Kratie et Sen Monorom, Cambodge

Étape 34 : Kratie et Sen Monorom – 17/22 février 2017

Don Khon (Laos) > Kratie

Nous quittons le Laos par la célèbre frontière connue pour sa corruption : une très longue journée d’attente et de transport nous attend !

Nous prenons un bateau pour quitter l’île de Don Khon à 8h et nous arrivons à la bus station de Naka Sang. Nous sommes très nombreux ! Un laotien nous demande à tous de lui donner nos passeports et de payer 40$, pour faire toutes nos formalités de passage de frontière pour nous, sans que nous n’ayons à sortir du bus : 35$ pour le visa, 2$ pour le tampon de sortie laotien (?), 1$ pour le médecin (??) et 2$ pour le tampon d’entrée cambodgien (???) ! Serena ayant déjà son exemption de visa, Martin refuse bien évidement ce service (cette arnaque) ! 🙄

À 10h30, nous quittons enfin la bus station en direction de la border, qui se trouve à seulement quelques minutes.

  • Première bataille : éviter la corruption côté Laos 😡

Petite boule au ventre en arrivant devant les officiers laotiens pour avoir notre tampon de sortie, sans lequel nous ne pouvons entrer au Cambodge ! Ils demandent au premières personnes de payer 2$ s’ils veulent avoir un tampon ! Par chance, ils refusent ! C’est le début d’une très longue bataille : ils donnent leurs passeports et les officiers les leur rejettent sans le tampon ! Cette mascarade va durer une bonne vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’une première personne dans la file craque et se décide à payer pour ne pas louper le bus ! C’est foutu, une personne a craqué, ils ont gagné !

Nous laissons tout le monde passer et attendons d’être moins nombreux pour reprendre la négociation ! Nous sommes plus que sept, c’est parfait ! Martin intervient finalement en leur demandant d’être sympa, nous voyageons pour un long moment, nous sommes plus que sept personnes, ce n’est pas énorme ! Ils continuent à refuser… Après 1h de négociation acharnée, Martin fini par demander à Serena si nous abandonnons, mais elle propose une dernière tentative, payer juste 1$ par personne ! Hurrah, ils acceptent et même avec un grand sourire !

Maigre victoire mais nous sommes tout de même satisfaits !

  • Deuxième bataille : éviter les faux médecins qui vont nous prendre la température pour 1$ 😡

Nous traversons la frontière, personne en vue ! Ouf ! Arrivés à l’immigration cambodgienne, nous rejoignons la foule quand un homme nous appelle pour remplir des formulaires et nous demande d’entrer dans une cabine ! Martin, pas dupe, lui fait un geste de désinvolture de la main, puis nous partons ! 🙄

  • Troisième bataille, éviter la corruption côté Cambodge 😡

Martin va se servir de Serena et de son exemption de visa (son papa est « né » au Cambodge) afin de négocier ! Serena montre son visa au premier agent, c’est avec un grand sourire et en français qu’il lui dit d’aller directement aux tampons ! Martin donne à son tour son passeport pour demander son visa : 35$, c’est fait en 5 minutes ! Nous passons enfin aux tampons ! De même, c’est très rapide, les agents sont très gentils avec nous, à la vue du visa de Serena, et lui parlent même en khmer (qu’elle ne parle pas du tout) ! Nous sortons, mais où était la corruption ? Nous nous apercevons après, qu’en réalité le vrai prix du visa cambodgien est de 30$ et non de 35$ (bien comme nous avions vu pendant nos recherches) ! Ils ont incorporé la corruption dans le prix du visa, les malins ! Heureusement que Serena a une exemption de visa pour diminuer la note salée ! Ce n’est pas grand chose, ça énerve, mais c’est le jeu ! 🙂

Il est 12h30, nous partons en minibus en direction de Kratie et arrivons à 18h30, 6 heures pour faire seulement 200km (sans commentaire) !

