Sulawesi du centre : îles Togian et Tentena, Indonésie

Sulawesi du centre : îles Togian et Tentena – 8/13 juin 2017

Nous poursuivons notre descente de la Sulawesi vers le centre !


ÎLES TOGIAN – 8/12 juin 2017

Notre quatrième étape en Sulawesi sont les fameuses îles Togian dont nous avons tant entendu parler !

Comment se rendre sur les îles Togian ? 1€ = 14 000IDR

Il paraît qu’il faut de la détermination pour rejoindre cet archipel, mais qu’il en faut encore plus pour en repartir ! 😉

Le chemin « économique » depuis Manado est assez long :

  1. Pour commencer, il faut prendre un bus de 10-14 heures de Manado à Gorontalo,
  2. Ensuite, prendre un ferry de nuit de 14 heures de Gorontalo à Wakai, le point de base des îles Togian !
  3. Et enfin, prendre un autre bateau pour rejoindre l’île souhaitée !

Bien sûr nous n’avons pas de chance sur ce coup là, le ferry de nuit Gorontalo-Wakai est en maintenance jusqu’au 19 juin, pour être prêt pour la haute saison ! 😦 Nous avons alors un parcours plus que folklorique qui nous attend :

  1. Premièrement, nous prenons un GoCar (le Uber local) pour nous rendre à l’aéroport de Manado : 50 000IDR la course + 4 000IDR de parking que nous partageons avec nos amis voyageurs Anne-Tiphaine&Bruno (v’Asie, on se casse) ! 😉
  2. Ensuite, nous prenons un avion Manado-Luwuk à 10h35, d’une heure (Wings Air : 47€/pax).
  3. D’ici, de nombreux taxis essayent de nous arnaquer pour nous dire qu’il n’y a plus de bus pour nous rendre à Ampana ! Nous ne nous laissons pas faire et trouvons un bus « local/marchandises/facteur/multitâches » pour nous emmener à Ampana : 120 000IDR/pax, 7 heures de route prévues, 9 heures de route réalisées, départ 15h, arrivée minuit ! Nous passons la nuit à Ampana au Oasis Hôtel, qui se situe juste à côté du port (160 000IDR chambre double salle de bain privée, petit-déjeuner inclus).
  4. Enfin, nous prenons un slow public ferry pour Wakai (65 000IDR/pax), départ 10h, durée moins de 4 heures ! Le bateau est assez confortable avec des lits couchettes mais il y fait très chaud ! 🙂
  5. Arrivés à Wakai, un transfert gratuit par notre hôtel nous attend pour nous emmener sur l’île de Kadidiri (30 minutes).

Les îles Togian.

Cet archipel est une succession d’îles, bordées de plages dorées et de forêts. C’est le seul endroit en Indonésie où l’on trouve ensemble les trois grands types de récifs (atolls, barrières de corail et récifs frangeants).

PULAU KADIDIRI

Nous choisissons de séjourner sur l’île de Kadidiri.

Où dormir et où manger sur l’île de Kadidiri ? 1€=14 000IDR

Il n’y a que 4 logements sur cette île ! Nous choisissons le Kadidiri Paradise sur les conseils de notre amie anglaise, Lettie, et retrouvons sur place nos copains bretons, Nina&Benoit ! 😀

Le bungalow standard en pension complète est à 237 500IDR/pax/jour via Agoda (250 000IDR/pax/jour sur place).

Les bungalows sont confortables et assez spacieux, mais le notre était un peu trop visité par des énormes araignées mutantes à notre goût ! 😳 Martin devient un champion pour assassiner ces vilaines bêtes, entraînement qui nous sera utile pour l’Australie ! 😉 (Amis des animaux mais pas des araignées #sorrynotsorry).

Martin aime bien les repas servis ici, quant à Serena, elle n’aime pas du tout, et elle n’est pourtant pas difficile : des omelettes tous les jours pour les végétariens ça va deux jours mais c’est vite écœurant et il n’y a malheureusement jamais de fruits en dessert…

Les espaces communs sont très cosy mais pour la première fois depuis le début de notre voyage, nous ne nous sentons pas tout à fait bien dans cet hôtel à l’ambiance pas vraiment conviviale, en particulier avec le personnel poker face (comparé à notre logement à Bunaken ou Tumbak par exemple) ! Mais nous faisons avec ! 😉

L’île de Kadidiri.

Nous voilà enfin arrivés aux îles Togian, où aucun wifi ni réseau téléphonique existe ! Nous sommes coupés du monde sur une petite île paradisiaque, où apparement des pythons mangeurs d’hommes se promènent dans la jungle ! 😯

Que faire à Kadidiri ?

Pour notre séjour à Kadidiri, nous splitons nos couples pour les activités ! 😉

D’un côté les filles restent sur l’île pour profiter d’un cadre pas trop déplaisant, afin de pouvoir enfin se reposer : baignades, farniente dans les hamacs, parties d’échecs, etc. Elles ne sont pas du tout à plaindre ! 😉

De l’autre côté, les mecs partent tous les jours en plongée ! En effet, Kadidiri est un super spot pour la plongée ! Ils effectuent au total 5 plongées avec le centre de l’hôtel, une équipe très récente mais professionnelle !

