Jodhpur, Rajasthan, Inde du Nord

Étape 6, Jodhpur, 1 033 900 habitants – 1/2 octobre 2016

Départ de Jaisalmer à 17h pour un train de 5 heures 30, en sleeper class (sans air conditionné), après un bon masala chaï. 😉

dscf2650dscf2660

Depuis le début de notre voyage en Inde, chaque trajet en train est l’occasion pour Martin de discuter avec beaucoup d’indiens… C’est un peu le seul endroit pour l’instant où nous réussissons à avoir de vrais échanges avec eux… Autrement, nous ne sommes que des roupies sur pattes ! Ahah ! Et puis il faut bien qu’il s’occupe, Serena s’endort quasiment à la minute même où le train quitte le quai (elle est malade en transport) ! 🙂

Cette fois ci, alors que Martin est en train de lire le Lonely Planet, comme à son habitude pour organiser la suite de notre itinéraire, un indien l’interrompt pour lui demander s’il peut discuter avec lui. L’homme est un jeune étudiant en 4ème année d’ingénieur et voyage avec seize amis de sa classe, deux professeurs, un prêtre (oui oui, un prêtre !) et un guide. Il étudie l’ingénierie à Saint Vincent Palloti College, qui se trouve à Nagpur dans la région de Mumbai, en Inde du Sud. Le jeune homme, Joseph, parle parfaitement anglais et est chrétien ! Quelle surprise, c’est le premier que nous croisons ici ! Au fur et à mesure, ses amis l’aperçoivent et finissent par se rapprocher pour s’inviter à la discussion. Serena, qui se trouve sur la banquette supérieure, se réveille et s’étonne d’entendre Martin parler anglais, elle se penche et le voit entouré de 10 jeunes indiens, dont deux sur sa banquette collés à son sac… Super ! Elle se rendort ahah ! 😉 Les discussions s’enchaînent : religion, politique sur les frontières, guerres avec le Pakistan, la Chine, le Sri Lanka, mais également beaucoup d’interrogations sur comment nous, français, européens ou occidentaux, voyons l’Inde, nos ressentis etc. L’échange est plus que prenant et vraiment agréable. Presque 3 heures passent ainsi, quand l’un des professeurs demande à ses étudiants de laisser Martin se reposer. À notre arrivée à Jodhpur, Joseph échange son e-mail et son Facebook, puis prend Martin dans ses bras et le remercie pour cette superbe rencontre ! Martin est très touché, de grands adieux en bout de quai, une belle amitié est née ! 🙂

Nous voilà arrivés en pleine nuit dans la cité bleue, pour l’anniversaire de notre Tintin ! Avoir 27 ans pendant un tour du monde, c’est déjà un très beau cadeau ! 🙂

Réveil tardif le lendemain, après presque 3 semaines déjà, la fatigue se fait ressentir ! Petit brunch sur le roof top de la guest house, quand le patron débarque en souhaitant l’anniversaire de Martin avec gâteau et collier de fleurs hindou ! Waouh quelle super belle surprise ! 🙂

imageimage

Nous partons ensuite nous balader vers la forteresse. Ici, presque tout est bleu (d’où le surnom de ville bleue) : les murs, les portes, les vélos, etc. Tout, sauf le ciel ! Ahah ! Mais cela fait du bien un ciel couvert ! Nous saturons un peu de la chaleur ! Durant notre promenade, nous avons l’impression d’être les seuls étrangers ! Nous ne voyons que des bazars pour les locaux et personne ne se jette sur nous pour nous demander d’acheter chez eux ! C’est très agréable !

dscf2693dscf2696dscf2702dscf2706dscf2733dscf2731image

Le soir nous dînons dans un très bon restaurant pour l’anniversaire de Martin ! Un énorme et délicieux thali (le meilleur que nous ayons mangé jusqu’ici), avec vue sur la forteresse ! Nous pouvons presque dire que c’est un dîner romantique, ahah ! 🙂

dscf2748

Après ce passage furtif, nous ne regrettons pas de ne pas rester plus longtemps à Jodhpur. C’est une assez grande ville et nous recherchons désormais le calme et la tranquillité !

Le Rajasthan c’est fini, nous avons adoré nos premiers pas sur le territoire indien, c’est une belle découverte et une grande surprise ! Nous avons hâte de découvrir la suite et partons pour le nord avec 22 heures de train non stop !!!

Prochaine étape : Rishikesh !

Une réflexion sur “Jodhpur, Rajasthan, Inde du Nord

  1. 25 millions de chrétiens dont certains convertis dès le premier siècle quand même 😉
    Beaucoup se sentent proches de nous, d’autant plus qu’ils sont minoritaires en Inde et peu appréciés (descendants ou convertis de colons Portugais et Anglais, évangélisation des basses castes…). Il m’est arrivé plusieurs fois de ne pas oser leur avouer mon athéisme pour ne pas les décevoir…
    Bon chaï ! 😊☕

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.