Kratie

Nous arrivons à Kratie, une petite ville au bord du Mékong (il nous suit partout). Ce lieu est très connu pour observer les célèbres dauphins de l’Irrawaddy, une espèce en voie de disparition (moins de 85 entre le Laos et Kratie) ! Ils sont reconnaissables avec leur absence de nez et de dorsale !

dscf4091

En arrivant à notre guesthouse, nous remarquons que nos amis Roxane&Kevin sont dans cette même guesthouse ! Souvenez-vous, nos deux amis rencontrés en Inde, à Jaipur, en tour du monde à durée indéterminée comme nous, ils sont partis le même jour, dans le même avion Paris/Delhi ! Nous les avions revus à Pushkar, puis à Udaipur pour une balade à vélo avec les belges, Gary&Antoine ! Après presque 5 mois, nous les retrouvons et avons beaucoup d’aventures à nous raconter ! 😉 Pour découvrir leur chaine YouTube, c’est par ici : R&K !

Le lendemain matin, nous partons tous les quatre à Kampi, à 15km au nord de Kratie, et embarquons dans une pirogue pour aller observer ces fameux dauphins ! À peine 5 minutes plus tard, moteur éteint, nous en apercevons déjà un premier, puis deux, puis une succession de plusieurs dauphins ! Nous les voyons bien évidement de loin, aux grands regrets de Kevin et Martin qui pensaient pouvoir nager avec eux 😆 le but étant de les observer à leur état sauvage (et nous n’avons malheureusement pas un zoom de paparazzi pour avoir de beaux clichés) ! 😉 Très belle et paisible expérience !

dscf4068 dscf4074 dscf4084

Nous faisons ensuite un petit tour au marché local pour acheter des fruits (chom chom en vietnamien, aucune idée du nom en français) et du bon jus de canne à sucre ! Nous finissons notre journée par un petit coucher de soleil sur la jetée, quelque peu caché/gâché par les nuages ! 😉

dscf4087 dscf4088 dscf4089 dscf4095 dscf4099 dscf4101


Infos pratiques : (tout peut se payer en $ au Cambodge)

Déplacements :

  • Don Khon/Kratie (bateau + 3 vans) = 22$ ou 175 000 kips/personne, départ 8h, arrivée 18h30.

Hébergement :

  • Star Backpackers Guesthouse : 6$ sur place, 7$ via agoda, chambre double, salle de bain privée.

Activités payantes :

  • Tuk-tuk Kratie/Kampi aller-retour : 10$/4 personnes.
  • Bateau 1h pour observer les dauphins : 1-2 personnes 9$/personne, 3+ 7$/personne.

Sen Monorom (Mondulkiri)

Nous repartons le lendemain tous les quatre en direction de la province de Mondulkiri, les vallées sauvages de l’est du Cambodge ! Mais c’est aussi la région où le peuple indigène Bunong et leurs nobles éléphants vivent, raison de notre venue !

dscf4106 dscf4109 dscf4112 dscf4113

Nous trouvons une guesthouse avec des cabanes sur pilotis bien roots, où nous rencontrons pleins de colocataires : chat tout doux qui attend tous les soirs à notre porte pour dormir avec nous, chienne toute adorable qui n’est que câlin, écureuil tout mignon impossible à approcher, gecko tout bruyant qui hurle toute la nuit, grenouille toute gluante qui nous observe sous la douche, mais surtout araignée toute poilue qui nous regarde dormir… Le bad !

dscf4115img_9546 img_9635

Nous réservons une journée d’expérience au cœur de la jungle et des éléphants chez Bunong Elephant Project !

Après avoir fait des recherches sur tous les sanctuaires qui proposaient des expériences avec des éléphants, notre choix s’est tourné sur celui-ci, dont le projet nous intéresse plus que de faire du bénévolat dans une organisation tenue par des occidentaux et où il faut payer une somme exorbitante !

