Da Lat, Viet Nam

Đà Lạt – 29 mars/2 avril 2017

Nous quittons la chaleur de Mũi Né, pour atteindre la fraîcheur de Đà Lạt, une charmante petite ville qui se situe à 1475m d’altitude ! Ici, c’est toute l’année le printemps, et cela fait du bien après les fortes chaleurs que nous avons subi depuis notre arrivée au Vietnam (et même depuis le Cambodge) ! 😉

LA VILLE

Đà Lạt est une ville très mignonne et très fleurie, avec des villas datant de l’époque coloniale française…

Comme dirait la maman de Serena, il n’y a ici aucun feu tricolore et aucune climatisation dans les hôtels ! 😉

Tout autour de la ville, il y a des milliers de serres de fleurs, des cultures de fraises et divers légumes, ses grandes spécialités ! Mais, il y a aussi de magnifiques montagnes, recouvertes d’une nature luxuriante ! Changement total de décor par rapport au début de notre séjour au Vietnam !

Beaucoup de locaux viennent ici en vacances, et c’est surtout un lieu romantique, prisé pour les lunes de miel ! 😉

TO DO

À peine nos sacs déposés à la guesthouse, nous partons déjeuner puis nous promener dans la ville.

Dans un croisement de rue, qui croisons nous ? Célia ! Incroyable, depuis le Laos, nous ne faisons que la croiser par hasard dans des endroits complètement absurdes ! Premièrement sur la boucle de Thakhek, ensuite à Siem Reap, puis à Kep et maintenant à Đà Lạt ! Nous nous répétons mais le monde des voyageurs est vraiment tout petit ! 😉

Bang Nga Crazy House

Nous commençons avec la visite de la Crazy House accompagnés de Célia ! Cette maison porte bien son nom ! C’est un hôtel-musée, dans le style architectural de Gaudi, avec des escaliers allant dans toutes les directions et surtout vers n’importe où ! Il y a même des chambres, toutes très spéciales, où nous pouvons dormir (prix à partir de 35$, nous passons notre tour 😆 ). Nous adorons l’atmosphère qui règne dans cette maison déjantée, tellement que nous y restons bien deux heures (au moins notre ticket d’entrée est bien rentabilisé) ! 😮

Pongour Waterfall

Le lendemain nous partons en trip scooter pour la journée, avec Célia et Eve, une autre voyageuse solo (elles nous impressionneront toujours) !

Nous commençons par rouler les 48km qui nous séparent de notre première étape. Après un pneu crevé pour Eve, réparé en 10 minutes, nous arrivons finalement à bon port !

La cascade de Pongour est un lieu important pour Serena, car ses parents y sont allés en 1973 avant qu’ils ne se marient !

Mais c’est surtout une magnifique et énorme cascade, et ce malgré la saison sèche ! Nous en profitons pour pic-niquer sur place, lorsqu’un bonze, les yeux remplis d’émotion, vient nous taper la discussion en vietnamien ! Nous pensons qu’il nous parle de la cascade, mais même Serena n’en est pas sûre à 100% ! 😉

Pendant que les filles se reposent, Martin, casse-cou, escalade dangereusement la cascade, malgré un panneau, écrit certes en vietnamien, mais les barbelés sont à eux-mêmes très parlant quant à l’interdiction de les franchir 😉 ! Soudain, un agent le siffle pour lui ordonner de descendre ! La peur d’une amende nous vient, mais il redescend finalement très tranquillement ! 😮

Cinq minutes plus tard, en nous achetant un Coca-Cola, nous croisons ce même agent en train de se tailler une canne à sucre et Martin lui bidouille une petite phrase en vietnamien en pointant le bâton : « ngon quá » (trop bon), et c’est tout naturellement que le vietnamien lui donne un morceau de sa canne ! Ah, il n’est pas rancunier au moins ! 😆

Elephant Waterfall

Nous partons maintenant vers notre deuxième étape, qui se situe à 37km de route !

Cette cascade est plus chère et plus touristique, mais elle n’en est pas pour autant moins belle ! L’accès au pied de la cascade est un peu galère, mais si Célia la warrior, blessée au pied suite à un accident de scooter, peut le faire, tout le monde peut le faire ! 🙂 La chute est assez puissante et nous pouvons même accéder par un petit chemin à l’arrière de la cascade ! Très impressionnant mais pas très rassurant, nous en sortons tout humide ! 😯

Big Blue Buddha

À deux cent mètres à peine, se trouve un bon gros Bouddha bleu bien dodu, comme Serena (et son papa) les aime(nt), et un merveilleux chat (nous n’en avons pas beaucoup croisé pour le moment au Vietnam) !

Nous rentrons à Đà Lạt par une magnifique route de 28km dans les montagnes ! Les forêts de pins et les paysages de forêts denses sont à couper le souffle ! Mais la nuit commence à tomber, il fait alors beaucoup plus frais !