  • Jour 1 : pour commencer une épave, un bombardier B-24 datant de la Seconde Guerre Mondiale coulé au large de Kadidiri, puis le Donald Reef où ils aperçoivent une dizaine de requins à pointes noires,
  • ❤ Jour 2 : deux plongées à Una Una, où entre autre raies, napoléons et bancs de barracudas sont au rendez-vous, les meilleures plongées de Martin avec celles de Bunaken ! Una Una est une île où un volcan actif, le Gunung Colo, règne. Durant la plongée, il y a deux énormes explosions 😯 (qui ne sont pas de la pêche à la dynamite comme pourrait dire 2 crétins rencontrés très brièvement 😉 ) !
  • Jour 3 : une plongée de nuit à New Reef, où un nouveau monde sous-marin s’éveille !

Les plongées sont toutes incroyables, avec une eau à 28-29 degrés, une bonne visibilité (sauf sur l’épave) et des courants plus légers qu’à Bunaken !

En ce qui concerne le snorkeling, FORTE déception. En effet après Bunkaken et Tumbak, nous tombons de haut en découvrant le cimetière de coraux juste devant le Kadidiri Paradise ! 😦 Nous nous consolons tout de même avec quelques très gros poissons (trigger fish), mais rien d’époustouflant (nous avons mis la barre beaucoup trop haute) ! 😉

Le coucher du soleil depuis le ponton de l’hôtel est quant à lui somptueux ! 😉

Conclusion sur Kadidiri.

Kadidiri est très sympa pour se reposer, mais surtout pour la plongée.

Finalement, nous n’avons aucun mal à quitter les îles Togian ! 😉 En effet, après une bonne overdose de la part de Serena des plages et du snorkeling, pendant que Martin plonge, nous décidons de ne pas aller sur une autre île des Togian (Malenge ou Poya Lisa prévues initialement, deux petits paradis, mais toujours sur l’eau…) et de suivre nos copains bretons pour la suite du programme ! 🙂

Martin était particulièrement venu aux Togian pour explorer Una Una en plongée, ce qui est chose faite ! 😎


TENTENA – 12/13 juin 2017

Nous partons maintenant pour Tentena, qui est une étape « pause transport » avant de rejoindre le Pays Toraja !

Comment se rendre à Tentena ?

  1. Depuis les îles Togian, la solution la plus économique est de reprendre le slow public ferry entre Wakai et Ampana de 4 heures à 65 000IDR ! Malheureusement, ils ne circulent pas tous les jours… À moins de rester 1 journée de plus, nous devons prendre un fast public boat à 130 000IDR/pax d’une durée de 1 heure et demie (départ 9h ou 11h de Wakai). Il est en effet 2 fois plus cher mais bien 2 fois plus rapide avec ses 3 moteurs !
  2. Ensuite, le public bus pour Poso est soit à 10h, soit à 17h (75 000IDR/pax, durée 4 heures) ce qui ne nous arrange pas du tout car l’un est trop tôt, l’autre est trop tard, et il faut ensuite prendre un second public bus pour Tentena (40 000IDR/pax, durée 1 heure). Nous nous partageons alors à tous les 4 une voiture pour aller directement à Tentena pour 175 000IDR/pax (prix négocié 700 000IDR/voiture au lieu de 800 000/voiture). La route de montagne est très longue et notre chauffeur est digne d’un pilote de Formule 1 ! 😳 Durée : 5 heures dont 1 heure de pause déjeuner.

Où dormir à Tentena ?

Nous nous rendons tout d’abord au Dolidi Ndano, un magnifique resort au bord du lac Poso, où les bénéfices reviennent à l’orphelinat relié au resort ! Malheureusement, la chambre reste trop chère pour nos budgets serrés (430 000IDR/chambre double, petit déjeuner inclus).

Nous allons alors au Victory Hotel une alternative bien plus économique : 150 000IDR la chambre double avec salle de bain privée et petit déjeuner inclus (pancaaaakes) ! La patronne est une vraie crème !

Tentena.

Tentena est une petite ville au bord du lac Poso, où il fait bon se reposer durant le trajet entre les îles Togian et le pays Toraja !

Que faire à Tentena ?

❤ Nous restons moins d’une journée et avons juste le temps de voir la cascade Saluopo (20 000IDR/pax), située à 16km du centre ville.

Nous louons un scooter directement avec notre logement (100 000IDR, essence incluse). La route est en cours de construction, donc actuellement chaotique, mais une fois arrivés nous ne sommes pas du tout déçus !

Un petit serpent, grenouille à la bouche pour son déjeuner, nous accueille dans cette gigantesque cascade à plusieurs étages ! Nous montons jusqu’à son sommet par un escalier qui longe la chute (d’ailleurs il y a une partie du parcours où la nature a repris ses droits 🙂 ), nous sentons la puissance de l’eau et n’aimerions pas glisser et être emportés jusqu’à la base en toboggan (« quoi que » dirait Martin 😉 ) !

Que manger à Tentena ?

❤ Nous dînons et déjeunons au Kayuku Foodshop, un petit restaurant branché pas cher du tout et vraiment très bon, où nous remixons le burger carnivore en un tempeh burger (18 000IDR), notre plus belle découverte d’Indonésie (tofu & tempeh are life) ! Le sirsak juice (jus de corossol, 10 000IDR) est une nouvelle fois merveilleux !

Conclusion sur Tentena.

Très court mais agréable break avant de prendre notre très long bus pour le Pays Toraja !


Prochaine étape : Sulawesi du sud !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.