Le Bunong Elephant Project est une organisation éco-tourisme tenue par des cambodgiens, développée en accord et en partenariat avec la communauté Bunong de Mondulkiri, dont le but est d’être éthique autant avec les éléphants qu’avec le peuple indigène !

Dans le sanctuaire de Bunong Elephant Project, les éléphants vivent en liberté à côté de leur village, au coeur de la jungle et ne sont plus du tout exploités pour le business ou le travail. Les bénéfices de cette organisation reviennent aux communautés indigènes Bunong, afin de préserver la forêt et les éléphants !

Aujourd’hui, il n’y a plus que 50 éléphants domestiques dans la province de Mondulkiri et ils deviennent de plus en plus vieux. Cependant, pour des raisons financières, le peuple Bunong ne peut se permettre d’avoir des éléphanteaux !

L’objectif de ce projet est donc de protéger les éléphants et les laisser vivre dans leur milieu naturel, donner des revenus au peuple Bunong afin qu’ils n’utilisent pas ces éléphants pour le travail et enfin les faire se reproduire entres eux, pour éviter leur disparition !

Pour financer tout cela, cette organisation propose des treks dans la jungle et des journées d’immersion avec les éléphants ! Tandis que Roxane&Kevin partent en trek (1 jour trek, 1 jour éléphant), nous choisissons de ne faire que la journée avec les éléphants avec eux ! Nous partons en Jeep au village Bunong, puis partons en direction de la jungle (trek d’une petite demi heure) pour aller à la rencontre de ces majestueux pachydermes ! Ce village en possède huit mais nous n’en verrons que deux pour leur tranquillité ! Au total, nous sommes seulement huit personnes : nous quatre, un couple bordelais, Manon&Simon, et deux québécoises, Axelle&Sarah !

Magnifique journée que nous passons avec ces nobles éléphants, d’une classe ultime et d’une gentillesse incroyable ! Nous sommes complètement sous le charme ! Après les avoir nourri de quelques cannes à sucre (celles que Kevin et Martin n’ont pas encore mangé 😆 ), nous passons notre journée à les observer se frotter contre les arbres, se mettre de la boue pour se protéger des insectes, manger, se balader ! Ils sont heureux, et cela se voit grandement !

Nous déjeunons plus loin, pendant que les éléphants se baladent tranquillement dans les environs puis le moment tant attendu est arrivé : le bain des éléphants ! Tous les après-midis, le mahout emmène son éléphant à la rivière pour le nettoyer ! Nous pouvons même participer à ce bain grandiose ! D’habitude, Serena met 10 ans avant de rentrer dans l’eau, cette fois-ci, c’est ni une ni deux qu’elle se jette dans l’eau pour aller frotter ces bêtes géantes ! Un moment inoubliable qui restera à jamais graver dans nos mémoires ! ❤

dscf4146 dscf4167 dscf4182 dscf4186 dscf4187 dscf4192 dscf4199 dscf4202 dscf4204 dscf4211


Infos pratiques :

Déplacements :

  • Bus local Kratie/Sen Monorom : 5$, départ 8h45, arrivée 14h.

Hébergement :

  • Happy Elephant Bungalow : 8$ chambre quadruple avec salle de bain ou 5$ chambre double avec salle de bain.

Activités payantes :

  • 1 Day Elephant Experience Tour : 35$/personne.

Ce que nous relevons sur ce début de trip au Cambodge :

  • Le fait de pouvoir tout payer en dollars donne l’impression que tout est si cher (la nourriture est vraiment très chère !).
  • Les paysages arides, la terre rouge et la chaleur ardente (38 degrés à notre arrivée) !
  • Le retour des douches froides que nous n’avons quasiment pas eu depuis le Népal !
  • Les moustiques (seulement pour Serena) !!!
  • Les occidentaux propriétaires de nos deux premières guesthouses (espagnol à Kratie, française à Sen Monorom).
  • Le sourire des cambodgiens !

Prochaine étape : Siem Reap !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.