bara beach, en passant par Malboro beach, cette longue plage est pour nous la plus jolie plage de la Sulawesi que nous ayons faite, et complètement déserte ! En effet, les autres plages étaient jusqu’à présent plutôt consacrées au snorkeling, donc remplies de coraux. Ici, il n’y a rien à explorer, juste contempler un magnifique paysage ! 😉

Le lendemain, nous partons en excursions snorkeling trip, réservé avec notre guesthouse, avec 3 français rencontrés ici : Lya, voyageant en Asie pour 18 mois, et Mélissa&Simon, en Indonésie pour 4 mois (350 000IDR/bateau, soit 70 000IDR/pax, départ 9/10h, retour 15/16h).

Nous nous rendons sur l’ile de Liukangloe, où nous explorons les fonds sur toute sa longueur ! Rien d’extraordinaire, mais les coraux sont très jolies (beaucoup de vert fluo et de rose) et nous avons vu un barracuda, une tortue mais pas de requin ! 😦

Nous déjeunons sur l’ile, où un charmant village coloré musulman se trouve, et une nouvelle fois, une magnifique plage aux eaux turquoises ! 😎

Martin devait plonger le dernier jour, mais nous rencontrons deux suisses ayant plongé la veille et qui n’ont pas vu grand chose. Martin décide de garder son budget plongée pour ce qui l’attend pour la suite (du gros il paraît 😉 ) !

Où manger à Bira ? 1€=14 000IDR

❤ Le restaurant de notre logement, le Salassa Homestay, est très bon, apparemment le meilleur de la ville (nous n’avons pas risqué d’aller autre part de peur d’être déçus) ! 😀

Nos coups de cœur vont pour le tempeh bumbu bali (du tofu et du tempeh frits avec une sauce soja à l’ail) et le gado-gado (des légumes à la sauce cacahuète).

Conclusion sur Bira.

Nous étions au début mitigés sur Bira à cause du mauvais temps, mais quand le beau temps est arrivé, nous avons adoré notre séjour ! Nous avons été chanceux d’y avoir été pendant une période creuse, donc le lieu était complètement désert : repos et farniente assuré ! Bira vaut vraiment le détour ! 😀


MAKASSAR – 24/15 juin 2017

Nous repartons sur Makassar en kijang (80 000IDR/pax, négocié par notre guesthouse), départ 10h, arrivée 15h au Terminal de Mallengkeri. Nous partageons un Grab à 4 pour nous rendre en centre ville (34 000IDR/course)…

Nous passons la nuit au Wisma Jampea (135 000IDR/chambre, salle de bain commune, petit déjeuner inclus).


Prochaine étape : Nusa Penida !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.