Lac Inle, Myanmar

Étape 20 : Lac Inle, 10 000 habitants – 10/12 décembre 2016

Nous quittons Kyauk Padaung à 21h en bus de nuit et arrivons à Nyaung Shwe, le pied à terre du Lac Inle, à 5h du matin… À notre plus grande surprise nous trouvons une chambre avant le lever du jour, où nous finissons notre nuit jusqu’à midi !

Initialement, nous avions prévu de faire le célèbre trek Kalaw/Inle de 3J/2N ! Cependant, nous avons rencontré pas mal de voyageurs ayant dit que ce trek était très ressemblant, en termes de paysages, au trek que nous avons fait à Hsipaw ! Nous l’avons alors zappé, afin de gagner quelques jours pour effectuer une étape supplémentaire au Myanmar !

#NyaungShwe

Notre premier après-midi se consacre à la visite de la ville terrestre avec pour commencer le Mingalar Market, où une multitude de choses se vendent : fruits et légumes, épices, poissons séchés, souvenirs en tout genre, vêtements, ou même des bébés ! 😉 Les mélanges d’odeurs créent une atmosphère très locale non déplaisante ! Nous en profitons pour faire un plein de fruits frais !

dscf9422

Nous nous dirigeons ensuite vers la Pagode Yadana Man Aung, unique en son genre au Myanmar : c’est une pagode d’or avec une base carrée… 😉

dscf9144

Le lendemain, nous prenons notre petit déjeuner sur la terrasse de notre hôtel, où nous attend une agréable surprise : tous les matins, une centaine de bonzes viennent chercher leur petit déjeuner à la file indienne, gracieusement offert par notre hôtel ! Super sympa ! Nous avions volontairement évité d’assister au petit déjeuner des bonzes à Amarapura du côté de Mandalay, car un peu trop touristique et donc moins authentique que ce que nous voyons ici !

dscf9432

#BoatTrip

Nous filons ensuite à l’embarcadère, afin de trouver un bateau pour nous emmener en balade pour la journée, sur le fameux Lac Inle ! Pas compliqué, en deux minutes c’est trouvé et négocié, c’est parti mon kiki, départ 9h ! L’habituelle brume et la fraîcheur matinale de Inle sont bien présentes et donnent une impression d’automne ! Il faudra attendre 11h pour que le soleil se dévoile avec un magnifique ciel bleu !

Nous descendons le lac afin de rejoindre tous les centres d’intérêts… Nous passons à côté des inévitables et célèbres fishermen… Ou plutôt des fisherclowns : dès qu’ils nous voient arriver, ils commencent à faire les guignols sur leur bateau afin de quémander de l’argent par la suite, que nous refusons évidemment de donner !

dscf9179

En espérant que la journée ne soit pas que théâtre touristique, nous continuons notre virée vers les jardins flottants de tomates, pousses de soja, choux fleurs et autres cultures ! Des plantations à perte de vue flottent dans l’eau et sont retenues par des bâtons en bambou pour éviter que les pieds ne dérivent… La profondeur du lac atteint au maximum 4 mètres selon les saisons ! Les récoltes ne doivent pas être de tout repos !

Nous allons ensuite vers le village des pêcheurs, où des centaines de familles habitent dans des maisons sur pilotis à même le lac ! C’est alors toute une autre vie qui s’organise pour ces habitants ! La douche et la vaisselle se font au dessus du lac et chaque déplacement se fait à bord d’une barque ! Malgré les centaines de bateaux curieux qui viennent chaque jour s’introduire dans leur routine, les habitants ont l’air de vivre leur vie paisiblement ! Ils doivent vraiment nous trouver bizarres à vouloir prendre en photo leur maison alors que pour eux, c’est tout ce qu’il y a de plus normal de vivre au dessus de l’eau ! 🙂

dscf9220 dscf9228

Nous nous dirigeons maintenant vers différentes fabriques artisanales ! Nous décidons, en premier lieu, de visiter un atelier de tissage pour en particulier voir comment est conçu le tissu de lotus ! Étonnant : la tige du lotus, en la cassant en deux, produit des fils très fins qui, après les avoir roulé entre eux avec les doigts, forment un fil très épais… Le travail de tissage est ensuite impressionnant, avec d’énormes machines rythmés par des « claques-claques » réguliers… Un véritable casse tête pour en comprendre le fonctionnement ! 12 000 tiges de lotus sont nécessaires pour créer une écharpe. Le tissu obtenu est très résistant mais vraiment rugueux et pas du tout agréable à porter en vêtement ! Mais vu les prix annoncés dans la boutique, un grand bye, nous repartons bredouilles ! 😉

dscf9237 dscf9241

Nous allons ensuite dans une fabrique de cheroots, les célèbres petits cigares birmans ! Les artisanes (et oui, seulement des femmes) passent leurs journées à rouler et rouler… Des feuilles d’épi de maïs sont utilisées en tant que filtre, pour ensuite ajouter un mélange d’épices selon les goûts (strong ou sweet, anis, miel/anis ou banane dans cette fabrique), le tout roulé dans une feuille de sébestier séchée, selon une technique bien spéciale !

dscf9264 dscf9265

Pour la suite, direction un atelier de bijoux en argent ! Après extraction des particules d’argent du minerai, elles sont fondues à 8 000°, puis refroidies afin d’obtenir des barrettes d’argent ! C’est alors que les artisans peuvent travailler ce métal, afin de faire place à leur imagination pour créer divers bijoux !

dscf9272

Et enfin, nous finissons par un atelier de couteaux en tout genre ! Notre préférée sur les 4 fabriques, car sans doute la plus impressionnante : les forgerons tapent les uns après les autres à coup de masses sur des lames rouges de feu ! Et puis, matez moi ce beau mâle tatoué en plein travail ! 😉

dscf9283 dscf9288

Pour déjeuner, nous goûtons la fameuse soupe à la tomate, sucrée à souhait, venant des jardins flottants d’Inle. Le restaurant sur pilotis fait face à la Phaung Daw Oo Pagoda, que nous visitons par la suite ! Un peu trop touristique à notre goût (stands de souvenirs et rabatteurs à ne plus savoir où se cacher), nous repartons assez vite !

dscf9306dscf9305

Notre dernière visite se fait au monastère Nga Phe Chaug, autrement appelé le monastère des chats sauteurs… À part l’odeur du pipi de chat, 2 chats qui dorment dehors et quelques chats peureux à l’intérieur, nous n’avons vu aucun chat sauteur ! Mais nous profitons d’une jolie vue sur le lac !

dscf9365 dscf9370

Notre agréable excursion sur le Lac Inle touche à sa fin, nous remontons vers la terre ferme ! D’incroyables montagnes entourent tout le lac, les paysages du retour sans la brume sont époustouflants, et cette fois-ci avec des vrais pêcheurs !

dscf9290 dscf9397

Le lendemain, superbe matinée ensoleillée ! Journée plutôt détente avant de prendre notre dernier bus de nuit du Myanmar à 17h ! Nous en profitons pour nous rendre une dernière fois dans nos deux restaurants fétiches de Nyaung Shwe : indien et pancakes (oui Boutch, nous n’arrêtons pas de manger) !

img_7365

Le Lac Inle est très touristique, personne ne peut le nier, mais c’est une étape incontournable au Myanmar ! Nous avons grandement apprécié la sérénité du lac et de découvrir l’artisanat local !

Prochaine étape : Golden Rock !

Une réflexion sur “Lac Inle, Myanmar

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.