Train Station

Le lendemain, nous repartons pour une virée en scooter avec Célia ! Tout d’abord nous visitons la gare de Đà Lạt, qui possède un style art-déco ! Il y a quelques wagons datant de l’époque coloniale ! Nous pouvons presque nous croire dans la série West World ! 😉

Linh Phuoc Pagoda

Nous partons ensuite dans la direction d’une pagode qui se situe à 8km du centre ville.

Cette pagode, toute en mosaïque, a été construite de débris de verre, poterie et porcelaine entre 1949 et 1952, puis restaurée en 1990. L’extérieur, décoré de Bouddhas et de dragons est très coloré et un peu kitch, fidèle au style vietnamien ! 😉

Mais ce qui nous a le plus plu dans cette pagode, est de descendre au sous sol, et de nous retrouver du paradis aux enfers… Au sens propre ! En effet, après être passés dans un petit espace paisible, entouré de beaux bouddhas, nous entrons dans les entrailles des enfers… Des démons, des prisons, des jugements, des sentences… Une mise en scène digne d’un manoir hanté dans un parc d’attraction ! Vraiment effrayant et psychédélique, alors que nous sommes tout de même dans une pagode !!! 😯

Suoi Vang Lake

Nous allons ensuite déjeuner au bord d’un lac ! Nous nous trompons de chemin et nous retrouvons bloqués par une compagnie d’eau, mais nous trouvons tout de même un passage, pour accéder au lac, à côté de quelques travailleurs dans les champs (et cela nous évite de payer l’accès au lac par la pagode 😉 ).

Puis nous finissons la journée à nous promener au cœur des serres de fleurs, si représentatives de la region de Đà Lạt !

Truc Lam Zen Pagoda

Le lendemain, nous partons visiter la pagode Truc Lam Zen à l’atmosphère très paisible et sereine !

Tuyen Lam Lake

Nous faisons ensuite le tour du très grand lac Tuyen Lam ! Ce lac est bizarrement entouré d’énormes maisons désaffectées, et de quelques grands resorts de luxe, dont un qui s’appelle le Sacom Resort (petit clin d’œil aux anciens collègues de Tintin 😉 ).

Après deux jours de beau temps, nous ne loupons pas à la météo capricieuse du Vietnam et passons notre dernier après-midi sous la pluie ! 😦

FOOD

Đà Lạt est la région des fraises ! Nous en goûtons bien évidement ! Nous achetons une première barquette devant la Crazy House négociée 20 000 VND (initialement 30 000 VND), mais bizarrement, chacune des fraises avait un petit habitant (arnaque touristique ?). Pas de chance ! Un peu dégoûtés, nous leurs redonnons tout de même une chance, et nous en achetons 500 grammes au marché local à 30 000 VND (au lieu des 40 000 VND demandés), et elles étaient bien meilleures ! 😮

Si vous n’avez pas goûté au lait de soja chaud de Đà Lạt, vous n’avez pas visité Đà Lạt !

Le lait de soja chaud et le lait de cacahouète chaud (sữa đậu nành, sửa đậu phụng) sont des incontournables ici ! Serena est déjà une grande fan, et Martin, plutôt septique au début, en est maintenant accro ! Un grand verre tous les soirs au marché de nuit, avec quelques pâtisseries vietnamiennes, pour nous réchauffer de la fraîcheur nocturne ! Nhom nhom nhom ! 😉

Et bien sûr, nous avons notre restaurant végétarien fétiche : An Lạc Tâm ! Avec tout pleins de bonnes choses, dont une nouvelle découverte pour Martin : le Bánh giò ! Par contre, aucun prix fixe pour ce restaurant, nous avons presque payé tous les jours des prix différents, mais toujours avantageux pour nous ! 😉

Đà Lạt est notre deuxième coup de cœur au Vietnam, autant pour la ville même que pour les alentours, nous nous sommes vraiment bien sentis ici ! ❤


Infos pratiques : 1€ = 24 000 VND

Déplacements :

  • Bus Mũi Né/Đà Lạt : Forfait Sinh Tourist Open Tickets [Sài Gòn / Mũi Né / Đà Lạt / Nha Trang / Hội An / Đà Nẵng / Hué] 784 000 VND/personne. Il s’agit d’un forfait avec tous ces trajets inclus, les dates sont 100% flexibles (dans la limite de 30 jours).
  • Scooter : 100 000 VND/jour.

Logement :

  • Phuong Huy 3 Guesthouse : 125 000 VND (via agoda, 220 000 VND sur place) chambre double, salle de bain privée eau chaude.

Activités payantes :

  • Crazy House : 40 000 VND/personne.
  • Pongour Waterfall : 10 000 VND/personne + 5 000 VND/scooter.
  • Elephant Waterfall : 20 000 VND/personne + 5 000 VND/scooter.

Prochaine étape : Hội An

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.